La cantatrice chauve

D'Eugène Ionesco

Mise en scène : Guy Lenoir
Print Friendly, PDF & Email

Une Cantatrice qui décoiffe
C’est une  » Castafiore  » que cette Cantatrice chauve réinventée par Guy Lenoir, tant la scénographie du designer Maxwell Osei-Abeyie, comme la dramaturgie conçue par Kangni Alem s’inspire de la bande dessinée et régénère l’absurde de Ionesco en lui redonnant un coup de frais. A l’aide d’un recadrage de photographe et d’un rail de travelling, Guy Lenoir fait entrer les personnages en arrêt sur images et fabrique ainsi une séries de vignettes désopilantes.
Meubles design à roulettes, horloge déglinguée, canapé-ballon gonflé à l’hélium, plage de plaisance à la Deauville… Guy Lenoir s’amuse du kitsch et des clichés, qu’il passe à la moulinette du décalage avec des comédiens africains, venus des sphères francophones et anglophones, qui mastiquent consciencieusement les mots et font éclater en bulles de malabar les situations ouatées du petit confort bourgeois. Un spectacle à ressort qui rebondit à toutes les secondes et ne laisse jamais l’esprit s’engourdir dans le ronron du déjà vu.

Co-réalisation : Migrations Culturelles Aquitaine Afriques -MC2a (France), Abibigromma (Ghana), Zitic (Togo), Feeren (Burkina Faso).
Dramaturgie : Kangni Alem
Design : Maxwell Osei-Abeyie et Emmanuelle Garcia
Chorégraphie : Yaw Asare
Son : Yvan Blanloeil
avec : Léontine Ouedraogo (Mme Smith), Kokou Beno Sanvee (Mr Smith), Georgina Ampaabeng (Mme Martin), George Anang (Mr Martin), Francesca Owouh (Mary la bonne), Marc Green (Le Capitaine des pompiers).///Article N° : 1191

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article
© E.Goussard





Laisser un commentaire