« L’exil côtoie le plaisir comme la douleur »

Entretien de Virginie Andriamirado avec Barthélémy Toguo

Lire hors-ligne :

Artiste phare de la diaspora africaine, Barthélémy Toguo, formé à Abidjan, à Grenoble et à Düsseldorf, a intégré ses voyages et ses divers déplacements à sa démarche artistique. Installé en France, exposé sur la scène internationale, il reste en lien avec le Cameroun, son pays d’origine, vers lequel convergent les fruits de son exil.

///Article N° : 7347

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire