Événements

Rétrospective « Afrique, Îles et Diasporas

Français

Mercredi 29 Sept. Médiathèque Benoîte Boulard, salle audiovisuelle : Matinée exceptionnelle
10h 30. Des films réalisés par les stagiaires de l’ILOI et de Village-Titan.
– Kont a nou, (2003), 25min, ILOI., présenté par sa scénariste réalisatrice, Isabelle Ropy.- Créole La Rényon, (2001), 25min, Prod. ILOI.- Dockers, (2001), 16 min, ILOI. – Ti kaz Grandmaison, (2003), 18’min Prod. ILOI. – Kroi 10 min. prod. Village-Tian avec l’ADAP.
Après-midi : Madagascar, films et revue Africultures
14h. L’accordéon des rois, de J.P Martin et O.Vacher, France, 1971. (Cinéma 16mm).
Le regard extérieur, ethnographique ou pas, sur Madagascar change-t-il ? Depuis le début des Journées en 1987,
nous diffusons et interrogeons tous les meilleurs films faits sur la Grande-Ile…

14h 30 : L’insurrection malgache de 1947 : cinquante ans après, de Daniel Bansard, 1997.
Un soulèvement qui a des aspects  » occultes « , une répression sanglante occultée en France et dans la première république malgache, 1947. Les réunionnais, eux, savent que cela eu lieu…

15h 30 – En présence d’Olivier Barlet, directeur de rédaction d’Africultures,
et de la coordonnatrice de ce numéro, Christiane Rakotolahy, présentation du numéro
spécial d’Africultures Madagascar-Emergence. avec le site internet de la revue projeté sur grand écran et commenté.

17h. : Gouttes d’encre sur île rouge, de Benoît Wabre et Randianina Ravaojanahary, France.
L’écrivain Jean-Luc Raharimanana, et ses positions solitaires et hardies
Contre tout critère ethnique de sélection, à Madagascar (ou ailleurs).

Salle Roussin Soirée carte blanche à Louis Gonzague Hubert
20h 15  » Vita malagasy, art et artisanat pour le développement », Doc. 39 min. Nouvelle version inédite
21h.  » Ciel rouge, lanitra mena ». 60 min. Réflexion sur la santé mentale à Madagascar.PREMIERE.

Samedi 2 Octobre
Médiathèque Benoîte Boulard, salle audiovisuelle : Après-midi : Les îles créoles
-14h 30 – Diego l’interdite, doc. de David Constantin, 52 min. Le drame des Ilois, chassés de leurs îles ((les Chagos, Diego-Garcia) (Diego-Garcia) par un accord Grande-Bretagne-Etats-Unis qui engendre une réelle déportation…

-15h 30. Le Mauritius Pride, un film de Jim Damour. Doc. de court métrage. Première en salle.
– 16h -Joseph Zobel, d’amour et de silence, de Kamel Kezadri et d’Olivier Codol,doc. 52 min. Portrait du grand écrivain populaire antillais, auteur de  » Rue Cases Nègres « dont Euzhan Palcy a tiré un film…inoublié ! (La page et l’écran).
17h – Loto bon dié, 13 min, et : Le repas des esprits, 26min., deux doc de Laurence Pourchez (ethnologue),
sur La Réunion,. en présence de la réalisatrice.

Soirée Salle Roussin Grande soirée cinéma d’Afrique,
Projections en cinéma 35mm grand écran, en prélude à la compétition : 5-9 Octobre 04.
-18h 15 Le complot d’Aristote, de Jean-Pierre Bekolo, (Cameroun) (3(mm grand écran)

Quand Essemba Tourneur rentre au pays, il découvre avec stupeur que la vieille de cinéma est occupé par une bande de jeunes malfrats dirigée par un Africain surnommé  » Cinéma  » qui consomme des films américains. Essemba décide alors de récupérer les lieux pour y projeter des films africains.
De leur côté les voyous expulsés de la ville et privés de films d’ennuient. Ils décident alors de dévaliser la salle d’Essemba et d’ouvrir un cinéma de fortune au village où ils ont trouvé refuge. Leur butin n’est malheureusement constitué que de films africains. La mort dans l’âme, ils les projettent aux villageois qui les adorent. Essemba décide de récupérer ses films et de régler ses comptes avec Cinéma et son gang, glissant ainsi malgré lui dans une véritable fiction, à l’américaine. ENTREE LIBRE –
21 h. – Adanggaman, de Roger Ngoan Mbala, (Côte d’Ivoire).Première à La R.

Golfe de Guinée. XVII ème siècle. Toute la côte des esclaves vit dans la hantise des razzias du tyran Adanggaman, un roi esclavagiste qui vend ses prisonniers aux négriers, pour de la pacotille européenne et du rhum. Seul un village est parvenu à échapper aux amazones du tyran. Un soir pourtant le village est encerclé. En un instant tout est incendié ; hommes et femmes sont massacrés ou emmenés en esclavage, à l’exception d’Ossei, un jeune homme noble qui se trouvait hors de chez lui au moment de l’attaque. Commence pour lui une course poursuite effrénée et des combats incessants…Jusqu’à ce qu’il décide de se livrer au tyran, en échange de la libération de sa mère…. ENTREE LIBRE