Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1969
Soleil Ô
Med Hondo
Titre anglais : Oh, Sun
Pays concerné : Mauritanie
Réalisateur(s) : Med Hondo
Avec : Sanvi Panou, Greg Germain, Akonio Dolo, Robert Liensol, Georges Anderson, Georges Hilarion, Théo Légitimus, Jean-Baptiste Tiémélé
Durée : 102
Genre : expérimental
Type : fiction

Français

Tourné avec un maigre budget, accueilli contradictoirement par la critique, distribué plusieurs années après, ce film trace le portrait d’un immigré noir qui monte à Paris « au pays de ses ancêtres les Gaulois ». Ce film-manifeste dénonce une nouvelle forme d’esclavage : l’immigré essaie désespérément de trouver un travail, un logement, mais doit faire face à l’indifférence, le rejet, l’humiliation. Jusqu’au hurlement final de révolte.

Un immigré africain en quête de travail, découvre les aspérités de la « Douce France », le racisme de ses collègues, le désintérêt des syndicats et l’indifférence des dignitaires africains qui vivent à Paris, au pays de « nos ancêtres les Gaulois ».
Un cri de révolte contre toutes les formes d’oppression, la colonisation et toutes ses séquelles politiques, économiques et sociales ainsi qu’une violente dénonciation des fantoches installés au pouvoir dans beaucoup de pays d’Afrique par la bourgeoisie française.

Premier film / Debut feature

Soleil O est le titre d’un chant antillais qui conte la douleur des Noirs amenés du Dahomey aux Caraïbes.

NOTE DU PROGRAMMATEUR (Cannes 2017)
Dans une colonie française non identifiée en Afrique de l’Ouest, les hommes noirs s’alignent devant un prêtre blanc pour le baptême et le « renommage, » la première étape d’un processus qui les déracine et les subjugue simultanément. En France, les noirs coloniaux, encouragés par la propagande, viennent chercher une vie meilleure. Ce qu’ils trouvent, c’est le chômage ou une poignée d’emplois « sales », des conditions de vie inacceptables, un racisme nu et une indifférence bureaucratique. En cherchant un nouveau langage, Med Hondo a évité tout récit conventionnel. Des séquences d’ouverture stylisées et surréalistes aux aventures épisodiques d’un homme particulier, le réalisateur présente une série de pièces imaginatives, reliées par le narratif vocal, qui étudient et dramatisent un ensemble de thèmes interdépendants. Une attaque cinglante contre le colonialisme, le film est également un exposé choquant du racisme et un acte d’accusation brutal et ironique des valeurs capitalistes occidentales.
Festival de Cannes 2017
www.festival-cannes.com/fr/festival/films/soleil-o

Réalisateur : Med Hondo
Scénario : Med Hondo
Dialoguiste : Med Hondo

Directeur de la photographie : François Catonné
Directeur de la photographie : Denis Bertrand
Ingénieur du son : Jean-Paul Loublier
Ingénieur du son : Yves Allard
Ingénieur du son : Alain Coutaud
Compositeur de la musique : Georges Anderson
Monteur : Michel Masnier
Monteur : Clément Menuet
Monteur : Jean-François Laguionie

ACTEURS
Robert Liensol
Josette Barnette
Odette Picquet
Yane Barry
Théo Légitimus
Gabriel Glissand
Greg Germain
Mabousso Lô
Alfred Panou
Armand Abplanalp
Georges Anderson
Djibril
Akonio Dolo
Marc Dudicourt
Jean Edmond
Bernard Fresson
Gérard Hernandez
Georges Hilarion
Georges Kalymnos
Jean-Guy Lecat
Les Black Echoes
Jean-Pierre Lituac
Armand Meffre
Juran Mladen
Pierre Santini
Gilles Segal
Pierre Tabard
Jean-Baptiste Tiemele

Société de production : Shango
Société de production : Grey Films
Distributeur d’origine : Les Grands Films Classiques

Contact : mhfilms(@)free.fr

Sélectionné pour les festivals suivants :
– CANNES : 1970
– LOCARNO : 1970
– CARTHAGE : 1970
– NEW YORK : 1970
– OUAGADOUGOU : 1971
– BERLIN : 1971
– TACHKENT : 1971
– CANNES : 2017

Ce film a obtenu:
– le Léopard d’Or à Locarno (1970)
– le Prix de la Critique Internationale à Ouagadougou (1971)
– le Prix des Droits de l’Homme à Strasbourg en (1972)

English

In an unnamed French colony in West Africa, black men line up before a white priest for baptism and renaming-the first step in a process that simultaneously deracinates and subjugates them. In France, colonial blacks, encouraged by propaganda, arrive to seek a better life. What they find is unemployment or a handful of ‘dirty’ jobs, unacceptable living conditions, naked racism, and bureaucratic indifference. Searching for a new form, Med Hondo has eschewed all conventional narrative. From the stylized and surreal opening sequences to the episodic adventures of a particular man, the director presents a series of imaginative set pieces, linked by voice-over narrative, that investigate and dramatize a complex of interrelated themes. A scathing attack on colonialism, the film is also a shocking exposé of racism and a brutal and ironic indictment of Western capitalist values.

