Rwanda 1994

Du Groupov (Belgique)

Mise en scène : Jacques Delcuvellerie
Print Friendly, PDF & Email

Work in progress pour le 53e Festival d’Avignon
Rwanda 94 n’est pas un spectacle, mais bien plutôt un travail de recueillement, une commémoration, un acte religieux au sens premier, tel que pouvait l’être le théâtre grec, dans le but d’exorciser ce qui n’est cependant pas une tragédie, puisque Delcuvellerie dénie toute fatalité à l’événement. Il s’agit au contraire d’analyser la logique humaine qui à conduit à un massacre inhumain, de dénoncer aussi les manipulations médiatiques dont nous sommes les otages consentants.
Après le témoignage d’une authentique rescapée du génocide, on retourne à l’univers médiatique qui nous est familier, le journal télévisé, les interviews en liaison satellite, mais c’est le parcours de BeeBeeBee dans sa quête de vérité et d’humanité que nous suivons. Nous participons à sa métamorphose ; journaliste accomodée aux exigences de l’audimat, la voilà perméable au monde des esprits, la voilà visitée par les fantômes qui demandent justice.
Le spectacle joue constamment entre fiction et réalité ; on passe de l’un à l’autre comme pour mieux retrouver la substance de la réalité, pour que les images du réel ne se  » fictionnalisent  » pas, comme elles le font sur le petit écran. Delcuvellerie travaille sur le rassemblement théâtral et sa fonction citoyenne, civique. Il nous contraint, sans que nous puissions nous dérober, à entendre ensemble l’histoire insupportable d’une rescapée, à voir ensemble les images de cadavres mutilés et amoncelés, à écouter ensemble jusqu’à l’étourdissement la liste des événements que la presse a occultés… et c’est sur cette communion que s’appuie toute sa démarche.
La forme scénique du travail, plus proche du requiem que du drame, se cherche encore, mais l’état qui en a été présenté aux spectateurs d’Avignon, déjà suffisamment dérangeant et bouleversant, augure d’un spectacle qui fera date.

Rwanda 1994, une création du Groupov (Belgique)
Auteurs : Marie-France Collard, Jacques Delcuvellerie, Yolande Mukagasana, Jean-Marie Piemme, Mathias Simons.
Metteur en scène associé : Mathias Simons
Direction d’acteurs rwandais : Tharcisse Kalisa Rugano
Composition et direction musical : Garett List
Réalisation des images : Marie-France Collard
Scénographie : Johan Daenen
Costumes : Greta Goiris
Lumières : Marc Defrise
Comédiens : Yolande Mukaganasana, Luc Brumagne, Younoussa Diallo, Stéphane Fauville, Tharcisse Kalisa Rugano, Carole Karemera, Francine Landrain, Joelle Ledent, Max Parfondry Dorcy Rugamba, François Sikivie.
Musiciens : Manuela Bucher, Fabian Fiorini, Vincent Jacquemin, Véronique Lierneux, Jean-Pol Zanutel
Chanteuses : Christine Schaller et Véronique Sonck
Compositeur et interprète : Jean-Marie Muyango///Article N° : 953

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire