Antilles-sur-Seine

De Pascal Légitimus

Print Friendly, PDF & Email

Il y a deux caricatures de nègres qui reviennent régulièrement à l’écran. La première est paternaliste, la seconde exagérée. L’une est fabriquée à base d’a priori dépassés, la seconde à base de compassion déplacée. L’une est en général d’origine blanche, l’autre noire. Mais il y a pire… C’est la caricature du nègre par lui-même, sous couvert de bons sentiments. Elle tend à transformer l’imagerie populaire en construisant de nouveaux stéréotypes dits à tendance positive. C’est ce que Légitimus a réussi à faire : basculer les présupposés français sur les Antillais. Un véritable exercice de style, qui se termine malheureusement en épisode de série télé, malgré le casting réuni (de Med Hondo à Chantal Lauby, en passant par les frères Martial). Du début à la fin, on a du mal suivre les acteurs. Souvent sous forme de raccourcis vendeurs, leurs répliques sentent la facilité sur un sujet sérieux : la solidarité. Affairisme dans les îles, kidnapping à Paris, sursaut communautaire, envie de dire les quatre vérités à la France moyenne… Un bon credo de départ, mais Légitimus pousse ses comédiens à trop en faire, un peu comme dans les Inconnus. On grossit le trait, on inscrit les personnages dans le ridicule et on se nourrit de grotesque à tout va. La recette a porté avec les Inconnus, mais pour des histoires sérieuses de nègres, l’abus de rhum planteur, l’accent appuyé du créole pays, la convivialité assumée, le côté doudou j’aime la fête… ne suffisent pas. Mal utilisés, ces artifices affaiblissent la portée du message. A en croire Légitimus, les Antillais de France, s’ils voulaient bien se tenir la main, s’en trouveraient mieux. Au fond, à force de surjouer des tropicalités supposées du créole, son film finit par sentir l’exotisme racoleur. Deux bonnes notes à Pierre-Olivier Mornas et à Jean-Michel Martial : ils réussissent malgré tout à convaincre du potentiel mal utilisé de tous les autres acteurs.

1 h 44, image : William Watterlot, Prod : CPZ, Marie Galante, TF1, avec Chantal Lauby, Thierry Desroses, Edouard Montoute, Med Hondo, Pierre-Olivier Mornas, Théo Legitimus, Laure Moutoussamy, George Mathieu, Thibaud Gizardin, Serge Riaboukine, Hélène Vincent, Julien Maurel, Vanille Attie, Jacques et Jean-Michel Martial. Distr. : Océan films. ///Article N° : 1703

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire