Fiche Personne
Réalisateur/trice Acteur/trice Dramaturge Scénariste

Anissa Daoud

France, Italie, Tunisie

Français

Comédienne de théâtre, actrice de cinéma, dramaturge, scénariste et réalisatrice.

Comédienne vivant entre Paris et Tunis, de père tunisien et de mère franco-italienne, Anissa Daoud a grandi en Tunisie. C’est là, que par le biais de la littérature elle découvre le théâtre puis le cinéma. Elle accomplit ses premiers pas devant la caméra à 14 ans dans « TUNIS, FILLE DE SIÈCLE », court métrage de Taïeb Jellouli (1999), puis dans « ELLE ET LUI (HYA WA HOUWA) », long métrage de Elyes Baccar (2004), un huis clos à deux personnages au dialogue incisif et à l’atmosphère étrange qui sera le premier long-métrage tunisien tourné en numérique.



Anissa Daoud, continue son parcours au cinéma en interprétant les rôles principaux dans « NOCE D’ÉTÉ (BAB EL ARCH) », long-métrage de Moktar Ladjimi (2004), puis dans « TENDRESSE DU LOUP (ORS EL DHIB) عرس الذيب », long-métrage marquant de Jilani Saadi (2006) pour lequel elle recevra les Prix d’interprétation féminine au Festival International du film d’Alexandrie 2007 en Egypte, au Festival del Cine Africano de Tarifa 2007 en Espagne, ainsi qu’au Festival International du film de Masqat 2007 à Oman. Elle est aussi l’un des personnages féminin de « TRENTE (THALATHOUN) » réalisé par Fadhel Jaziri (2007), de « VILLA JASMIN » de Férid Boughédir (2008) et elle est également à l’affiche du film « LA LONGUE NUIT (AL LAIL AL TAWIL) » du réalisateur syrien Hatem Ali (2009) et de « ALBUM » de la toute jeune réalisatrice Shiraz Fradi (2010) qui recevra The Black pearl Award au festival d’Abu Dhabi 2010.
La même année elle renoue avec ses racines italiennes à Naples en interprétant en italien, sur la célèbre scène du théâtre Mercadante, le rôle de Juliette dans un « Roméo et Juliette » mis en scène par Alexander Zelding pour le Napoli Teatro Festival, qui fut salué par la presse qui souligna la qualité des interprètes. Ainsi IL CORRIERE DELLA SERA qui note « un spectacle qui vit de la fraicheur de l’interprétation de ses deux protagonistes Giulietta, Anissa Daoud, et Romeo, Enzo Curcurù ».

Au théâtre encore elle a travaillé notamment avec le metteur en scène français Mohamed Guellati en jouant dans : « Octobre 61 », « Safari Banlieue », « Vous avez de si jolis moutons, pourquoi ne parlez-vous pas des moutons ? » un spectacle poétique, politique et burlesque sur les rapports coloniaux et néocoloniaux, « Y’en a plus bon ! » monologue qui aborde la question de la construction de l’imagerie coloniale dans l’imaginaire collectif français.
Puis viendra l’aventure du spectacle « Nakba, en marchant j’ai vu ». spectacle Franco-Palestinien créé au Freedom Théâtre de Jénine, suite au travail d’ateliers effectué avec les enfants du camp de réfugiés. Projet rare et bouleversant où le théâtre se fait outil politique au sens le plus noble du terme.

En 2009, elle se joint au travail de Lotfi Achour en tant que comédienne et co-dramaturge sur le spectacle « Hobb Story, sex in the (Arab) city ». Un spectacle tout à fait particulier qui aborde la vision arabe et musulmane de la sexualité, prenant pour matériaux les écrits religieux et des interviews filmées à Tunis et Paris avec des arabes parlant de leur sexualité. Mêlant théâtre, cinéma documentaire et musique, acteurs présents sur scène et personnages filmés, cette création fut un franc succès en Tunisie autant qu’en France ou en Angleterre et confirmât Anissa dans sa volonté de s’investir dans l’écriture et d’inscrire son travail encore plus résolument dans l’exploration de formes artistiques contemporaines.

C’est donc tout naturellement qu’avec Lotfi Achour et le comédien musicien Jawhar Basti, deux artistes de double culture également, qu’ils fondent le collectif artistique A.P.A.
Les APA (Artistes Producteurs Associées) est une structure de production fondée sur la rencontre d’artistes de disciplines diverses ayant le désir de croiser leurs expériences et leurs talents, pour la réalisation de projets innovants dont la plus importante exigence est l’invention, à travers tout ce que l’écriture contemporaine peut offrir d’occasions de renouvellement esthétique.