A film by Med Hondo

Mauritania / France, 1969, Fiction, 1h38, drama

Stars: Robert Liensol, Théo Légitimus, Gabriel Glissant

Premier film / Debut feature

SOLEIL Ô (OH, SUN) was made through four years production.

Directed by : Med HONDO

Year of production : 1969
Country : MAURITANIA, FRANCE
Length : 98 minutes

Director: Med HONDO
Writer: Med Hondo
François Catonné – Director of Photography
Jean-Claude Rahaga – Director of Photography
Michèle Masnier – Film Editor
Clément Menuet – Film Editor
Georges Anderson – Film music composer

Credited cast:
Robert Liensol
Théo Légitimus
Gabriel Glissant
Mabousso Lô
Bernard Fresson
Gilles Ségal
Yane Barry
Greg Germain
Armand Meffre


Keywords: african | paris france | inmigration | racism
Genres: Drama

Country: France | Mauritania
Language: French | Arabic
Release Date: 4 January 1973 (France)

Production: Grey Films, Shango Films

Runtime: 98 min
Sound Mix: Mono
Color: Black and White


2017 | Cannes Film Festival, France
* Selection: Cannes Classics – World Cinema Project
http://www.festival-cannes.com/en/festival/films/soleil-o


_______

ES

En una colonia francesa no identificada de África Occidental, los hombres negros se alinean ante un pastor blanco para el bautizo y el « renombre », la primera etapa de un proceso que les arranca de sus raíces y los subyuga al mismo tiempo. En Francia, los negros coloniales, animados por la propaganda, acuden en busca de una vida mejor. Pero lo que encuentran es desempleo o una serie de trabajos « sucios », condiciones de vida inaceptables, un racismo abierto y una indiferencia burocrática. En busca de un nuevo lenguaje, Med Hondo ha evitado cualquier narración convencional. Mediante secuencias de introducción estilizadas y surrealistas, y aventuras episódicas de un hombre concreto, el director presenta una serie de piezas imaginativas, unidas por la voz del narrador, que estudian y dramatizan un conjunto de temas interdependientes. Un ataque mordaz contra el colonialismo, la película también es una muestra chocante del racismo y un acto de acusación brutal e irónico de los valores capitalistas occidentales.

Una película de Med Hondo

Mauritania / Francía, 1969, Fiction, 1h38, drama

con Robert Liensol, Théo Légitimus, Gabriel Glissant

Primera película / Debut feature

Med HONDO – Director
François Catonné – Director de fotografía
Jean-Claude Rahaga – Director de fotografía
Michèle Masnier – Montaje
Clément Menuet – Montaje
Georges Anderson – Compositor de música de cine

Elenco
Robert Lienson
Théo Légitimus
Bernard Fresson
Mabousso Lô
Gilles Ségal
Gabriel Glissand

Cannes 2017, Francia
http://www.festival-cannes.com/es/festival/peliculas/soleil-o

______

ZH



在西非一个无人知晓的法国殖民地,黑人们站成一排,准备接受白人神父的洗礼和 »重命名 »仪式。这是让他们脱离传统,以便更好控制他们的最初几个手段。殖民地的黑人受到宣传的鼓动,纷纷前来法国以寻找更好的生活。可等待他们的,却是失业或很少的 »脏活 »、难以忍受的生活条件、不加掩饰的种族主义和冷漠的官僚主义。Med Hondo尝试使用全新的语言来避免常规的叙事方式。风格独具且极富超现实主义特色的片头引出一个男人的插曲式冒险,导演构思出一系列充满想象力的篇章,通过口头叙述将其相互连接,深入探讨并以戏剧化的方式展示了一系列相互依存的主题。这部影片不仅以令人震撼的方式尖锐批判了殖民主义和种族主义,还通过直接了当且极富讽刺意味的语调嘲讽了西方世界的资本主义价值观。

导演 : Med HONDO

制作年份 : 1969
国家 : 毛里塔尼亚
法国 时长 : 98 分钟

Med HONDO – 导演
François Catonné – 摄影总监
Jean-Claude Rahaga – 摄影总监
Michèle Masnier – 剪辑
Clément Menuet – 剪辑
Georges Anderson – 电影音乐作曲家

演员阵容
Robert Lienson
Théo Légitimus
Bernard Fresson
Mabousso Lô
Gilles Ségal
Gabriel Glissand

Festival de Cannes 2017
http://www.festival-cannes.com/zh/festival/ying-pian/soleil-o