Recherche : Revue Africultures-87

Le siècle d’Edouard Glissant. Tel aurait pu être le titre de ce dossier.
Mais la formule est aujourdhui galvaudée. Il reste qu’Édouard Glissant a marqué de son empreinte cette deuxième moitié du siècle en pensant la complexité du monde contemporain en terme de Relation. C’était là une stratégie du discours visant à récuser l’universalisme abstrait au nom duquel on a parfois justifié l’injustifiable et imposé l’absolu de l’Être.
Or, Édouard Glissant rêvait d’un monde régi par une pensée archipélique qui « en emprunte l’ambigu, le fragile, le dérivé », voire le détour. Mieux : Edouard Glissant a pensé notre monde en poète. Ce qu’il appelait « l’intraitable beauté du monde ». Une beauté qui a nourri Africultures.
Une telle générosité méritait bien un hommage. Ce faisant, nous nous acquittons de notre dette.

Entretien

François Noudelmann est professeur à l’Université de Paris 8, régulièrement « visiting professor » aux États-Unis (Johns Hopkins University, New York University), et producteur de l’émission « Je l’entends comme je l’aime » à…

Document

« La pensée archipélique convient à l’allure de nos mondes. Elle en emprunte l’ambigu, le fragile, le dérivé. Elle consent à la pratique du détour, qui n’est pas fuite ni renoncement.…

Document

Petite note liminaire obligée Lorsque j’invitai Édouard Glissant à venir faire une série de conférences à l’Université de Louisiane, à Bâton Rouge, où j’étais alors un tout jeune professeur, je…

Document

Il est des chênes qu’on abat, des irokos qui tombent ; il est aussi des « acomas de plus de cent mille ans » qui finissent par s’effondrer (1). Parmi ces géants de…

Document

Nous publions ici le vibrant hommage de l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau à son « Maître » Edouard Glissant, prononcé mardi 8 février au cours de la « veille culturelle » rendue au défunt poète,…



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications