Événements

Festival du Film Court Francophone à Atakpamé 2010
1ère édition

Français

Premier Festival du Film Court Francophone à Atakpamé (Togo)

les 23, 24 & 25 juillet 2010


Le Festival du Film Court Francophone de Vaulx-en-Velin est devenu un rendez-vous incontournable sur Lyon et la région Rhône-Alpes en France.

Il propose une sélection de films courts placés sous le signe de la francophonie et de l’engagement avec des réalisations qui soulèvent les débats et bousculent les mentalités. Fictions, documentaires, animations, le Festival du Film Court Francophone de Vaulx-en-Velin met en avant la diversité des œuvres cinématographiques et devient l’espace d’une semaine un lieu de rencontres et d’échanges entre les réalisateurs et les festivaliers. L’occasion de découvrir des œuvres pleines de réflexion, d’émotions, souvent méconnues du public européen.

Cette année, Le festival a fêté ses 10 ans.

Pérenniser un événement culturel n’est pas chose facile dans un contexte de plus en plus compliqué. Aujourd’hui, la place occupée, toujours plus importante, par la toile Internet, n’empêcha pas le festival de tisser lui aussi sa toile avec des partenariats toujours plus nombreux : soirée Best of avec le cinéma Gérard Philippe à Vénissieux, et toujours une soirée de lancement avec le fidèle cinéma Cifa St Denis à la Croix Rousse. Dans une société qui s’uniformise de plus en plus, le cinéma reste un des endroits où peuvent encore se partager les rencontres, les débats. A travers le travail de réalisateurs, réalisatrices, qui relèvent le défi du court, nous vous avons proposé un regard pertinent sur des courts venus de France, de Suisse, du Sénégal, de l’Ile Maurice, etc… Pour cet anniversaire, le jury avait choisi une couleur particulière puisque nous avons eu le plaisir d’accueillir des primés des années précédentes. Cette année encore, l’actualité, l’émotion se sont invités au Festival du Film Court Francophone. Nous vous attendons nombreux pour partager une toute nouvelle aventure, où le mot Humain prend toute sa valeur.

Mais avec l’été 2010 en perspective un projet porté par l’un des partenaire qu’est le Centre Social Jean & Joséphine Peyri voit le jour pour concrétiser une émulation de ce festival en Afrique et plus particulièrement au Togo à Atakpamé…

Le Premier Festival du Film Court Francophone à Atakpamé (Togo)

Dès 2010, le Festival du Film Court Francophone à Atakpamé proposera un panorama des cultures francophones à travers le court métrage.

Le Premier Festival du Film Court Francophone à Atakpamé proposera non seulement des films frontaliers du Togo comme le Burkina Faso, le Bénin… mais également des films de pays ayant une production plus importante comme le Sénégal, le Canada, la France, la Suisse ou la Belgique…

La programmation sera à l’image du Festival du Film Court Francophone de la ville de Vaulx-en-Velin, c’est-à-dire pluriculturelle et portée sur l’échange et la découverte.

La diversité des cultures vaudaises donne tout son sens à ce choix de la francophonie et de l’implantation à Atakpamé de ce premier festival.
Ce thème permet de mettre en lumière certaines cultures francophones délaissées par les autres évènements internationaux.

A travers de la programmation, des débats et des rencontres, le Festival essayera de comprendre et d’analyser l’évolution de l’utilisation de la langue française au sein des pays francophones.
Ainsi pour cette première édition, nous organiserons, entre autres, une soirée consacrée au productions togolaises, avec la présentation de films courts ayant marqués cette industrie cinématographique récente.

Le Festival du Film Court Francophone à Atakpamé sera un regard sur l’autre et sur les cultures Francophones.

Avec votre participation, ce festival proposera peut-être chaque année « une autre idée du cinéma » à travers une sélection séduisante de films courts en provenance de tout l’espace francophone. Fort de son succès populaire, ce rendez-vous sera également celui de la réflexion et du débat, quand petits et grands sont cordialement invités à décrypter les images comme le disent Carole Laffitte et Jacques Chanis (initiateurs du festival à Atakpamé)

Avec cinq types de jurys : professionnel, public, presse, jeune et adulte, ces quatre derniers étant composés uniquement de Togolais(es) des films seront en compétitions durant tout le week-end des 24 et 25 Juillet 2010.

Depuis 4 ans, le Festival du Film Court Francophone de la ville de Vaulx-en-Velin permet à 15 jeunes Vaudais âgés de 15 à 20 ans d’être des acteurs à part entière de la manifestation: trois mois de sensibilisation à l’image, remise du prix Jury Jeune aux lauréats. Cette action a montré une réelle efficacité dans leur regard actif et critique face à l’image. Le Festival leur met également à disposition un membre du jury professionnel qui leur donne des conseils dans l’élaboration de leur vote.

