Événements

Festival International du Film contre l’Exclusion et pour la Tolérance (Fifet) 2008
9e édition – avec pour invités : Rama Yade, Lilian Thuram, Firmine Richard, Euzhan Palcy, Sergio Giral, Raoul Peck, Danny Glover…

Français

Rétrospective de films de fictions sur l’esclavage

Pour sa 9e édition, le FIFET propose une programmation de films de long-métrages sur le thème de l’esclavage en partenariat avec la Route de l’esclave (UNESCO).
Dans une France caractérisée par la diversité, l’histoire et la mémoire de chacun fait partie d’un patrimoine commun. Cette rétrospective permettra de faire connaître et de valoriser un pan important de cette histoire commune.
Par des projections suivies de rencontres avec des personnalités!universitaires, associatives ou!du monde!du travail, le FIFET poursuivra sa vocation d’ouverture à l’autre et d’éducation à la tolérance, s’adressant aussi bien aux scolaires qu’au grand public.
Il continuera à faire prendre conscience des mécanismes de l’exclusion et du racisme et à lutter contre les discriminations au quotidien en modifiant les représentations.
Cette programmation coïncide avec les célébrations du 160e anniversaire de l’abolition de l’esclavage et du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.


Programmation

LA CONTROVERSE DE VALLADOLID
de Jean-Daniel Verhaeghe (France, 1991, 90mn)
Le samedi 6 à 9h. Rencontre avec Marie-Albane de Suremain, historienne, Paris 7, IUFM de Créteil.
Au XVIe!siècle, l’Espagne convoque une assemblée sous l’égide du légat du Pape, afin de débattre de la question fondamentale!: les indigènes indiens, dont elle a colonisé les territoires en Amérique, ont-ils une âme!?

BELOVED
de Jonathan Demme (USA, 1999, 172mn) D’après l’oeuvre de Toni Morisson
(Prix nobel de littérature).
Le samedi 6 à 14h et le lundi 8 à 9h. Rencontre avec Pr. Serge Romana, Président du CM98.
Ohio, 1873. Sethe est une ancienne esclave qui a chèrement conquis sa liberté. Son passé la rattrape en la personne de Beloved, créature hallucinée surgie des
marais.

MANDERLAY
de Lars Von Trier (USA, 2005, 139mn)
Grace et son équipe de gangsters arrivent devant la plantation de Manderlay où l’esclavage n’a pas été aboli. Révoltée, elle décide de faire comprendre à tous l’horreur de l’esclavage.
Le samedi 6 à 20h.

L’AUTRE FRANCISCO
(El Otro Francisco) de Sergio Giral!(Cuba, 1974, 100mn)
Le dimanche 7 à 14h et le lundi 8 à 14h. Rencontre avec Sergio Giral, réalisateur.
À partir du roman anti-esclavagiste Francisco de Anselmo Suarez y Romero, le film s’attache à desceller les distorsions entre l’essai littéraire et les conditions réelles d’existence des esclaves dans une plantation à Cuba dans la première moitié du XIXe siècle.

MALUALA
de Sergio Giral!(Cuba, 1979, 95mn)
Le dimanche 7 à 20h. Rencontre avec Sergio Giral, réalisateur.
Dans les montagnes, à l’est de Cuba, des esclaves se cachent et s’organisent pour vivre et résister.

TAMANGO
de John Berry (France, 1957, 90mn) D’après l’oeuvre de Prosper Mérimée
Le Lundi 8 à 20h. Rencontre avec Marcel Dorigny, historien de l’esclavage, CPME
L’évocation d’une révolte d’esclaves sur un négrier reliant la Guinée à la Havane vers 1820.

QUEIMADA
(Burn) de Gillo Pontecorvo (Italie, 1970, 110mn)
Le mardi 9 à 9h et le mercredi 10 à 20h. Rencontre avec Dominique Widemann, journaliste à l’Humanité et Eric Mesnard, professeur d’histoire et de géographie, IUFM/Paris 12, CPME.
Au milieu du XIXè siècle, à Queimada, île imaginaire des Antilles, les mécanismes de la libération et de l’indépendance à travers l’histoire des révoltes d’esclaves.

AMISTAD
de Steven Spielberg (USA, 1997, 155mn)
Le mardi 9 à 14h. Rencontre avec Marcel Dorigny, historien de l’esclavage.
En 1839, le procès d’un groupe d’esclaves qui se rebellent sur le navire qui les emmène vers l’Amérique.

