Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2005
Kalala
Mahamat-Saleh Haroun
Pays concerné : Tchad
Réalisateur(s) : Mahamat-Saleh Haroun
Avec : Mahamat-Saleh Haroun, Mahamat-Saleh Haroun
Durée : 50
Genre : portrait
Type : documentaire
Site web : www.pilifilms.fr

Français

Un film qui décrit, à travers les mots, le souvenir des personnes qui l'ont connu, quelques brèves images du plateau de "Bye Bye Africa" et des photographies, la figure de Kalala, ami le plus cher de Haroun, une présence constante sur les plateaux de tournage de ses films, mort du sida.

Un film portrait en l'absence de son protagoniste pour affronter sans peur le thème du sida, encore tabou au Tchad.



Documentaire sur le meilleur ami du réalisateur, Kalala, mort du sida. Conçu comme un journal intime, mais aussi comme une enquête sur la mémoire, le cinéma et cette maladie



 Durée : 50’

Genre : Documentaire

Thèmes : sida, cinéma, amitié

Format : Bétacam SP

Année : 2005

Pays : Tchad, France



Réalisateur : Mahamat-Saleh HAROUN



"Sous ce nom congolais, Kalala, se cache en réalité Hissein Djibrine, mon meilleur ami, mon plus proche collaborateur. Il est mort le 22 juillet 2003 à N'djaména. Du sida… Depuis sa disparition, il me semble qu'une partie de moi s'en allée. Pourtant, même diminué, il faut bien continuer de vivre, avec cette absence/ présence de ceux qui nous ont quittés.

J'ai conçu ce film non seulement comme un journal intime filmé, mais aussi comme une enquête sur la mémoire, le cinéma, la maladie. En cela, il se veut au-delà des genres. Ni totalement un documentaire classique, et encore moins une fiction, ce film emprunte différents chemins de traverse pour trouver sa propre voie…"


Mahamat-Saleh Haroun



KALALA, documentaire écrit, réalisé et produit par Mahamat-Saleh Haroun

52 minutes, Tchad, 2005



Production : Chinguitty Films (ex-Duo Films), Goi-Goi Productions

Distribution : Cinémathèque Afrique (Institut Français)



Sélectionné aux festivals de Milan, Songes d'une nuit DV – Paris, Festival du Cinéma d'Afrique à Apt, MoMA – New York: rétrospective des films de MS Haroun (2007)…



Prix Spécial du Jury au festival "Songes d'une nuit DV", Paris, 2006

English

A film to describe, through words, the memories of the people who knew him, some brief images from the set of Bye bye Africa and photographs, the figure of Kalala, as he was called, Haroun’s best friend and a constant presence on the sets of his films, who died of AIDS. A film-portrait in the absence of its protagonist. A film which also fearlessly tackles the subject of AIDS, still taboo in Chad.