Fiche Personne
Réalisateur/trice Photographe Ecrivain/ne Producteur/trice Professeur Universitaire Scénariste

Daoud Aoulad-Syad

Maroc

Français

Réalisateur, scénariste, producteur, photographe et universitaire marocain.

Parfois crédité sous le nom de
Daoud AOULAD SAYYAD
Daoud OULED SAYAD
Daoud OULAD SAYAD


Né en 1953 à Marrakech, Maroc. Docteur en Sciences Physiques (obtenu à l’Université de Nancy, France), Aoulad Syad Daoud débute au cinéma en 1989 grâce au stage « Université d’été, découverte du cinéma en France » à la FEMIS. Il réalise alors ses deux premiers courts métrages: « K ricature » et « Paris, 13 juillet ». En 1991, il s’essaie au court-métrage documentaire avec « Memoire ocre » qui sera diffusé sur Arte en 1993. La même année suivent « Ecrans du sud » et « Entre l’absence et l’oubli » sélectionné dans les festivals de Carthage, Fribourg et Milan.

Il faudra attendre 1998 pour qu’il réalise son premier long métrage « Adieu forain ». Trois ans plus tard, suit « Le Cheval de vent ». Photographe, il enseigne aussi à la Faculté des Sciences de Rabat.

Daoud AOULAD SYAD est également photographe et en tant que tel, il a publié trois livres : Marocains, en 1989 ; Boujaâd, Espace et mémoire, en 1996 ; et Territoires de l’instant, avec Ahmed Bouanani, en 2000.

Longs métrages :
La Mosquée / A Jamaâ (2010)
En attendant Pasolini / Fi Ntidhar Pasolini (2007)
Tarfaya (2004)
Le Cheval de vent / Aoud rih (2001)
Adieu forain (1998)

Source:
www.trigon-film.org/fr/directors/Daoud_Aoulad_Syad

English

Moroccan Film Director, Scriptwriter, Producer, Photographer and Scholar.

He is sometimes credited as
Daoud AOULAD SAYYAD
Daoud OULED SAYAD
Daoud OULAD SAYAD


Born in 1953 in Marrakech, Morocco. After his doctoral degree in Science, he made his debut in 1989 as the result of an internship he did at the FEMIS, a famous cinematic university in Paris. Thereupon he realised his two first short films: « K ricature » and « Paris, 13 juillet ». 1991 he made his first documentary short film called « Memoire ocre » that was diffused in 1993 on ARTE. In the same year followed « Ecrans du sud » and « Entre l’absence et l’oubli », selected at the festivals in Carthage, Fribourg and Milan.

It was not until 1998 that he realised his first feature film « Adieu forain », followed by « Le Cheval de vent » after three years. As a photographer he also teaches at the scientific faculty in Rabat.

Source:
www.trigon-film.org/en/directors/Daoud_Aoulad_Syad

_______________


DEUTSCH

Geboren 1953 in Marrakesch, Marokko. Nachdem er seinen Doktor in « Sciences Phsysiques » gemacht hat, gab er 1989 sein Kinodebut dank dem Praktikum an der FEMIS, einer bekannten Filmhochschule in Paris. Er hat darauf seine zwei ersten Kurzfilme gedreht:
« K ricature » und « Paris, 13 juillet ». 1991 hat er sich mit « Memoire ocre » an einen dokumentarischen Kurzfilm gewagt, der 1993 auch auf ARTE gezeigt wurde. Noch im selben Jahr folgten « Ecrans du sud » und « Entre l’absence et l’oubli », die an den Festivals in Karthago, Fribourg und Milan ausgewählt wurden.

Man musste bis zum Jahre 1998 warten, bis er seinen ersten Spielfilm « Adieu forain » verwirklichte. Drei Jahre später folgte « Le Cheval de vent ». Als Photograph unterrichtet er auch an der wissenschaftlichen Fakultät von Rabat.

Source:
www.trigon-film.org/de/directors/Daoud_Aoulad_Syad
Films(s)