Cinéma/TV

Cinéma/TV


Une battante dans un monde à vau-l'eau

Dans ses courts métrages, Lemohang Jeremiah Mosese abordait souvent le poids du christianisme de façon expérimentale : For Those Whose God is Dead (2013) où trois personnages distincts sont déçus par leur croyance, Behemoth: Or the Game of God (2016) où un prédicateur charrie sans succès un cercueil dans les rues pour trouver des adeptes. Et dans son essai vidéo de 2019, Mother I am Suffocating. This is my last film on you, une femme porte une croix géante et entre en pénitence… Il revient ici sur ce thème avec une approche métaphorique dans un long métrage tourné au Lesotho en…

Les jeunes pour un avenir possible

Visible sur la plateforme francophone gratuite TV5MONDEplus, la saison 1 (8 épisodes de 45 minutes) de cette série tournée à St Louis du Sénégal se présente comme un thriller politique aux multiples thématiques. Marié et père d’une jeune fille, Moutari Wara (Issaka Sawadogo) est revenu dans sa ville natale, Tanasanga, après des années d’exil à une condition : ne pas faire de politique. Il a une chaire droits humains et liberté publique à l’université et ses cours sont appréciés par les étudiants, mais il est difficile de rester neutre face à leurs revendications et surtout l’énergie de la jeune et…

Entretien d'Olivier Barlet avec Emmanuel Parraud

Sac la mort (2015) était déjà une vibrante expérience, une plongée dans une Réunion que les touristes ne peuvent connaître, où le créole, les déterminations sociales et les croyances dessinent un monde insaisissable pour qui ne le partage pas. Avec Maudit !, Emmanuel Parraud poursuit la démarche, à la recherche des traces imaginaires du passé colonial. Passionnant. Qu’est-ce qui nous obsède dans notre passé ? Faut-il l’assumer ou s’en débarrasser ? Ceux qui héritent des douleurs de leurs ascendants ne peuvent le mettre de côté. L’actualité montre toujours davantage qu’on ne peut comprendre les tensions à l’œuvre dans la France…

Les tourments de Nedjma

En sortie le 28 octobre 2020 dans les salles françaises, le dernier film de Maïwenn a subi le nouveau confinement mais devrait reprendre le chemin des salles lorsqu’elles rouvriront. Actrice et réalisatrice célèbre, Maïwenn revient avec ADN une nouvelle fois sur ses origines. Elle y tient le rôle de Neige, confrontée au décès de son grand-père algérien Emir, ancien militant communiste, auteur d’une thèse sur les immigrés de Gennevilliers, qui vivait en maison de retraite. Il l’a élevée et l’a protégée de la toxicité de ses parents. Même si le film n’est pas autobiographique, il puise dans la biographie de…

Pour la dignité de tous en banlieue

En sortie le 14 octobre 2020 dans les salles françaises, le premier documentaire d’Hakim Atoui et Baptiste Etchegaray suit des jeunes qui osent affirmer ce qu’ils sont et vouloir l’ancrer dans leur banlieue. Leur succès est revigorant. C’est leur premier documentaire et c’est leur première marche. Hakim et Baptiste suivent durant six mois Youssef, Yanis, Annabelle et Luca, des étudiants activistes LGBT+ qui veulent faire bouger la banlieue en y organisant une marche des fiertés. En somme s’affirmer dans leur lieu de vie tel qu’ils sont et montrer qu’on peut y être fier de l’être. Le pari n’était pas gagné,…

Comprendre la face sombre de l'Amérique

Diffusé le 13 octobre 2020 sur Arte, ce passionnant documentaire historique sera rediffusé le 9 novembre à 01 h 25 et est à voir ou revoir en replay sur Arte jusqu’au 11 décembre. Il est composé de deux parties de 56mn chacune : Naissance d’un empire invisible (à voir ici) et Résurrections et (à voir ici) . Il sera en outre disponible bientôt en dvd. De remarquables séries documentaires audiovisuelles ont contribué ces dernières années à remettre en cause le récit national français en contournant les mythes et les dénis pour rappeler voire dévoiler la cruauté de l’Histoire et affirmer…

Exploration familiale de la pensée juive

Depuis que Jean-Pierre Lledo a dû quitter l’Algérie en 1993 sous les menaces de mort islamistes, il n’a cessé dans ses films d’aborder la question-taboue de l’exode de la population non-musulmane au moment de l’indépendance en 1962. Un rêve algérien (cf. critique n°3076) montrait, à l’exemple d’Henri Alleg, de quoi s’est privé le régime algérien en muselant sa composante française qui avait épousé son combat. Avec Algérie mes fantômes (cf. critique n°3455), il évoquait les blessures de tous ceux qui ont dû partir. Et avec Algérie, histoires à ne pas dire (cf. critique n°7416), il explorait ce qu’il reste de…

