Histoire générale de l’Afrique : les derniers volumes disponibles en 2020

Print Friendly, PDF & Email

Projet porté par l’UNESCO depuis les années 1960, la publication d’ouvrages sur l’Histoire générale de l’Afrique se poursuit. Les derniers volumes seront publiés en 2020.

Le projet d’Histoire générale de l’Afrique a été lancé en 1964 par les Nations unies, dans le contexte des décolonisations de l’Afrique. Le défi était alors de réunir des historiens du monde entier, en priorité des Africains, pour écrire une histoire expurgée de la vision raciste et coloniale qui avait prévalu jusqu’ici. Cette vaste entreprise a pour originalité d’être une synthèse globale et permet d’aborder le continent autrement que par l’histoire des Etats. Elle a aussi le mérite de faire collaborer une communauté très large d’universitaires. Parmi les célèbres contributeurs des huit premiers volumes publiés entre 1964 et 1999, il y avait Joseph Ki-Zerbo, Théophile Obenga, Walter Rodney, Cheikh Anta Diop, Elikia Mbokolo ou encore Catherine Coquery-Vidrovitch. Le contenu des ouvrages raconte l’histoire de l’Afrique depuis la préhistoire jusqu’au années 1980. En quelque sorte, c’est une histoire de l’Humanité, puisque les premiers hommes sont apparus sur le continent noir.

L’apport des volumes 9, 10 et 11

En 2013, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’Organisation de l’unité africaine (OUA)- devenue l’Union Africaine (UA) en 2002- a été annoncé le projet de compléter l’Histoire générale de l’Afrique de trois volumes supplémentaires. L’objectif est d’actualiser la collection en prenant en compte l’évolution de la recherche. Les derniers éléments historiques ajoutés datent de la fin des années 1980 et il semblait primordial d’effectuer une mise à jour. Chacun des nouveaux volumes comporte un large forum épistémologique dont l’utilité est de déconstruire et rediscuter les concepts des sciences sociales. Environ 200 chercheurs ont été pour cette mission, chapeautés par un comité scientifique composé de 16 membres dont 6 femmes.

Le volume IX rend compte des derniers grands bouleversements qu’a connu l’Afrique ces 30 dernières années : la fin de l’Apartheid, la mondialisation, l’emprise de la Chine, le terrorisme, la remilitarisation de l’Afrique mais aussi l’impact des nouvelles technologies. Le volume X est consacré aux diasporas. On y explore la notion d’Africanité globale. On étudie les échanges culturels et politiques, les ruptures et les continuités entre l’Afrique et ses diasporas déportées sur les continents américains et asiatiques mais aussi celles installées en Europe. Enfin le volume XI s’attarde sur les nouveaux défis de l’Afrique  et notamment la place des femmes.

La suite : l’accès au grand public

Les manuscrits sont prêts, il ne reste plus que le travail de traduction pour rendre disponible les trois derniers numéros en français, anglais et portugais. En attendant les huit premiers volumes sont toujours disponibles gratuitement dans la bibliothèque numérique de l’Unesco. Et dans un an ce sera le cas pour les volumes 9 10 et 11. Aujourd’hui l’enjeu est que cette histoire générale de l’Afrique serve de source pour alimenter les programmes scolaires. Elle doit être vulgarisée pour le grand public. Pour l’instant elle est encore très peu exploitée. L’Unesco cherche encore des éditeurs africains qui seraient prêt à collaborer avec elle pour faire ce travail.

Samba DOUCOURÉ

  • 325
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire