Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Professeur

Assia Djebar

Algérie

Français

Née le 4 août 1936 à Cherchell (Algérie). Ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres (1955). Études d'histoire (Moyen Age arabe et Maghreb du XIXe siècle) sous la direction de Louis Massignon et Jacques Berque. Docteur es lettres de l'université de Montpellier. Professeur d'université à la faculté d'Alger : d'histoire de 1962 à 1965, de littérature française et de cinéma de 1974 à 1980. De 1983 à 1989 a siégé au conseil d'administration du Fonds d'action sociale (F.A.S.) en tant que représentante de l'émigration algérienne, désignée par le ministre des Affaires sociales Pierre Bérégovoy. Elle y était spécialiste de l'image de l'émigration à la télévision française, charge dont elle a demandé à être libérée en 1989. En tant que membre fondateur du Parlement international des écrivains depuis 1993, elle a contribué à permettre à des écrivains algériens et d'autres pays du Tiers-Monde de bénéficier de bourses dans des villes refuges en Europe. Docteur honoris causa de l'université de Vienne (Autriche). Distinguished Professor et directrice du Centre d'études françaises et francophones de Louisiane (le centre de recherches francophones le plus important des universités américaines) depuis 1997 : coopération annuelle entre historiens français et américains sur le passé et la culture de la Louisiane – collaboration avec l'École des Hautes Études en sciences sociales, l'Université de Paris Diderot et le C.N.R.S. Fait de nombreuses conférences en littérature francophone dans les universités américaines (Harvard, MIT., Columbia, Berkeley, etc.) – discours d'ouverture de la Conférence de la francophonie à l'université de Yale début novembre 1999. Au sein de l'université de Louisiane (L.S.U.) organise un séminaire international des littératures et cinémas francophones pour l'an 2000. Les séminaires qu'elle y dirige portent sur S. Beckett, H. Michaux, N. Sarraute et l'écriture des femmes dans la Méditerranée. Membre du jury du Prix Marguerite Yourcenar, dont elle a été lauréate, destiné aux écrivains résidant aux États-Unis mais écrivant en français. Élue à l'Académie française, le 16 juin 2005, au fauteuil de M. Georges Vedel (5e fauteuil). Bibliographie Nulle part dans la maison de mon père (roman), Fayard, 2007. La Disparition de la langue française (roman), Albin Michel, 2003. La Femme sans sépulture (roman), Albin Michel, 2002. Ces voix qui m'assiègent (essai), Albin Michel, 1999. Les Nuits de Strasbourg (roman), Actes Sud, 1997. Oran, langue morte (récit), Actes Sud, 1997. Le Blanc de l'Algérie (récit-témoignage), Albin Michel, 1996. Vaste est la prison (roman), Albin Michel, 1995. Villes d'Algérie au XIXè siècle, Paris, Centre Culturel Algérien, 1994. Chronique d'un été algérien (Photographies de Claudine Dioury, John Vink, Hugues de Wurstemberger et Patrick Zachmann), Paris, Plume, 1993. Loin de Médine (roman), Albin Michel, 1991. Ombre Sultane (roman), J.-C. Lattès, 1987. L'Amour, la fantasia (roman), J.-C. Lattès, 1985. Femmes d'Alger dans leur appartement (nouvelles), Éditions des Femmes, 1980. Poèmes pour l'Algérie heureuse, Alger, S.N.E.D., 1969. Rouge l'aube (théâtre, avec la collaboration de Walid Carn), Alger, S.N.E.D., 1969. Les Allouettes naïves (roman), Julliard, 1967. Les Enfants du nouveau monde (roman), Julliard, 1962. Les Impatients, (roman), Julliard, 1958. La Soif (roman), Julliard, 1957. Le Cercle des amis d'Assia Djebar : http://assiadjebarclubdelecture.blogspot.com/
Livres(s)