Du Tout-Monde comme objet d’étude

Postcolonialisme, histoire globale et poétique de la Relation

Lire hors-ligne :

Cette étude se propose de montrer que les mesures du monde, malgré d’évidents efforts en vue de se renouveler, risquent fort de passer à côté de l’essentiel si elles ne prennent pas la pleine mesure de l’héritage que nous laisse Édouard Glissant. Le risque est d’autant plus grand que les logiques des nouvelles approches semblent, à première vue, proches de la pensée glissantienne. Le cas du postcolonialisme et de l’histoire globale est, à cet égard, particulièrement significatif. Ces approches ont cela de commun qu’elles bousculent la notion de frontière. Les mesures du monde qu’elles proposent sont, comme la poétique de la Relation, informées par le constat de la dilution des frontières temporelles et spa...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire