Metteurs en scènes en « résidence de spectateurs »

Print Friendly, PDF & Email

Bravo à Monique Blin qui, après avoir dirigé le Festival international des Francophonies et créé la Maison des auteurs à Limoges, est aujourd’hui à l’initiative d’une résidence itinérante « Ecritures vagabondes » dont les auteurs, après le Liban, projettent de poser leurs valises au Mali en automne. Mais Monique Blin n’en reste pas là, avec cette toute nouvelle association et le soutien de l’A.F.A.A., du C.N.L. et de Blachère Actions Afrique, elle a également impulsé, cette année, une résidence de « metteurs en scène-spectateurs » en Avignon pendant le Festival, un projet particulièrement stimulant, dont les heureux élus ont su profiter pleinement. Ils étaient quatre : Koulsy Lamko, originaire du Tchad et vivant au Rwanda, que nous retrouvons à Limoges en septembre pour la présentation de Paroles Rhizomes, un spectacle consacré au génocide rwandais, Claude Gnakouri de Côte-d’Ivoire, acteur et co-directeur de l’Ymako Téatri , Euloge Beo Aguiar venu du Bénin, et Nagy Souraty du Liban. Ils sont repartis à la clôture du festival, des spectacles plein les yeux, des questions aussi plein la tête et sans doute le coeur plein d’aspirations créatives. Une expérience à renouveler !

///Article N° : 1904

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire