Niveau : B2     Format : Article     Thème : Livre

La poésie de Ray Mwihaki

Print Friendly, PDF & Email

Ray Mwihaki est une jeune auteure de poésie. L’année 2019 a été productive pour l’écrivaine. Elle a publié son deuxième recueil de poèmes et son deuxième livre pour enfants. Africultures l’a rencontrée à Nairobi, dans le quartier de Westlands où elle vient travailler, comme beaucoup de jeunes artistes de la capitale.

Africultures : Longtemps vous avez écrit que de la poésie, pour quelle raison ?

Ray Mwihaki : C’est plus facile pour moi de me cacher dans la poésie. Je peux dire beaucoup en peu de mots. Ce qui est bien avec la poésie c’est que tout dépend de l’interprétation du lecteur. Je peux écrire à propos de quelque chose et vous en tirerez autre chose, c’est fantastique. Alors que lorsque j’écris de la prose je ne peux pas vraiment me cacher.

Pourquoi aviez-vous besoin de vous cacher ?

Parce que… je suis bipolaire. Longtemps je ne l’ai pas su. Le fait de vivre avec un trouble mental c’est juste une raison parmi d’autres. La poésie était une échappatoire facile. J’ai commencé à écrire beaucoup lorsque j’étais en colère ou euphorique. Dans mon premier recueil je célébrais une période très sombre de ma vie. La colère, la douleur et l’obscurité. Je ne connaissais rien d’autre. Je voulais cacher ce que je ressentais dans la poésie, m’exprimer dans une langue codée. La poésie m’a libéré.

Vous venez de publier votre second recueil de poèmes, en quoi est-il différent de votre premier, Breaking the Epitaph ?

Breaking the Epitaph parle du découragement face à la vie, la douleur, la tristesse, la colère, et le désespoir. C’était après une tentative de suicide et après avoir enfin réussi à m’ouvrir aux autres. Candles Along Ngunyiri Street est un voyage de redécouverte. C’est cet espace trouble entre la vie et la mort. Ce recueil joue avec la langue, les souvenirs et les réalités. Je suis heureuse d’être à nouveau parmi les vivants.

Depuis vous avez rejoint un collectif d’auteurs, c’est une nouvelle étape pour vous ?

J’ai rencontré Raph et Steve dans un bar du Théâtre National. A l’époque, j’étais comédienne. On s’y retrouvait tout le temps après les répétitions. On buvait un verre, on traînait avec les gens, on décrochait parfois un rôle. Raph et Steve travaillaient dans une agence de publicité et y passaient après le travail. Ils venaient juste de faire un podcast. Ils s’intéressaient à l’écriture. Moi, j’étais encore à la fac et je me suis dit, ces gens vivent la vie que je veux vivre !

A ce moment-là, il y avait que deux collectifs importants Jalada et Kwani?. Mais c’était élitiste. Pour eux, il fallait écrire dans un cadre, avec des histoires qui puissent facilement trouver des financement à l’étranger. Avec le collectif WLL, on raconte nos histoires telles qu’elles sont, parce que nos réalités sont différentes. N’attendez pas de moi que j’écrive pour plaire à un étranger qui lirait ça quelque part.

Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

Je débute un livre de fantasy qui porte sur le féminisme. Il questionne la place de la menstruation dans la culture africaine. Le fait qu’on n’en parle pas et pourquoi. Je soulève quelques questions. Je voulais faire ça avec une amie qui écrit de la très belle poésie. C’est une grande féministe, elle a un point de vue très intéressant sur ce que c’est qu’être une femme. Elle fabrique des bijoux auxquels elle rattache des histoires, j’ai trouvé ça très intéressant. Je voulais que ce projet soit un échange entre les personnages d’un livre et des bijoux réels. La plupart des personnages tirent leur nom de ses bijoux.
Mon histoire porte sur cinq filles qui cachent le fait qu’elles ont leurs premières règles. J’essaie encore de mettre tout ça en place.

Exercices liés à l'article :

Exercice 1 : Vrai ou faux ? Relisez le texte et répondez par vrai ou faux aux affirmations suivantes.

Durant une période, Ray Mwihaki n'a écrit que de la poésie.
Ray Mwihaki est membre du collectif d’auteurs Jalada.
Ray Mwihaki travaille sur un livre qui sera féministe.

Exercice 2 : Le vocabulaire du monde du livre - Quels mots se cachent derrière les définitions suivantes ? Vous avez le choix entre : prose / poésie / recueil  / auteur / collectif  / podcast  / fantasy

C’est la forme ordinaire du discours oral ou écrit :
C’est un groupe de personnes :
C’est un écrivain :
C’est un mot anglais qui désigne un genre littéraire présentant des éléments surnaturels ou mythiques :
C’est un ouvrage qui réunit des écrits, des textes, des documents :
C’est un mot anglais qui désigne un format (audio, vidéo ou autres) diffusable sur Internet :
C’est un art oral ou écrit, qui permet d’évoquer des sensations, des émotions par l'union de sons, de rythmes, d’harmonies, en particulier par les vers :

Exercice n°3 : Grammaire. Mettez les phrases suivantes au passé composé. Le passé composé indique une action achevée, accomplie au moment où l'on parle. Un temps composé est formé de l'auxiliaire avoir ou de l'auxiliaire être. Exemple : Elle est partie.

Elle aime écrire de la poésie.
Elle écrit des livres pour les enfants.
Elle fait partie d’un collectif.
Elle parle de féminisme.

Cliquez ici pour voir l’article original

Cliquez ici pour jouer avec les mots de l’article

  •  
  •  
  •  
  •