Depuis 4 ans également, le Centre Social Peyri propose aux jeunes qui le souhaitent parmi ces 15 jeunes de poursuivre leur implication durant l’été. Les trois années passées, elle les a conduit sur des festivals de films courts au Maroc et cette année, avec Jacques Chanis du centre social Georges Lévy qui a rejoint Carole Laffitte sur ce projet, ce projet a évolué : le projet n’est plus un voyage pour aller découvrir un festival à l’étranger, il est devenu un projet pour partir dans un pays francophone et donc le Togo à Atakpamé pour y créer une réplique du Festival du Film Court Francophone de la ville de Vaulx-en-Velin.

L’équipe d’organisation pour la préparation de ce festival 2010 à Atakpamé sera composée de Carole Laffitte et de Jacques Chanis qui seront accompagnés de bénévoles techniciens du cinéma et membres de l’association du Festival du Film Court Francophone de la ville de Vaulx-en-Velin mais aussi des cinq jeunes issus du Jury Jeunes Vaudais 2010 : Mehdi Djemaoune, Idir Charef, Baptiste Belaid, Emeline Mayola, et Samir Chaoui. Carole Laffitte sera remplacée sur place pour le festival par son collègue Youssou Seck.

Depuis Atakpamé une équipe de jeunes bénévoles va les aider dans la préparation et l’organisation de cette manifestation d’ampleur autour de leur référent : Samuel Tchaou Omou habitant du village d’Hihéatro.

Il sera accompagné de Jérome-Blewussi Obidié, Jacques-Amadou Braima, David-Dovéné Kewou, Ester Atekpe, Kevin-Bilar Essi, Jean-Marc-Kokou et Joseph-Komi Omou, Noé et Aimée Badama, Abla Vakom, André Efia N’Kpenou, Yémima Ayite, Théodore Atsu Diawoupey.

A leur groupe de bénévoles se joignent certains suivant leurs études sur Lomé : Roque Yaovi Kpodzro, Mouritala Soulé, Joseph et Yves-Kounalé et Marc-Etoudo Apedoh ainsi que leur soeur Julie-Kékéli, et Romain Amewoamey.

L’effectif local est complété avec un groupe en formation au Ghana qui va les rejoindre prochainement: Eric-Kossi Bosso, Daniel-Baba Braima et Cyrile-Koffi Vakom.

Les six jeunes issus du Jury Jeune vaudais effectueront la sélection de films en compétition parmi ceux qui étaient en compétition à Vaulx en Velin en Janvier dernier.


Profitons en pour rappeler les films primés lors du 10e Festival :

Du 16 au 23 janvier 2010 : PALMARES

GRAND PRIX DU FESTIVAL – décerné par le Jury Professionnel et offert par l’Association du Festival
« Cabossés » de Louise DE PREMONVILLE (France)

PRIX DU JURY – décerné par le Jury Professionnel et offert par CyberCité
« La délogeuse » de Julien ROUYET (Suisse)

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO – décerné par le Jury Professionnel et offert par Centres Sociaux Jean et Joséphine Peyri – Georges Levy – Grand Vire
« Cotonov Vanished » de Andréas FONTANA (Suisse)

PRIX DE L’ESPACE FRANCOPHONE – décerné par le Jury Adultes et offert par la Maison de la Francophonie
« Gilles » de Constant MENTZAS (Canada)

COUP DE CŒUR DU JURY – décerné par le Jury Professionnel et offert par les commerçants du Centre-ville
« Mimesis » de Camille MEYNARD (Belgique)

PRIX JURY JEUNES- décerné par le Jury Jeunes et offert par la MJC de Vaulx-en-Velin
« Juste un pitch » de Eric REYNAUD (France)

PRIX PRESSE- décerné par le Jury Presse et offert par l’Assocation du Festival
« La raison de l’autre » de Foued MANSOUR (France)

PRIX LYCEES – décerné par les Lycéens et offert par la Mairie de Vaulx-en-Velin
« Le + produit » de Gaël NAIZET (France)

PRIX COLLEGES – décerné par les Collégiens et offert par la Mairie de Vaulx-en-Velin
« Rétrosexuel » de Bruno de sa Moreira (France)

PRIX ENFANCE – décerné par les Ecoles primaires et offert par Cap Canal
« Le petit dragon » de Bruno COLLET (France)

PRIX DU PUBLIC – décerné par le Public et offert par Yukan Transfilm
« Quand maman sera partie » de Christophe MONIER (France)

Le Jury professionnel a attribué deux mentions à « Dans nos veines » de Guillaume SENEZ, et « Il était une fois l’indépendance » de Daouda COULIBALY et a dit un mot sur « A mère et marées » de Alain FOURNIER.