La BD à l’Île Maurice : Introduction

Lire hors-ligne :

Petit pays de l’océan Indien, l’Île Maurice n’a vu émerger sa première bande dessinée qu’en 1976, au moment d’élections législatives décisives pour le pays. Depuis, malgré une longue tradition en matière de caricatures et de dessins de presse, le milieu de la BD n’a guère fait parler de lui, à l’exception de Laval NG qui publie principalement en Europe (Ballade au bout du monde chez Glénat et Khalil Gibran chez Adonis en 2008, Scénario de Makyo). Un autre auteur, Eric Koo Sin Lin (diplômé de l’école de BD d’Angoulême) a publié en Australie The gold coast : a visual diary en 2007. Cependant, il semblerait que les choses aient évolué depuis début 2009, avec la publication successive de L‘histoire de Maurice racontée à mes petits-enfants (Pov), Rajah à l’Aapravasi Ghat (Annouchka Ramcharrun), Contes de sagesse d’Afrique (Laval Ng), Captif à l’Isle de France (Khalil Muthy) et Île était une fois, un album collectif annoncé pour avril 2011, avec AfriBD. On peut également rajouter La conctitution, euh, c‘est quoi ?, une version BD de la constitution mauricienne par Pov, éditée par Amnesty international en novembre 2010.

///Article N° : 10212

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire