Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1999
Doulaye, une saison des pluies
Henri-François Imbert
Pays concerné : France
Réalisateur(s) : Henri-François Imbert
Avec : Henri-François Imbert, Henri-François Imbert, Henri-François Imbert
Durée : 80
Genre : société
Type : documentaire

Français

Je n’avais qu’un seul souvenir de Doulaye Danioko. Je devais avoir aux alentours de 5 ans, c’etait probablement en 1971 ou 1972, à Châteauroux dans le centre de la France où nous vivions avec nos parents. Doulaye était assis dans un fauteuil de salon et je suppose qu’il discutait avec mon père, mais je me souviens que de Doulaye et de moi-même : je suis assis sur lui, mon bras remonte vers son visage et me main caresse sa figure. j’adore jouer avec le visage de Doulaye, ses oreilles, ses lèvres et surtout son nez qui me semble immense et tellement mystérieux, tout aplati. J’aime par dessus tout sa peau, son odeur et sa couleur.
Mon père m’avait raconté qu’un jour Doulaye avait tué un lion à la chasse. J’avais toujours imaginé que c’était une chasse à la lance et cette image de Doulaye, tuant un lion à coup de lance, m’avait beaucoup impressionné. J’étais fier de le connaitre, d’être son ami. Et je rêvais que peut être un jour Doulaye m’emmènerait à la chasse avec lui.

Quand j’avais huit ans, Doulaye est parti travailler à Oran en Algérie. Ils s’écrivaient régulièrement avec mon père et 2 ans plus tard, en 76, Doulaye lui a annoncé qu’il rentrait au Mali. Mais il n’a jamais écrit du Mali pour dire s’il était bien arrivé.

L’été dernier, je me suis rendu compte que cela faisait déjà 20 ans que Doulaye était parti, et que depuis des années déjà, j’attendais qu’il réapparaisse.




long métrage 35mm
tournage en Super 8, 16 mm et vidéo mini DV, kinescopage en 16 mm, gonflage en 35 mm France, 1999 Date de sortie en France : 26 avril 2000 80 min.
Format : 1,37 ; son mono

Avec : Madou Diarra, Soundié Coulibally, Youssouf Coulibaly, Saada Kone, Drissa Kone, Ousmane Touré, Bakary Soumano, Adama Danioko, Aminata Ba, et la famille Danioko



Scénario, image et son : Henri-François Imbert
Montage : Marianne Rigaud, Henri-François Imbert
Musique originale : Silvain Vanot
Génériques et affiche : Bérangère Lallemant
Mixage : Fabrice Conesa Alcolea
Lieu de tournage : Bamako, Sikasso (Mali)
Production : Libre Cours
Distribution France: Shellac
Visa d »exploitation: 93 038




Festivals :

* Cannes, Festival International du film, programmation ACID 1999
* Marseille, Festival International du documentaire « Vue sur les docs », juin 1999 / Prix des cinémas de Recherche
* Lussas, États généraux du film documentaire, 1999 / Séance inaugurale du festival
* Gentilly, Les écrans documentaires, 1999 / Grand Prix du jury
* Chaumont (1999)
* Belfort, Entrevues, 1999
* Amiens, Festival International du Film, 1999
* Nyon, Visions du réel, 1999
* Milan (COE 1999)
* Namur, FIFF, 1999
* Paris (Racines Noires, 2000)
* Florence, Festival dei Popoli – Festival Internazionale del Film Documentario, 2000
* Ouagadougou, Fespaco, 2001
* Singapore, SIFF, 2001