Fiche Personne
Réalisateur/trice Acteur/trice Scénariste Président/e Vice-président/e Assistant/e réalisateur

Hakim Noury

Maroc

Français

Né en 1952 à Casablanca (Maroc).
Après un bac littéraire, il suit des cours d’art dramatique au Conservatoire National d’Art Dramatique pendant quatre ans et devient en 1971 l’assistant réalisateur de Souheil Benbarka sur la plupart de ses premiers films jusqu’en 1981. Il tourne Sans paroles son premier court métrage en 1977, réalise trois téléfilms dans les années 80, et contribue, avec la réalisation d’un épisode, au film de fiction collectif Cinq films pour cent ans (1995). Dans les années 90, il est l’un des réalisateurs les plus prolifiques du cinéma marocain.

Hakim NOURY est président de la Chambre marocaine des techniciens du film de 1992 à 1997, puis vice-président de la Chambre marocaine des producteurs de films.

Longs métrages : Le Facteur / Sâi al-barîd (1979), Le Marteau et l’enclume / Al-mitroqa wa alk-sindân (1990), L’Enfance volée / Atoufoula al-mortasaba (1993), Le Voleur de rêves (1995), Un simple fait-divers (1997), Destin de femme (1998), Elle est diabétique et hypertendue et elle refuse de crever (1999), Une histoire d’amour (2001).

English

Born in 1952 in Casablanca (Morocco).
After his bacalauréat (Humanities) in 1970, he studied drama at the Conservatoire national. From the early 70’s he was the assistant director of Souheil Ben Barka and collaborated on his films until 1981. After a short film Sans paroles (1977), he directed Le Facteur, his first full-length film in 1979. He wrote all his films from L’Enfance volée (1993) to Destin de femmes (1998), passing by Voleur de rêves (1995) and Un simple fait divers (1997). He was president of the Morocan technician chamber from 1992 to 1997, then vice-president of the Moroccan producers chamber. He directed also Destin de femmes (1998) and Elle est diabétique et hypertendue et elle refuse de crever (1999).
Films(s)