Pierre Akéndéngué, précurseur de la chanson africaine francophone

Print Friendly, PDF & Email

Prenez trois Gabonais dans la rue et demandez-leur quel est le plus grand musicien gabonais de tous les temps. Ils répondront sans hésiter : « Pierre Akéndéngué ! »

Arrivé dans la musique au début des années 60, ce psychologue de formation n’a pas produit moins d’une dizaine d’albums à succès. Tirant l’essentiel de son inspiration des rites et traditions de toutes les régions du pays, chantant plus souvent en Omyènè mais également en Ipunu, mêlant le tout à d’autres rythmes africains et afro-caraïbéens, Pierre Akéndéngué est celui qui a « déghetoïsé » la musique gabonaise.
Beaucoup le disaient fini, avec son retour au pays et son « entrée » en politique en qualité de conseiller culturel du président gabonais. Il a su apporter la preuve du contraire dans son album Carrefour Rio, riche tant sur les développements musicaux que sur les thèmes abordés : il semble y avoir retrouvé sa verve d’autrefois. Une verve qu’il décline aisément sur du soulevé, des rythmes traditionnels, du reggae.
Mais avant Carrefour Rio, Pierre Akéndéngué avait tenté et réussi une expérience enrichissante, un pari des plus fous que lui avait proposé Hugues de Courson, son compagnon de route pour cette aventure : concilier les musiques traditionnelles gabonaises et des musiques classiques de Bach. C’est autour de cette idée qu’est né l’album Lambaréna. Appelé ainsi à cause du nom de cette ville gabonaise (Lambaréné) où vécut et mourut le Dr Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix et fervent interprète des œuvres de Bach. Bien qu’il se refuse à la compter dans sa discographie, l’album Lambaréna est certainement l’œuvre de Pierre Akéndéngué que la postérité retiendra.

Les incontournables d’Akéndéngué
Carrefour rio, Mepa – Mélodie
Maladalité,- Celluloïd – Mélodie
Lambarena, Celluloïd – Mélodie
Silence, Celluloïd – Mélodie
Espoir à Soweto, Encore
Passé composé, Encore
Piroguier, Ntye, Mélodie
Réveil de l’Afrique, Ntyé – Mélodie
Awana w’Africa, Ntye – Melodie
Nandipo/Afrika Obota, Saravah – Adda///Article N° : 1780

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire