Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1988
Sabots en or (Les)
Nouri Bouzid
Titre anglais : Golden Clogs (The)
Pays concerné : Tunisie
Réalisateur(s) : Nouri Bouzid
Avec : Kahena Attia, Hichem Rostom, Anouar Brahem, Fethi Heddaoui, Faouzi Thabet, Ahmed Baha Eddine Attia, Mounir Baaziz, Michket Krifta, Walid Nahdi, Hammadi Zarrouk, Chedia Azouz, Youssef Ben Youssef, Sabah Bouzouita
Durée : 104
Genre : drame
Type : fiction

Français

Youssef Soltane, un intellectuel tunisien de 45 ans, est le pur produit d’une génération qui a connu les périodes euphoriques des grandes idéologies des années 1960 puis leur faillite. Il fut emprisonné et torturé pour ses activités d’opposant politique. En outre, sa liaison tumultueuse avec Zineb, une jeune et belle bourgeoise, ne lui vaut plus que des déboires. Au cours d’une longue nuit d’hiver, Youssef erre à la recherche d’un refuge affectif, en proie à toutes les interrogations qui secouent sa mémoire.

Youssef Soltane, un intellectuel de 45 ans, est le pur produit d’une génération qui a connu les périodes euphoriques des grandes idéologies des années 1960 et aussi leur faillite collective. Youssef fut emprisonné longtemps et torturé pour ses activités d’opposant politique. Sa liaison tumultueuse avec Zineb, la jeune et belle bourgeoise, qui lui a fait découvrir l’amour et l’avait hebérgé et caché à l’époque de ses activités clandestines, ne lui vaut plus que des déboires. Quelques mois après sa sortie de prison, son épouse répudiée, Fatma, est morte, laissant les trois enfants à la garde de leur grand-mère. Au cours de cette longue nuit d’hiver, celle de la fête de l’Achoura, Youssef va errer à la recherche d’un refuge affectif, d’une tendresse, en proie à toutes les interrogations qui secouent sa mémoire.


[ VHS ou DVD disponible à la médiathèque des 3 mondes ]

Le deuxième film du réalisateur tunisien qui a passé cinq ans de sa vie en prison pour ses idées. Il décrit le déracinement complet d’un intellectuel de 45 ans qui, après avoir purgé sa peine ne retrouve plus sa femme, ne comprend plus ses enfants, son pays, sa religion.


Réalisateur : Nouri Bouzid
Producteu r: Ahmed Bahaeddine Attia (Cinétéléfilms)
Guión / Scénario / Screenplay: Nouri Bouzid
Fotografía / Image / Cinematography: Youssef Ben Youssef
Sonido / Son / Sound: Faouzi Thabet
Música / Musique / Music: Anouar Brahem
Montaje / Montage / Editing: Kahéna Attia
Intérpretes / Interprètes / Cast: Hichem Rostrom, Hammadi Zarrouk, Michet Krifa, Chedia Azouz

English

Youssef Soltane, a 45 year-old Tunisian intellectual, is the product of a generation that lived the era of euphoria and great ideologies in the sixties, and their subsequent failure. He was incarcerated and tortured for his political opinions. Furthermore, his relationship with Zineb, a young, beautiful bourgeois, only brings him more trouble. During one long winter night, Youssef wanders in search of an emotional haven, prey to all the questions that flood his memory.

It deals with political persecution, political abuse. The filmmaker took his story in the prison. It is a live experience which shows the injustice. Meanwhile, we have to talk about shame and bad things to the entire world, and then we can heal the wounds. That because our present and our future are being monopolized by our past.

______________

ESPAÑOL
Youssef Soltane, un intelectual tunecino de 45 años, es el producto de una generación que conoció los periodos de euforia de las grandes ideologías de los años sesenta y su fracaso. Fue encarcelado y torturado por sus opiniones políticas. Más aún, una tumultuosa relación con Zineb, una joven y guapa burguesa, solo le trae problemas. Durante una larga noche de invierno, Youssef deambula sin rumbo en busca de un refugio afectivo, presa de todos los interrogantes que acuden a su memoria.

DIRECTOR: Nouri Bouzid
GENERO: Ficción
PAÍS: Túnez
AÑO: 1988
CARACTERÍSTICAS: 104′ – 35mm – Color – Árabe – Subtitulado español

Dirección / Réalisation / Director: Nouri Bouzid
Producción / Production / Producer: Ahmed Bahaeddine Attia (Cinétéléfilms)
Guión / Scénario / Screenplay: Nouri Bouzid
Fotografía / Image / Cinematography: Youssef Ben Youssef
Sonido / Son / Sound: Faouzi Thabet
Música / Musique / Music: Anouar Brahem
Montaje / Montage / Editing: Kahéna Attia
Intérpretes / Interprètes / Cast: Hichem Rostrom, Hammadi Zarrouk, Michet Krifa, Chedia Azouz

PREMIOS
Valencia 1989
Cine Africano, Khouribga, 1990