Chickin Biznis

De Ntshaveni Wa Luruli

Print Friendly, PDF & Email

Cette joyeuse comédie se donne elle-même son nom : la  » mandelazation « . L’apartheid n’est pas évoqué et les Blancs sont absents : c’est en toute liberté que Sipho (Fats Bookholane) décide de quitter son patron à la bourse de Jo’burg pour essayer d’y revenir par la voie royale du succès en affaires. Débrouillard et rusé, il achète des poulets pour les revendre sur les marchés noirs, et multiplie les mésaventures sans jamais laisser tomber.
Formé à l’école nord-américaine et professeur de scénario, Ntshaveni Wa Luruli construit son film comme un feuilleton à rebondissements centré sur les avatars d’un personnage clef. Ce qui donne des scènes franchement drôles et d’autres touchantes, comme les hauts et les bas de sa relation avec sa femme. Tourné selon une esthétique classiquement hollywoodienne où une caméra bougeante mêle chariotage et fondus enchaînés, ce film manque totalement de poésie mais nous livre une peinture tonique, joyeuse et divertissante de la communauté noire sud-africaine.

///Article N° : 842

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire