La circulation des films maghrébins par des réalisatrices :

Une question de genre ?

Lire hors-ligne :

L’imaginaire du cinéma comme la production des savoirs ont longtemps été dominés par le national construit à partir d’une relation mythique entre des films nationaux produits par une industrie nationale pour des publics nationaux. À y regarder de plus près, le cinéma que ce soit dans sa production, la circulation des films produits, la réception ne relève que minoritairement du national. Et l’enjeu de notre étude sera ici de situer les films réalisés par des femmes avec des financements par les pays du Maghreb afin de comprendre la tension en...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire