Les Albums collectifs

Print Friendly, PDF & Email

« Le Retour du Crayon Noir » (1996)
Plaquette de 28 pages en noir et blanc, couverture en couleur réalisée par Thembo Kash. Imprimée à Kinshasa le 30 mai 1996 et publiée avec l’appui de la Communauté française de Belgique « Wallonie-Bruxelles ».
A l’occasion des 100 ans de la Bande dessinée, cette publication est le résultat d’un atelier, parrainé par la Communauté Wallonie-Bruxelles, qui s’est tenu à Kinshasa en Octobre 1995. Animé par deux professionnels de la BD belge, Stephen Desberg et Joan de Moor, l’atelier réunissait six dessinateurs congolais (Thembo Cash, Kazoloko, Luba Ntolila, Pat Masioni, Fifi Mukuna et Tshitshi) qui réalisèrent des courts récits découpés en trois planches de BD, chacune des histoires étant précédée d’une page de présentation de l’auteur.
« Un dîner à Kinshasa » (1996)
Plaquette de 30 pages en noir et blanc, couverture réalisée par Barly Baruti. Edité par l’asbl TI SUKA.
Toujours à l’occasion des 100 ans de la Bande dessinée, l’asbl bruxelloise TI SUKA et le Centre Belge de la Bande Dessinée organisèrent en 1996 le concours « Un dîner à Kinshasa » avec l’aide de la Communauté Française de Belgique et du Centre Wallonie Bruxelles à Kinshasa. Deux jurys, l’un à Kinshasa et l’autre à Bruxelles, sélectionnèrent les artistes à qui ils attribuèrent un prix. La publication réunit, outre le travail des divers lauréats (Badika Nzila, Kojele Makani, Thembo Kash, Basubi Kiswa, Mangitukwa Salla, Fao Kitsa, Luba Notila, Pat Mombili, Hombo Yoka et Kadima Nzamba), un texte calligraphié et illustré de Barly Baruti sur les pionniers de la BD congolaise qui ont influencé les artistes de sa génération, et une présentation globale de la BD congolaise par Jean-Pierre Jacquemin.
A l’occasion de la sortie de l’album, les planches des lauréats furent exposées au Centre Belge de la Bande Dessinée à Bruxelles.
« A l’ombre du Baobab » (2001)
Des auteurs de bande dessinée africains parlent d’éducation et de santé
Album d’une soixantaine de planches en couleur, édité par « Equilibres & populations » en 2001.
Cet ouvrage collectif, première réalisation du genre, réunit une trentaine de dessinateurs et dessinatrices africain-es sud-sahariens qui ont traité librement en bande dessinée le thème de la santé et de l’éducation. L’objectif était de sensibiliser l’opinion publique et plus spécialement les jeunes, filles et garçons, sur l’éducation, la santé en Afrique et les rapports de genre.
A l’issue d’une sélection à laquelle participèrent des représentants du monde artistique et du milieu de l’enseignement, les meilleures planches ont été réunies dans un album et sous la forme d’une exposition qui fut inaugurée dans le cadre du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême en janvier 2002 où elle a accueilli plus de 6000 visiteurs avant de tourner en France et en Afrique. L’itinérance de l’exposition s’appuie sur un certain nombre de partenaires : l’Agence intergouverne-mentale de la Francophonie qui apporte son soutien financier ; les alliances françaises et les centres culturels français (CCF) qui l’accueillent et facilitent son transport. En France, avec l’aide de neuf rectorats, l’album a été distribué dans 6000 CDI et une centaine de collèges ont souhaité en avoir des exemplaires supplémentaires afin de l’exploiter en classe.
« Africa Comics 2002 »
Anthologie des meilleures histoires BD du Prix Africa e Mediterraneo Ed. Lai-momo 2002, 120 pages en couleur, 18 euro
« Africa Comics » est une anthologie des 32 meilleures bandes dessinées d’auteurs africains qui ont participé au concours « Premio Africa e Mediterraneo pour la meilleure B.D. d’Afrique ». Les bulles sont dans la langue originale: anglais, français, portugais.
« Africa Comics 2003 »
Anthologie des meilleures histoires BD du Prix Africa e Mediterraneo 2003, Ed. Lai-momo 2003, 148 pages en couleur, 14 euro
