Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste Monteur/se

Nantenaina Lova

Madagascar

Français

Nantenaina Lova est réalisateur et producteur malgache. Il est aussi scénariste et monteur.

Avec son premier long-métrage documentaire « Made in Madagascar… avec presque rien » (2013), Lova Nantenaina donne à voir la pauvreté comme il l’a vécue dans son enfance : un quotidien où difficultés et joie de vivre se côtoient.
Né en 1977, il a grandi à Antananarivo à l’époque des rationnements du régime socialiste. Les hasards de la vie l’ont amené à quitter son pays en 1999 pour étudier la sociologie et l’humanitaire en France. En 2001, il a été responsable associatif d’un projet de développement à Madagascar, et il a pris alors conscience que les conseils extérieurs sont souvent malvenus car ils ne reposent que sur une perspective de développement économique alors que les ancêtres ont appris « qu’il vaut mieux perdre de l’argent que le fihavanana », concept qui peut être traduit par « harmonie des relations avec ses proches ».

De retour à Madagascar de 2003 à 2005, il n’a pas trouvé d’emploi d’agent de développement et est devenu journaliste de presse écrite. Il a continué ses études en Maîtrise Information et Communication à La Réunion en 2005 avant d’intégrer l’Ecole de cinéma de Toulouse, l’ESAV où il a obtenu son master avec mention très bien. Les courts-métrages qu’il a autoproduits et réalisés s’ancrent dans le vécu des Malgaches.

Il a travaillé sur le long-métrage documentaire de Guy Chapouillié « Raison de vivre » en tant qu’assistant réalisateur et deuxième cadreur et a été embauché récemment comme chef monteur par une société de production française pour deux documentaires malgaches de 26 min.

Durant trois ans, il a porté son projet de long-métrage avec une petite équipe polyvalente. Sa boîte de production « Endemika Films » est cogérée, depuis peu, par Eva Lova qui a suivi une formation de productrice à l’Ecole documentaire de Lussas (France). Elle commence à produire d’autres réalisateurs malgaches qui sont en mesure de faire avancer le cinéma malgache indépendant.

Filmographie :

2013 « Made in Madagascar… avec presque rien«  de Lova Nantenaina, Documentaire, Work in progress, Premier long-métrage 77 min. Sélection pour l’atelier « Final Cut in Venice » en marge de la Mostra de Venise 2013.

2011 « Conter les feuilles » de Lova Nantenaina et Lova Eva, fiction, 4 min 30. Sélection « Regards d’Afrique 2012 » au Festival Clermont-Ferrand et prix DIASPORA aux Rencontres du Film Court d’Antananarivo de 2012, sélection CinéSud 2013.

2009 « Le Rouge du Paradis » de Lova Nantenaina, fiction, 18 min 30. Sélection « Regards d’Afrique 2009 » au Festival Clermont-Ferrand, sélection Ciné Sud 2011 et acheté par le CIRTEF (distribution Autantic Films).

2008 « Petits Hommes » de Lova Nantenaina, documentaire de société, 35 min. Sélection « Regards d’Afrique 2008 » au Festival Clermont-Ferrand.

2008 « 2 euros à Madagascar » de Lova Nantenaina, documentaire, 6 min. Mention spéciale du jury du festival étudiant du film court. Sélection officielle au festival Expression en Corto de Mexico 2008, Cabinet curiosité au festival Paris Tout Court 2008, sélection officielle Cine Posible 2009 en Espagne, sélection FIFAI 2012.

2008 « L’envers du décor – lettre à mon frère » de Lova Nantenaina, Documentaire d’auteur, 17 min. Sélection « Regards d’Afrique 2010 » au Festival Clermont-Ferrand.

Source :
Endemika Films, Août 2013

English

With his first full length film (MADE IN MADAGASCAR, 2013), LOVA Nantenaina wants to represent poverty the way he experienced it as a child: a daily life where difficulties and joie de vivre are intermingled.

Born in 1977, he grew up in Antananarivo at the time when there was rationing by the Socialist regime.
An unforeseen series of events led him to leave his country in 1999 to undertake sociology and humanitarian studies in France.
In 2001, he was an association’s director for a development project in Madagascar and he became aware that outside counsel was often unwelcome. Indeed, the latter is organized from the perspective of economic development rather than cultural and ancestral teaching.

« Better lose money than fihavanana« , a concept that can be translated as the’harmony of relationships with people close to you’.
In 2004, he was a journalist in Antananarivo for a year, and in 2008, he obtained his Masters degree in « film directing » (with honors) at the ESAV film school in Toulouse, France.

Director’s filmography
2013 « MADE IN MADAGASCAR… WITH ALMOST NOTHING (work in progress), 77′. Selected for the « 1st Final Cut » at the Mostra de Venise 2013, Venice, Italy.

2011 « Conter les feuilles », fiction, 4’30 ». Selected for the « Regards d’Afrique 2012 » at the Clermont-Ferrand Festival and the DIASPORA Prize at the RFC d’Antananarivo 2012, selected for CinéSud 2013.

2009 « Red Heaven », fiction, 18’30 ». Selected at the Clermont-Ferrand Festival and CinéSud 2011. Purchased by the CIRTEF (TV5 monde).

2008 « Petits Hommes » and « L’envers du décor », documentaries, 35′ and 17′, selected at the Clermont Ferrand Film festival.

2008 « A 2 €uro coin in Madagascar », documentary, 6′. Special Jury Prize at a student short film festival. Selected at the following film festivals: « Expression en Corto » of Mexico 2008, Cabinet of curiosities at the « Paris Tout Court festival »2008, Cine Posible 2009 and FIFAI 2012.
Films(s)