« L’exil côtoie le plaisir comme la douleur »

Entretien de Virginie Andriamirado avec Barthélémy Toguo

Lire hors-ligne :

Artiste phare de la diaspora africaine, Barthélémy Toguo, formé à Abidjan, à Grenoble et à Düsseldorf, a intégré ses voyages et ses divers déplacements à sa démarche artistique. Installé en France, exposé sur la scène internationale, il reste en lien avec le Cameroun, son pays d’origine, vers lequel convergent les fruits de son exil.

///Article N° : 7347
    function verif_etape(){ if( document.log_review.afc_login.value == "" ){ alert('Vous devez saisir votre identifiant !'); document.log_review.afc_login.focus(); return false; } else if( document.log_review.afc_mdp.value == "" ){ alert('Vous devez entrer votre mot de passe !'); document.log_review.afc_mdp.focus(); return false; } }
    Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
    Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

    Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire