Événements

Festival du Film francophone d’Angoulême – FAA 2010
3ème édition

Français

COMPÉTITION OFFICIELLE (extrait)
Lieux de projection : La Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image – salles Nemo et Laloux

– LE NOM DES GENS (France)
de Michel Leclerc

– LE VOYAGE À ALGER (Algérie)
de Abdelkrim Bahloul

– MOLOCH TROPICAL (Haïti)
de Raoul Peck

– UN HOMME QUI CRIE (Tchad)
de Mahamat Saleh Haroun

– MADAGASCAR, CARNET DE VOYAGES (France)
Court-métrage de Bastien Dubois


AVANT-PREMIÈRES
– JOSEPH ET LA FILLE
Réalisé par Xavier De Choudens avec Jacques Dutronc, Hafsia Herzi, Aurélien Recoing

AVANT-PREMIÈRES – CLÔTURE –
– DES HOMMES ET DES DIEUX
Réalisé par Xavier Beauvois avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale.

LES FILMS DE L’INFLUENCE DE LA BD SUR LE CINÉMA (extrait)
projection sur le parvis du Champ de Mars
– LES BEAUX GOSSES (2009)
Réalisé par Riad Sattouf
avec Vincent Lacoste, Anthony Sonigo, Alice Tremolières

 » FOCUS COLINE SERREAU
Pourquoi pas
avec Sami Frey, Christine Murillo
La crise
avec Vincent Lindon, Patrick Timsit, Zabou Breitman
Chaos
avec Vincent Lindon, Catherine Frot, Rachida Brakni, Line Renaud
La belle verte
avec Coline Serreau, Vincent Lindon, Marion Cotillard
Solutions locales pour un désordre global

Le festival
Pourquoi un Festival du Film Francophone ? Pourquoi à Angoulême ?

La promotion du film francophone absente en France
– Un film francophone est projeté chaque jour sur les écrans du monde. 50 millions de spectateurs regardent des films francophones dans le monde. 3 millions d’entrées pour la seule Chine. Cela vaut bien un festival du film francophone.
– Il existe à Gatineau (Québec) un festival du film francophone. Il présente depuis 9 ans des films tournés en France, Suisse, Belgique, Canada et sur tout le continent africain.
– Il existe depuis 20 ans un festival du film francophone à Namur (Belgique) qui non seulement présente les films francophones mais organise aussi un forum de production qui permet aux producteurs de bénéficier d’expertises des professionnels dans le domaine de la production, la réalisation, la distribution et la vente internationale.


La création d’un Festival du Film Francophone en France
Il était temps, alors que les régions de France investissent de plus en plus dans le cinéma et l’audiovisuel, que la région Poitou- Charentes, déjà reconnue pour son action d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle, se démarque pour créer, en France, terre de la francophonie, un festival d’une grande envergure.


En quelques mots…

Un condensé de Qualité
– un festival court et intense : 5 jours
– une sélection resserrée et pertinente : 9 films en avant-première, 10 films en compétition
– un palmarès limité et percutant : 7 Valois d’Or
– un jury indiscutable : une présidente indiscutable et 8 membres très reconnus représentant les pays
– projection en ouverture et en clôture de « films invités », hors compétition, d’un pays de la francophonie
– focus sur une réalisatrice francophone contemporaine
– les Bijoux Pathé
– l’influence de la BD sur le cinéma

Un Rendez-vous incontournable
– des grandes stars du cinéma francophone
– découvreur de jeunes talents
– invitation des médias spécialisés francophones y compris ceux du web
– pilier du pôle économique de l’image qui s’est implanté à Angoulême

Un Festival populaire
– inviter le grand public à venir partager à Angoulême la découverte de talents de notre époque (réalisateurs et acteurs)
– ouvrir la projection des films au grand public

Un Rendez-vous convivial
– Une soirée de remise des Valois d’Or au Théâtre d’Angoulême

– Etre reçu différemment : ce qui pourrait être pris comme un inconvénient va donner au FFA sa particularité: l’accueil des invités. Tout va être privilégié pour donner l’image d’un Festival chaleureux, convivial et authentique. Aux Palaces habituels, les invités vont découvrir la douceur d’un territoire par des accueils très personnalisés dans des lieux uniques.

– Soirées gourmandes francophones : Pour favoriser l’ancrage d’un Festival dans son territoire, il est important d’y associer son terroir. Pour renforcer sa convivialité, il doit être gourmand. C’est pourquoi, nous préconisons de mettre ces deux ingrédients dans la recette du FFA et d’y associer le monde culinaire. Ainsi le FFA sera ponctué de soirées gourmandes francophones. Aux dîners de gala habituels, les invités vont découvrir que l’art cinématographique se marie très bien à l’art culinaire.

– Une fête populaire : En plus de sa sélection, le FFA sera une grande fête populaire du cinéma francophone. Pour cela, il donnera une place importante au grand public, à tous les publics. La sélection sera ouverte à tous avec la projection des films sélectionnés dans des salles d’Angoulême et aussi pour cette année, dans un quartier d’Angoulême.


Le jury
Présidente du Jury du FFA 2010
Nathalie BAYE
France, Actrice

Dora BOUCHOUCHA
Tunisie, Productrice, Directrice des JCC (Journées Cinématographiques de Carthage 2008, 2010)

Bruno CRAS
France, Critique de cinéma

Emilie DEQUENNE
Belgique, Actrice

Léa FAZER
Suisse, Actrice, scénariste, réalisatrice

Michel OUEDRAOGO
Burkina Faso, Délégué général du FESPACO (Festival de Ouagadougou)

Luc PLAMONDON
Québec, Parolier

Micheline PRESLE
France, Actrice

Nicolas STEIL
Luxembourg, Producteur-réalisateur