Illumination(s) – Le drame historique d’Ahmed Madani

Créé en 2012 par la compagnie Ahmed Madani, Illumination(s) est le premier volet d’un triptyque intitulé “Face à leur destin”, une aventure artistique menée avec de jeunes habitants des quartiers populaires qui se déclinera à travers deux autres créations d’ici 2016 : Les Girls sont là (titre provisoire – réalisé avec des jeunes femmes d’Ile-de-France et d’autres régions) et Des garçons et des filles (titre provisoire – réalisé avec des jeunes femmes et des jeunes hommes). Ce premier spectacle, créé avec de jeunes hommes du Val Fourré, qui a été une des grandes révélations au Théâtre des Halles lors du dernier Festival Avignon Off, se jouait à la Maison des Métallos du 15 au 20 octobre avant de partir en tournée.

À la cité du Val Fourré, conçue en 1959 et dont l’édification s’est poursuivie jusqu’au milieu des années soixante-dix, au gré des années, la mixité sociale est devenue de plus en plus restreinte et son appellation, comme celle des autres quartiers similaires a évolué : Grand ensemble, Banlieue, Quartier difficile, Quartier sensible, Zone urbaine sensible. En même temps que se mettait en place ce schisme urbain, la crise économique a engendré des difficultés sociales si aiguës qu’elles sont devenues le principal obstacle à l’intégration dans la Nation de toute une partie de la jeunesse de ce quartier. La détresse de cette jeunesse a pris la forme d’une résignation désespérante qui les empê...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Illumination(s) d'Ahmed Madani
© François-Louis Athenas
Illumination(s) d'Ahmed Madani
© François-Louis Athenas
Partager :

Laisser un commentaire