Ce documentaire phénoménal en deux parties, écrit par l’historien Pascal Blanchard (assisté d’un conseil scientifique éminent) et réalisé par David Korn-Brzoza, résultat de deux ans de travail, a été diffusé sur France 2 le 6 octobre 2020, suivi d’un excellent débat animé par Julian Bugier. Il est visible en replay durant deux mois sur internet : La Fracture (1931-1954) (à voir ici) et La Rupture (1954-2017) (à voir ici). Il est essentiel pour mieux connaître et comprendre la chute de l’Empire français – et regarder ainsi le passé en face.  Nouveau film, nouvelle approche Comment évoquer en trois heures la…

Comment filmer la production musicale ? Vieille question, multiples déclinaisons. Le Womex, grand rendez-vous annuel des professionnels de la scène musicale, passé au virtuel en cette année de covid-19, a concocté une intéressante programmation dont l’objectif semble clairement de dépasser les documentaires musicaux pour privilégier les problématisations. Regards critiques sur les films tournés en Afrique : Afrique du Sud, Ethiopie, Ghana, Mali, Mozambique, Nigeria, RDC, ainsi qu’une fenêtre sur la diaspora américaine. D’abord, une perle : Kinshasa Beta Mbonda, de la photographe et vidéaste belge Marie-Françoise Plissart (2019, 52′). Plutôt que des interviews ou un commentaire, tout au long du…

Comme les autres festivals, les Etats généraux du film documentaire de Lussas 2020 ont dû adopter une formule virtuelle. Les films étaient donc à voir sur la remarquable plateforme TËNK (tenk.fr) qui s’est peu à peu imposée comme la référence du documentaire de création.[1] Programmés pour deux mois, ils le sont encore pour quelques semaines : profitez-en ! On trouvera ici les quelques documentaires de réalisateurs africains ou concernant l’Afrique et ses diasporas, des EGD et de Tënk. Destins de courage, destins de résistance, destins postcoloniaux… Apostille Pourquoi le documentaire se développe-t-il tant aujourd’hui, en Afrique comme ailleurs, alors…

Ces divas qui disjonctent

En sortie dans les salles françaises le 30 septembre 2020. Analyse de la démarche documentaire de cette biographie de la grande chanteuse.  Un témoignage en introduction pose une question crue : pourquoi est-ce que si souvent, immanquablement, les divas disjonctent ? Que se passe-t-il qui les pousse ainsi à l’auto-destruction ? Le documentaire tente d’y répondre alors qu’en toile de fond, se tisse la mystérieuse attraction de la journaliste Linda Kuehl pour Billie Holiday, sa rage politique, ses pulsions de sexualité débridée, de fête, d’excès morbide. Billie ne manque pas de matière grâce aux centaines d’heures d’interviews inédites effectuées par…

Une épopée culturelle, politique et humaine

Découvert en première projection publique aux Etats généraux du film documentaire de Lussas en août 2019 suite à son prix SACEM, cet époustouflant documentaire sort sur les écrans français le 16 septembre 2020. A la fois outil de mémoire, leçon musicale et d’amitié, il adopte un ton personnel qui sait communiquer son enthousiasme. C’est le premier documentaire de Richard Minier mais il a mis plus de quinze ans à le faire ! Ce producteur de musique passionné nous emmène au Mali et à Cuba sur les traces d’un groupe mythique des années 60. « Il faut que je vous explique » :…

Questions de distance

L’adaptation du roman à succès de Gaël Faye, prix Goncourt des lycéens et prix du Premier roman français 2016, sort dans les salles françaises le 28 août 2020. C’est le regard de l’enfance qu’a adopté Gaël Faye dans son premier roman et c’est ce que tente Eric Barbier dans son adaptation : le bouleversement de l’insouciance par la mésentente et la séparation de ses parents alors même que la société se déchire dans des drames incommensurables qui vont disperser et décimer sa famille. Le roman n’est pas entièrement autobiographique mais largement inspiré de ces moments de tension qui ont mené…

