Fiche Film
Cinéma/TV Histoire/société
MOYEN Métrage | 2001
Profit et rien d’autre (Le)
Raoul Peck
Titre anglais : Profit and nothing but!
Date de sortie en France : 20/05/2001
Pays concerné : Haïti
Réalisateur(s) : Raoul Peck
Avec : Michèle Lemoine, Michèle Lemoine, Jacques Besse, Jean-Pierre Grasset, Kirsten Johnson
Durée : 57
Genre : société
Type : documentaire

Français

« Je viens d’un pays où les chiffres ne veulent plus rien le PNB d’Haïti pour les 30 ans à venir… Il y a des pays où les pauvres vendent leurs organes au plus offrant, où on vend ses enfants, parfois son vote. Et puis d’autres où on monnaye sa conscience selon le cours de la bourse.
Qui a dit que l’économie était au service de l’homme ? Je viens d’un pays qui techniquement n’existe pas. Comme les 2/3 d’une planète vendue pour une poignée de dollars. »

De Port-à-Piment, petit village haïtien, Raoul Peck lance dans « Le Profit et rien d’autre » une réflexion sur la notion de profit à l’heure de la mondialisation.

« … Je crains fort que ce soit les hommes d’argent qui aillent tout contrôler et exploiter selon une logique de profit… Je n’arrive pas à croire que cela soit une motivation suffisante pour arriver à un bon résultat ». , [ Woody Allen ].
Une exploration pertinente et impertinente autour du concept de profit et ses conséquences dans notre histoire, notre vision du monde. Regards croisés entre des mondes qui ne produisent plus aucun sens.

Le profit et rien d’autre – réflexions abusives sur la lutte des classes – réalisé par Raoul PECK, Haïti / France – 2001 – 1h40 – Documentaire –



2000 – 57′ – Vidéo

Réalisateur
Raoul Peck

Production
Arte France, Entre chien et loup, JBA production, RTBF
avec la participation du ministère des Affaires étrangères

Versions : anglais, espagnol (s/t)

Thèmes : Économie politique – Sociologie

English

Who said the economy serves mankind? What is this world where a third of the population, i.e., the richest countries, or to be more exact, the decision-makers and those who live well in these countries, which lowers the figure, have taken over? A world where the economy is law, where this law of the strongest is imposed on the rest of the human race? Why do we accept the world as it is, cynical and immoral? What happened to solidarity? Where have the militants gone? These are the questions this documentary confronts head on. « Capitalism has succeeded in convincing us that it is the only truth, the only moral. » It has even gone a step further in convincing most of its opponents that their failure falls within the normal scheme of things. Raoul Peck contrasts this heavily documented illumination of the capitalist system with the devastating reality of his native land, Haiti: « a country that doesn’t exist, where intellectual discussion has become a luxury ». It’s GNP for the next thirty years is equivalent to Bill Gate’s fortune. The film’s stark images of the lives of the damned on earth provide a striking backdrop for talk of « triumphant capitalism ».

Director: Raoul Peck
Length: 52′
Country of origin: France
Year of production: 2001
Production: JBA Production / ARTE France
Original version: French
Version(s) available : English

__________________

« El capital ha triunfado », afirma irónicamente Raoul Peck comienzo de su película : ¡la ganancia y nada más! A la vez realizador y pensador político, este antiguo ministro de cultura de Haití nos brinda un ensayo político, analizando la economía y la realidad haitiana frente a las declaraciones utópicas del nuevo orden mundial.