Mathématiques congolaises

De In Koli Jean Bofane

L’écrivain congolais In Koli Jean Bofane, à travers les 10 chapitres de son savoureux roman, “Mathématiques congolaises”, nous plonge au cœur d’une ville africaine tentaculaire, Kinshasa pour ne pas la nommer, dont la population est manipulée au gré du cynisme et des fantasmes de ceux qui, dans l’ombre ou en pleine lumière et à tous les niveaux de l’échelle sociale, exercent leurs pouvoirs sur les âmes et les corps des citoyens qu’ils prétendent gouverner.

Ces 10 chapitres (1) sont autant de paraboles “mathématiques” justifiant le titre étrange de ce livre picaresque, à la fois féroce et drôle, sur les mécanismes du pouvoir qu’instaurent les puissants dénués du moindre scrupule pour tenter de parvenir à leurs fins. Célio Matemona, surnommé par ses amis Célio Mathematik, est le personnage central d’une comédie humaine remarquablement mise en scène par l’auteur dans un style où les trouvailles langagières donnent au récit toute sa justesse de ton. Au fil des pérégrinations du jeune héros, le lecteur est irrésistiblement entraîné, dans une plongée macabre et pourtant pleine d’humour, à travers les quartiers d’une ville dont les habitants, tenaillés par la faim (“nzala”) et rompus à l’art de la débrouille, perdent peu à peu leurs repères sociaux dans un univers où la vie et la mort semblent jouer à “qui perd gagne” à chaque coin de rue. Orphelin depuis sa plus tendre enfance, Célio tente de mettre en équations pratiques les formules ...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire