Rengaine : génération guérilla

Lire hors-ligne :

Sorti le 14 novembre 2012 sur les écrans français, Rengaine de Rachid Djaïdani est le témoin d’une nouvelle génération de réalisateurs qui bouscule et même redéfinit les règles du système cinématographique français, ouvrant ainsi une nouvelle voie d’approche du 7e art. Il surprend par sa genèse : neuf ans de conception (tournage, montage…), une caméra au poing nourrie par la force de conviction et « l’amour de l’art et non du dollar ». Cette œuvre correspond en fait à une société actuellement en complète redéfinition de ses principes et s’inscrit dès lors dans sa contemporanéité.

Regarde Mohammed Ali, mon film il bouge comme un papillon et il piq...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire