Événements

MéditerraCiné 2012
1ères Journées du film méditerranéen à Alger, avec 18 films représentant chacun un pays sur les 21 que comptent le littoral méditerranéen

Français

MéditerraCiné, les Journées du Film Méditerranéen d’Alger.

Berceau de plusieurs grandes civilisations, la Méditerranée est aussi celui du cinématographe créé en 1895 par les frères Lumière. Dans le cinéma mondial actuel, les pays méditerranéens apportent une contribution de plus en plus importante et leurs metteurs en scène, comédiens et autres professionnels du septième art se distinguent régulièrement. Ces éléments justifient l’existence de plusieurs festivals méditerranéens de cinéma sur les rives Nord et Sud. Mais, jusque-là, les cinéastes et cinéphiles algériens n’avaient pas accès aux productions entrant dans ce cadre géoculturel.
Autant de raisons qui ont poussé l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, en partenariat avec la société de diffusion et de production, MDciné, à mettre en œuvre les Journées du Film Méditerranéen d’Alger. Sous l’intitulé MediterraCiné, cette rencontre se propose de faire découvrir aux cinéphiles algériens des longs métrages de fiction récents et de qualité exprimant de diverses manières, les talents, les styles et les tendances du cinéma méditerranéen.
MediterraCiné se veut également un espace d’échanges professionnels et conviviaux entre les cinéastes du bassin méditerranéen et le creuset d’éventuels projets de partenariat, de coproduction, de diffusion, etc.
Avec la participation de 18 films représentant chacun un pays sur les 21 que comptent le littoral méditerranéen, MéditerraCiné offre une affiche de premier plan. On y comptera le film de Michel Hazanavicius, « The Artist », titulaire de plusieurs Oscars 2012. Le grand réalisateur turc, Nuri Bilge Ceylan, quatre fois primé à Cannes (2003, 2006, 2008 et 2011), viendra présenter « Bir Zamanlar Anadolu’da ». Le public verra « Pa Negre », le film d’Agustí Villaronga qui a raflé en 2011 tous les prix de cinéma en Espagne. Ce ne sont là que quelques exemples d’une programmation exceptionnelle, brassant plusieurs thématiques, genres et styles, et qui devrait enthousiasmer tous les amoureux du septième art.
La rencontre abritera également un cycle Ettore Scola, organisé en partenariat avec l’Institut Culturel Italien d’Alger. Auteur de « Nous sommes tant aimés » (1974), « Affreux, sales et méchants » (1976) et « Une Journée particulière » (1977), parmi une trentaine de films réalisés, ce monument du cinéma mondial a, de plus, marqué toute une génération de spectateurs algériens.
Avec quelques surprises qui seront annoncées en conférence de presse, MéditerraCiné sera au rendez-vous de la découverte et des passions.


FILMS
Film d’ouverture : Il était une fois en Anatolie, Nuri Bilge Ceylan (Turquie)
Film de clôture : The Artist, de Michel Hazanavicius (France)
Pain noir, de Agusti Villaronga (Espagne)
Amnistie, de Bujar Alimani (Albanie),
Andalousie, mon amour, de Mohammed Nadif (Maroc),
Dima Brando, de Ridha Béhi (Tunisie),
Damas, mon amour, de Mohamed Abdulaziz (Syrie),
Balle perdue, de Georges Hachem (Liban),
Normal, de Merzak Allouache (Algérie),
Cairo Exit, de Hescham Issawi (Egypte),
Habibi, de Susan Youssef (Palestine),
Montevideo, taste of a dream, de Dragan Bjelogrlic (Serbie),
Fish n’chips, de Elias Demetriou (Chypre)
Terraferma, de Emanuele Giannaris (Italie)




LIEU
Salles Alpha et Bêta du cinéma Cosmos, Riadh El Feth, El Madania, ALGER.

Les projections ont lieu à 13h30, 15h, 15h30 et 18h.

Manifestation organisée par l’Agence algérienne du rayonnement culturel (AARC) et la société de production et de distribution MD Ciné.

contact: seraydina@aarcalgerie.org

English

a