Les histoires sont regroupées suivant les deux sections du concours: Réflexions sur les droits de l’homme et Histoires et chroniques à sujet libre. Chaque histoire est accompagnée de l’indication du prix ou de la mention attribué par un jury international.
« Africa Comics 2005-2006 »
Anthologie des meilleures histoires BD du Prix Africa e Mediterraneo 2005-2006, Ed. Lai-momo 2006, 148 pages en couleur, 15 euro
Pour sa troisième édition, les histoires de cette anthologie sont regroupées suivant les trois sections du concours: Réflexions sur les droits de l’homme, Histoires de migration et Histoires et chroniques à sujet libre. Chaque histoire est accompagnée de l’indication du prix ou de la mention attribué par un jury international.
« Afro-Bulles » Couleur café (2002)
Edité à Tourcoing par les Editions du Palmier Vert et l’Atelier de la BD de Tourcoing en 2002.
Sous la direction artistique de Alix Fuilu et de Pat Masioni, ce magazine
entièrement en couleur et bénéficiant d’aides publiques a réuni des auteurs camerounais (B.G.Laube), malgache (JD Rakotosolofo) et congolais (Alix Fuilu, Pat Masioni, Hallain Paluku, Al’Mata et Fifi Mukuna).
Outre cet album et les suivants qui ont vu la participation remarquée de dessinateurs congolais, il convient de citer « Boulevard Sida » (1996) et « Du shit au zen » (1998) publiés également à l’initiative d’Alix Fuilu par l’Atelier de la BD de Tourcoing.
« BD AFRICA, les Africains dessinent l’Afrique » (2005)
Album de 86 pages en couleur, couverture de Pat Masioni. Editions Albin Michel, Paris, 2005.
Cet album, réalisé à l’initiative du dessinateur Ptiluc qui a parcouru à moto un grand nombre de pays africains, réunit des histoires en BD réalisées par 12 artistes du Cameroun (Laubé), du Bénin (Hector Sonon), de Madagascar (Jari, Jean de Dieu, Roddy, Norematoa et Rado), d’Afrique du Sud (Daan) et de RDC (Pat Masioni, Al’Mata, Pat Mombili et Thembo Kash).
Au cours de ses pérégrinations sur le continent, Ptiluc, après avoir mis préalablement les artistes sollicités au courant de son projet, avait collecté les planches réalisées en fixant ses rendez-vous avec les auteurs dans les Centres culturels français. Ces planches, une fois ramenées à Paris, furent finalisées et réunies en un album, « BD Africa », que publièrent avec succès, mais au bout de quatre ans d’efforts, les Editions Albin Michel. « A coups de crayon, finalement, on parle tous le même langage », concluait Ptiluc dans sa préface…
« Là-bas … Na poto… » (2007)
Album de 92 pages couleur. Couverture dessinée par Barly Baruti. Avant-gardes : Thembo Kash. Réalisation, graphisme et impression : Editions européennes, Bruxelles. Editeur responsable : Prof. D. Sondag-Thull.
Cette BD a été réalisée à l’initiative de la Croix-Rouge de Belgique, Communauté francophone, et de la Croix-Rouge de RDC, avec l’aide financière de l’Union Européenne.
Un collectif de dix dessinateurs congolais a œuvré durant plusieurs mois pour livrer cet ouvrage d’éducation à la citoyenneté (Asimba Bathy, Charly Tchimpaka, Didier Kawende, Jason Kibiswa, Dick Esale, Albert Luba, Djemba Djeis, Hissa Nsoli, Fifi Mukuna et Pat Masioni). Un ouvrage qui allie imagination, humour vif mais aussi cruelle réalité : celle de migrants qui, tôt ou tard, décident de faire « la traversée vers là-bas » dont ils ressortent marqués, quelle qu’en soit l’issue.
Cette bande dessinée a pour but de sensibiliser et de susciter le débat sur les conséquences multiples de la migration et les écueils vécus par les candidats à l’Eldorado européen.
Les planches de ces différents artistes seront réunies par la suite dans le cadre d’une exposition itinérante qui devrait être présentée en Belgique, en France et en République Démocratique du Congo.

Texte rédigé par Alain Brezault, reproduit avec son aimable autorisation, dans le cadre de l’exposition « Talatala » sur la BD congolaise à Bruxelles.///Article N° : 6908

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire