Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Acteur/trice Producteur/trice Scénariste Monteur/se

Amor Hakkar

Algérie, France

Français

Amor Hakkar est un réalisateur franco-algérien né en 1958 à Kenchela dans les Aurès (Algérie). Sa famille s’installe à Besançon, alors qu’il a juste six mois. Il passe sa jeunesse à Besançon, en Franche-Comté, d’où il tire La Cité des fausses notes, roman publié aux éditions Pétrelle en 2002 (prix du livre Marcel Aymé 2001).
Après des études scientifiques, il se découvre une passion pour le cinéma et l’écriture. Il réalise un court métrage Apprends-moi à compter jusqu’à l’infini (1990) puis un long métrage Sale temps pour un voyou (1992), avec Pierre-Loup Rajot, Sylvie Fennec et Serge Giamberardino. En 2002, après un retour douloureux en Algérie (pour l’enterrement de son père), il découvre les Aurès où il tourne Timgad, la vie au coeur des Aurès, documentaire de 52 minutes pour France 5. Cette découverte algérienne lui inspire également en 2004 le scénario de La Maison jaune, son premier long métrage fiction qui est sélectionné pour la bourse d’aide à l’écriture du Festival méditerranéen de Montpellier, soutenu par le fonds d’aide à la production de Franche-Comté et le fonds Sud Cinéma. Le film est tourné en 2006 dans les Aurès et en langue berbère (lauréat fondation Beaumaarchais). En 2010, Quelques jours de répit (2010) est son second long métrage fiction. Il a été entièrement tourné en Franche Comté et cette fois en français (sélectionné au Festival de Sundance 2011, et sort en France le 27 avril 2011). En 2013, il tourne en troisième long-métrage fiction La Preuve, suit en 2017 d’un quatrième long-métrage Celle qui vivra.
Amor Hakar est aussi écrivain, en 2001 son livre La cité des fausses notes a gagné le Prix Marcel Aymé.

Filmographie :
1990 : Court-métrage/Short « Apprends-moi à compter jusqu’à l’infini »
1992 : Long métrage/Feature « Sale temps pour un voyou »
2002 : Documentaire/non-fiction film TV « Timgad, la vie au coeur des Aurès »
2007 : Long-métrage/Feature « La maison jaune » (The yellow house).
2010 : Long-métrage/Feature « Quelques jours de répit » (A few days of respite).
2013 : Long-métrage/Feature « La Preuve » (The proof).
2017 : Long-métrage/Feature « Celle qui vivra ».

English

Born in 1958, in the Aurès. When he was six months old, the family left its home village to move to Besançon in France. After studying sciences, he discovered a passion for film and writing. He made a short film Apprends-moi à compter jusqu’à l’infini (1990) followed by a feature Sale temps pour un voyou (1992). In 2002, after a painful return to Algeria for his father’s funeral, he discovered the Aurès, where he directed a documentary for France 5 TV: Timgad, la vie au coeur des Aurès (2002). Inspired by this journey, he wrote the script for The Yellow house (La Maison jaune) which was shot in the Berber language in the Aurès region. His third feature, A few days of respite (Quelques jours de répit) (2010) was entirely shot in Franche Comté and this time in French (selected at Sundance FilmFest 2011, and release in France on 27 April 2011).
He is also a literary writer: in 2001 his book La cité des fausses notes won the Marcel Aymé Prize.

Filmography:
1990 : Court-métrage/Short « Apprends-moi à compter jusqu’à l’infini »
1992 : Long métrage/Feature « Sale temps pour un voyou »
2002 : Documentaire/non-fiction film TV « Timgad, la vie au coeur des Aurès »
2007 : Long-métrage/Feature « La maison jaune » (The yellow house).
2010 : Long-métrage/Feature « Quelques jours de répit » (A few days of respite).
2013 : Long-métrage/Feature « La Preuve » (The proof).
2017 : Long-métrage/Feature « Celle qui vivra ».

_______

DE

Amor Hakkar (*1958) ist Regisseur und Schriftsteller. In Algerien geboren und in Frankreich aufgewachsen, führte er 1990 bei „Apprends-moi à compter jusqu’à l’infini »erstmals Regie. In „La maison jaune »übernahm er neben der Regie auch die Hauptrolle. 2013 war er mit „La Preuve »beim internationalen Filmfestival in Dubai vertreten.

Source:
http://hkw.de/de/programm/projekte/veranstaltung/p_99315.php
Films(s)