La 10ème édition du Festival international des films de la diaspora africaine aura lieu du 4 au 6 septembre 2020… en virtuel en raison de la crise sanitaire. Du coup, il propose nettement plus de films à un large public : des inédits comme toujours et une programmation spéciale Black Lives Matter à suivre absolument ! Des longs métrages de fiction inédits Myopie de Sanaa Akroud (Maroc, 2019, 86′), qui fait l’ouverture du FIFDA, a été primé au festival montréalais Vues d’Afrique « virtuel » en avril 2020, ce qui nous a permis d’en écrire une élogieuse critique. A la fois simple…

Table-ronde au festival des films d'Afrique en pays d'Apt 2017

Confrontés à la persistance des clichés issus de l’imaginaire colonial, les cinéastes d’Afrique et des diasporas sont sans cesse amenés à répondre à ce regard réducteur. Mais un nouveau positionnement se fait jour, fait d’affirmation et de créativité hors des sentiers battus. Par quels chemins thématiques et esthétiques les cinéastes se saisissent-ils ainsi de la modernité ? Et en quoi font-ils évoluer notre regard ? Une table-ronde animée par Olivier Barlet le 12 novembre 2017 au festival des films d’Afrique en pays d’Apt, avec la présence de Mame-Fatou Niang et Kaytie Nielsen qui présentaient leur film Mariannes noires au festival, Dani Kouyaté…

Entre le marteau et l'enclume

Son court métrage Maman(s) avait remporté plus de 60 prix dont le César du court-métrage 2017. Elle filme encore à hauteur d’enfants dans Mignones, qui sort en salles en France le 19 août 2020 dans le difficile contexte d’un été très chaud et de la crise sanitaire. Il a remporté le Prix international au Festival de Sundance 2020, le Grand Prix au festival de Toronto et a été sélectionné à La Berlinale. NOTE : Le film sort en salles en France mais arrive directement sur Netflix aux Etats-Unis. La plateforme a pour cela concocté une affiche racoleuse, qui a déclenché…

Le long métrage réalisé par le brésilien Fernando Marez a pour tête d’affiche la chanteuse malienne Inna Modja. The Green Great Wall est le récit  cinématographique du projet pharaonique datant des années 70 et lancé officiellement en 2007 par l’Union Africaine. Son objectif : restaurer 100 millions d’hectares, et créer 10 millions d’emplois verts sur toute la largeur de l’Afrique, du Sénégal à l’Ouest jusqu’à Djibouti à l’Est (8000 km). Ce récit a pour porte-parole Inna Modja qui est en effet engagée en Afrique pour la protection de l’environnement, et particulièrement sur les problématiques liées à la zone du Sahel.…

Table-ronde au festival d'Apt 2019

Le 10 novembre 2019, une table-ronde animée par Olivier Barlet a réuni les cinéastes Ivan Boccara, Hassan Legzouli et Jilani Saadi au 17ème festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt (France). Un thème provocateur qui a conduit à un bel échange dont en trouvera ci-dessous un résumé. Olivier Barlet : Cette table ronde à une formulation un peu provocatrice, puisqu’elle reprend la question de l’africanité. Les cinéastes présents étant essentiellement maghrébins cette année, nous nous sommes dit que c’était l’occasion de cette double interrogation des enjeux et du rapport à l’Afrique. Pourquoi le festival est-il resté centré sur l’Afrique depuis 17…

L'acrobatie face à l'immobilisme

Réalisé avec très peu de moyens mais un maximum de sincérité, le nouveau long métrage de Fatma Zohra Zamoun converge peu à peu vers une parodie que l’on n’est pas prêt d’oublier. Youcef, un vendeur de téléphones à la sauvette, pratique le free running, le parkour : l’art des Yamakasi qui escaladent, enjambent, bondissent d’un immeuble à l’autre… et échappent ainsi à leurs poursuivants. Il est connu pour ses vidéos sur les réseaux sociaux. Il est la liberté. Il aime Kalima, que sa famille va marier avec Khaled, un bon parti. Mais Youcef va sacrément troubler ce mariage… Toujours en…

Ouagadougou 28 février 2019 : soutenue par Africalia, la leçon de cinéma devant les élèves de l’ISIS durant le Fespaco. C’est cette fois le cinéaste malien Cheick Oumar Sissoko. On en trouvera ici le résumé. Ancien ministre de la Culture, élu secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes (FEPACI) en 2013, Président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), il répond aux questions du critique et écrivain burkinabè Saïdou Alceny Barry. Il s’adresse donc ici à des étudiants. Saïdou Alceny Barry : Cheick Oumar Sissoko est né à San au Mali le 21 décembre 1945. Il a fait…

1 2 3 126