Événements

Festival Résonances 2012
12e Rencontres du cinéma citoyen. Invité d’honneur : Gérard Mordillat. Thème : Jeunesse. L’âge du possible. Films inédits, exposition photos de Sylla Grinberg, avant-premières, rencontres, Café des savoirs.

Français

PRÉSENTATION DU FESTIVAL
Défendre un cinéma de l’engagement, tel est le parti pris du festival Résonances.
Le festival décline chaque année l’intitulé « Résonances, rencontres du cinéma citoyen » au travers de longs-métrages, courts-métrages, coups de coeur, fictions ou documentaires en provenance du monde entier, rencontres avec les réalisateurs, films en direction du jeune public… Et laisse une large place au cinéma français.
Depuis 2001, date de sa création sous l’impulsion de la Ville de Bobigny, ont été reçues à cette occasion des personnalités telles que Denis Gheerbrant, Yann Le Masson, Claire Simon, René Vautier, Hanna Schygulla, Bruno Muel, Francesca Comencini, Marcel Trillat, Paul Meyer, Jean-Michel Carré, Jean-Pierre Améris, Jean-Pierre Thorn, Cyril Menneguin, Laurent Hasse, Stefano Savona,…

Résonances s’associe également aux structures cinématographiques du département (Cinémas 93 et Périphérie) et aux nombreuses associations balbyniennes pour impliquer un large public et l’inviter à
découvrir une programmation riche et variée, qui est offerte à l’année par le cinéma depuis plus de 20 ans maintenant.

Pour cette 12e édition, le festival Résonances se déroulera du 9 au 16 novembre, autour de :
Un thème : Jeunesse. L’âge du possible
Inspiré de la Lettre à la Jeunesse d’Émile Zola, la 12e édition de Résonances propose une programmation riche (fictions, documentaires, avant-premières, films d’archives).

Un invité d’honneur : Gérard Mordillat
Connaît-on le Gérard Mordillat écrivain (Vive la sociale !, A quoi pense Walter ?, L’Attraction universelle, Vichy menthe, Rue des Rigoles, Les Vivants et les morts, Notre part des ténèbres…). Connaît-on le Gérard Mordillat cinéaste (re-Vive la sociale !, Billy Ze Kick, Fucking Fernand, Cher frangin, Paddy, La Forteresse assiégée…). Ou le Gérard Mordillat complice de Jérôme Prieur qui dissèque les secrets de fabrication du Nouveau Testament (la série Corpus Christi…).
Rencontre avec un homme engagé qui n’a pas sa langue dans sa poche.

– AVANT-PREMIERE : « LE GRAND RETOURNEMENT » de Gérard MORDILLAT
Avec François Morel, Jacques Weber, Edouard Baer, Christine Murillo, Franck de la Personne, adapté de la pièce de Frédéric Lordon sur la crise financière.

– DÉDICACE PAR L’AUTEUR : « CE QUE SAVAIT JENNIE » de Gérard MORDILLAT, sept 2012, éd. Calman-Lévy