Événements

Quinzaine du cinéma francophone 2017
26ème édition

Français

Intégrée au Festival Francophpnie métisée, la Quinzaine du cinéma francophone, festival annuel non compétitif, présente une sélection de films, documentaires ou fictions, le plus souvent inédits à Paris ou en avant-première de leur sortie, en présence des réalisatrices et réalisateurs.
Cette année, la sélection comprend quatorze films, en provenance de onze pays de l’espace francophone et dresse un état du monde à travers l’objectif de cinéastes qui tous ont en partage le souci de l’Autre et le sens de l’humanité, pour un dialogue interculturel véritable.

Cette 26ème édition s’ouvre avec « La Belle et la Meute », film coup de poing de la jeune tunisienne Kaouther Ben Hania, qui a fait sensation à Un Certain Regard-Festival de Cannes 2017.

Elle présente les nouveaux films de Rosine MBAKAM « Les deux visages de la femme Bamiléké », toruéne au Cameroun;  « Kemtiyu » de William Ousmane Mbaye, qui a reçu le Prix du meilleur documentaire au Fespaco 2017; « Ntarabana », le film du Camerounais François Woukoache qui filme quatre Justes du Rwanda; « Caravane Touareg » de Marlène Rabaud et Arnaud Zajtman; le nouveau film de Thierry Michel, coréalisé avec Pascal Colson « Les Enfants du hasard » qui suit une année scolaire dans une école primaire de Wallonie où le multiculturel touche à l’universel; le nouveau film de Jean-Frédéric de Hasque « Les Lions », qui montre le développement des Lions Clubs au Bénin et au Congo et leur rôle essentiel dans l’économie de ces pays; « Intégration Inch’Allah » de Pablo Munoz Gomez où on découvre les moyens mis en place par la Flandre pour l’accueil de réfugiés et de migrants.
La Quinzaine présente aussi en avant-première « L’Effacée » de Guy Bordin et Renaud de Putter, portrait de  Charlotte Dufrène, la compagne paravent de l’artiste Raymond Roussel; « La Vie à venir » de Claudio Capanna qui suit les premiers jours de deux grands prématurés et « Taxi Sofia! » de Stephan Komandarev, film bulgare présenté à Un Certain Regard Cannes 2017.

En clôture, la Quinzaine du cinéma francophone reçoit Serge Avédikian qui présente « Celui qu’on attendait », un film tourné à la frontière de l’Arménie et de l’Azerbadjian.

La Quinzaine du cinéma francophone est organisée par le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (O.I.F.), TV5MONDE, le Festival international du film francophone de Namur (F.I.F.F.), le Film Fund Luxembourg, la Mission culturelle du Luxembourg en France et l’Institut culturel bulgare à Paris.

Ouverture le 2 octobre à 20 heures
Séances à 18h30 et à 20h30 (sauf le jeudi 5 octobre, à 18h30 seulement)
relâche le dimanche 8 octobre.
à la séance, tarif plein: 5 €; tarif réduit: 3 €
Pass Festival: 20 € (pour tous les films et tous les spectacles du Festival Francophonie métissée).

Centre Wallonie-Bruxelles de Paris
46 rue Quincampoix
75004 Paris
tel.1 : 01 53 01 96 96
fax : 01 48 04 90 85
www.cwb.fr