LA DERNIÈRE CÈNE (La Ultima Cena)
de Tomas Gutiérrez Alea (Cuba, 1975, 120mn)
Le mardi 9 à 20h. Rencontre avec Rémy Herrera, chercheur CNRS
Cuba, fin XVIIIe. Le propriétaire d’une plantation invite, le soir du Jeudi Saint, douze esclaves noirs à sa table. Le lendemain, le maître montre son vrai visage en réprimant sauvagement leur révolte.

GLORY d’Edward Zwick (USA, 1989, 118mn)
Le mercredi 10 à 9h. Rencontre avec Hubert Tison, professeur d’histoire et secrétaire général de l’APHG.
Pendant la guerre de Sécession, le jeune Robert Gould Shaw est promu colonel du premier régiment de soldats noirs, engagés volontaires dans une guerre qu’ils ne croient pas la leur.

LE PASSAGE DU MILIEU
de Guy Deslauriers (France, 1999, 85mn)
Le mercredi 10 à 14h. Rencontre avec l’association CM98
Le quotidien d’esclaves embarqués à bord d’un bateau négrier en 1810.

RUE CASES NEGRES
de Euzhan Palcy (France, 1983, 103mn) D’après le roman de
Joseph Zobel.
Le jeudi 11 à 9h. Rencontre avec Lilian Thuram, footballeur, Haut Conseil à l’Intégration.
Le film évoque la vie du petit Josué dans un village d’ouvriers agricoles de Martinique en 1931 où les conditions d’existence n’ont pas changé depuis l’esclavage.

LITTLE SENEGAL
de Rachid Bouchareb (France, 2003, 97mn)
Le jeudi 11 à 14h. Rencontre avec l’UEJF
Alloune, guide de la Maison des esclaves à Gorée, décide de refaire le trajet de ses ancêtres déportés il y a deux siècles, afin d’en retrouver la trace, de l’autre côté de l’océan Atlantique.

AMAZING GRACE
de Michael Apted (USA/UK, 2007,117mn)
Le jeudi 11 à 20h. Rencontre avec Pap Ndiaye, historien à l’EHESS
L’idéaliste William Wilberforce tente de mettre un terme à l’esclavage au 18e siècle en Angleterre.

LES AVENTURIERS DU FLEUVE
(The Adventures of Huckleberry Finn) de Michael
Curtiz (USA, 1960, 103 min) D’après l’oeuvre de Mark Twain.
Le vendredi 12 à 9h. Rencontre avec Thierry Aprile, historien.
La relation entre le jeune fugueur Huckleberry et un esclave en fuite sur le Mississipi en 1851.

L’ESCLAVE LIBRE (Band of Angels)
de Raoul Walsh (USA, 1957, 127mn)
Le vendredi 12 à 14h. Rencontre avec Michel Angot, critique de cinéma.
Dans le Sud des États-Unis, une jeune femme fille de planteur, se découvre métisse. Elle est vendue comme esclave, alors que la guerre de Sécession ne tarde pas à éclater.

COBRA VERDE
de Werner Herzog (RFA, 1987, 110mn)
Le vendredi 12 à 20h. Rencontre avec Catherine Coquery-Vidrovitch, professeur émérite d’histoire de l’Afrique à Paris 7.
Cobra Verde, bandit légendaire, devient agent de la traite des noirs de l’Afrique vers le Brésil.

SANKOFA
de Haile Gérima (USA/Ethiopie, 1993, 125mn)
Le samedi 13 à 9h.
Mona, mannequin contemporain, se retrouve possédée par les esprits qui hantent le château de Cape Coast au Ghana. Elle remonte dans le temps où, sous l’identité de Shola l’esclave, elle est la victime de son maître.

QUILOMBO!
de Carlos Diéguès (Brésil, 1984, 110mn)!
Le samedi 13 à 14h. Rencontre avec Armelle Anders, maître de conférences à Paris 4, histoire du Brésil.
En 1650, à la sucrerie de Santa Rita, la révolte gronde.
Les esclaves africains s’enfuient et fondent une communauté en rupture totale avec la colonie européenne. Cette enclave peut-elle résister aux forces de son puissant rival ?

XICA DA SILVA!
de Carlos Diéguès (Brésil, 1976,107mn)!
Le samedi 13 à 20h. Rencontre avec Armelle Enders, maître de conférences à Paris 4, histoire du Brésil.
Une esclave débordante de vitalité et de sensualité séduit le maître de l’exploitation de pierres précieuses où elle travaille et impose sa domination.