C’est au sein des A.P.A et en collaboration avec des O.N.G qu’Anissa écrira plusieurs très courts films engagés pour la lutte contre le SIDA ou encore pour dénoncer la violence faite aux femmes qui seront réalisés par Lotfi Achour et diffusés sur les télés tunisiennes et les réseaux sociaux. Ces sujets qui peuvent paraître consensuels de nos jours restent – dans un pays comme la Tunisie – très difficiles à aborder dans les médias de masses et constituent un vrai défi. C’est toujours avec les A.P.A et ses partenaires qu’elle travaille actuellement à un nouveau et ambitieux projet théâtral qui verra le jour à l’horizon 2012 à Londres.

En 2011, elle est membre du jury officiel Longs métrages du Festival de Tarifa (11>19 juin 2011, Espagne).
Elle a collaboré aux créations du chorégraphe franco-comorien Karry Kamal Karry et elle a joué avec la compagnie franco-togolaise Gakokoe.

C’est donc entre la France et la Tunisie, l’Afrique et l’Europe, le cinéma et le théâtre, l’écriture et le jeu, et toujours dans un souci d’engagement politique et artistique que cette artiste chemine de manière intuitive et passionnée, constamment en quête de nouveaux projets novateurs.
Mais toujours avec la volonté de dire le monde dans sa pluralité dans sa mixité et donc dans sa nuance et sa complexité. Ce n’est pas pour elle une pose intellectuelle où une simple intention de forme, c’est quelque chose d’essentiel, de fondamental, son unique manière de vivre son métier et tout simplement d’être au monde.

Récompenses
* Prix d’interprétation féminine au Festival International du film d’Alexandrie (Egypte)
* Prix d’interprétation féminine au Festival del Cine Africano de Tarifa en (Espagne)
* Prix d’interprétation féminine au Festival International du film de Masqat (Oman)

Son site internet : www.anissa-daoud.com

Sources:
Page officiel Facebook – www.facebook.com/anissadaoud.officiel
Festival de Tarifa 2011 – www.fcat.es/FCAT/index.php?option=com_content&view=article&id=261&Itemid=143

English

Actress, Stage writer, Film Director and Screenwriter.

With a Tunisian father and a French-Italian mother, Anissa Daoud grew up in Tunisia. In 2001, she started working on stage with renowned directors such as Mohamed Guellati and Lofti Achour. She collaborated on the creations of the French-Comorian choreographer Karry Kamal Karry, and acted with the French-Togolese company, Gakokoe. In cinema, she has worked on several feature films, among which is La Tendresse du Loup (Tender is the Wolf), by Jilali Saadi, and for which she was awarded the Award for Best Female Actor at Alexandria (Egypt), Tarifa (Spain) and Oman. In 2010, she returned to her Neapolitan roots, playing Juliette in « Romeo and Juliette », directed by Alexander Zelding, for the Naples Theater Festival. Together with actor and musician Jawhar Basti, she founded APA, a different artistic production structure based on meetings between artists from different disciplines that feel the desire to interchange experiences and talent.

___________


De padre tunecino y madre franco-italiana, Anissa Daoud creció en Túnez. A partir de 2001 trabajó en los escenarios con directores de la talla de Mohamed Guellati y Lofti Achour. Colaboró en las creaciones del coreógrafo franco-comorano Karry Kamal Karry y actuó con la compañía franco-togolesa Gakokoe. En el cine ha trabajado en varios largometrajes, entre los que destacaremos La Tendresse du Loup (La ternura del lobo), de Jilali Saadi, por el que obtuvo el Premio de Interpretación Femenina en Alejandría (Egipto), Tarifa (España) y Omán. En 2010 regresó a sus raíces napolitanas al interpretar a Julieta en « Romeo y Julieta », dirigida por Alexander Zelding, para el Festival de Teatro de Nápoles. Con el actor y músico Jawhar Basti, fundó APA, una estructura de producción artística diferente, basada en los encuentros entre artistas de diversas disciplinas que sienten el deseo de intercambiar sus experiencias y su talento.

Filmographie comme actrice / Filmografía como actriz
1999 – Tunis, fille du siècle (doc-fic), Tunisie
2004 – Noce d’été (lm), Tunisie
2004 – Elle et lui (Hya wa Houwa) (lm), Tunisie
2006 – Tendresse du loup (lm), Tunisie
2007 – Trente (Thalathoun) (lm), Tunisie
2008 – Villa Jasmin (téléfilm), Tunisie
2008 – Hé! n’oublie par le cumin (lm) dir/réalisatrice: Hala Alabdalla, Documentary, HDCAM. 66 min, con/avec Darina Al Joundi & Anissa Daoud, Syrie
2009 – La Nuit est longue (Al Lail Al tawil) (lm), Syrie
2010 – Tiraillement (cm), Tunisie
2010 – Album (cm), Tunisie


Source:
Tarifa Film Festival 2011, Anissa Daoud Official, Les Films d’ici
Films(s)