Cinéma/TV

Cinéma/TV


Une semaine après l’annonce du décès de l’écrivaine Maryse Condé, Africultures vous informe qu’un projet de série fiction télévisée inspiré du roman Ségou est en cours d’écriture. A la baguette, un trio de créateurs composé des réalisateurs et producteurs Cédric Ido et Antoine Chevrollier, completé par l’universitaire Maboula Soumahoro.  Maboula Soumahoro a révélé jeudi 4 avril, son implication dans l’écriture d’une adaptation du roman Ségou pour le petit écran. En résidence au Columbia Institute for Ideas and Imagination, à Paris, elle a tenu une conférence pour présenter son projet. Durant un peu plus d’une heure, la maîtresse de conférence à…

Il s’agit dans notre série d’articles sur les films du Fespaco 2023 de comprendre les tendances actuelles des cinémas d’Afrique. Après avoir abordé la question du terrorisme, le féminin et la politique, nous abordons ici l’Histoire et ses représentations. Il n’est intéressant d’évoquer le passé que pour parler du présent. Pour comprendre comment on en est arrivés là, éclairer les drames actuels à la lumière de ceux du passé, et voir qu’aucun combat n’est vain, même perdu… A quoi bon faire un film sur une reine oubliée (et possiblement légendaire) du 16ème siècle, la reine Zaphira qui tint tête au…

Présenté au FESPACO 2023, où il a obtenu le prix Thomas Sankara, Cuba en Afrique offre de façon concise un résumé de l’engagement cubain dans les luttes de libération et contre l’apartheid. Son réalisateur répond à nos questions. Olivier Barlet : Quel était votre objectif en réalisant ce film ? Negash Abdurahman : En tant qu’Africain né et élevé en Afrique qui a vécu la plus grande partie de sa vie aux États-Unis, je ne connaissais pas cette Histoire, je suis tombé dessus par accident. J’étais allé en vacances en Afrique du Sud avec un ami new-yorkais, juste après son indépendance. On…

À bord de l’Ocean Viking

Mothership est la version longue (80′) du documentaire En pleine mer disponible en replay en version télévision (54′) jusqu’au 26 mars 2025 sur france.tv. Muriel Cravatte est directrice de la photographie et passée à la réalisation avec Demain est si loin (2020) sur les migrants à Briançon. « Il faut que tu comprennes que, personne ne pousse ses enfants sur un bateau, à moins que l’eau ne soit plus sûre que la terre ferme » (Home, Warsan Shire) Un oeil qui scrute, jamais indiscret, toujours pertinent, sans avoir besoin de commentaires explicatifs. La caméra de Muriel Cravatte recueille ce qu’elle peut, sans…

Majd Mastoura est l’acteur principal de « Par-delà les montagnes » de Mohamed Ben Attia, en sortie le 10 avril 2024 sur les écrans français (cf. critique n°16004). Il a répondu à nos questions et à celles de la salle après la présentation du film au festival des films d’Afrique en pays d’Apt en novembre 2023. Olivier Barlet : Comment s’est passée la relation avec Mohammed Ben Attia ? Majd Mastoura : J’étais heureux de retrouver un metteur en scène avec lequel j’ai travaillé six ans auparavant sur « Hedi ». Cela n’arrive pas tous les jours de nouer une relation particulière avec un…

Eloge de la transgression

Dans son nouveau film, magnifique, en sortie le 10 avril 2024 dans les salles françaises, le Tunisien Mohamed Ben Attia convoque le fantastique et le cosmos pour ouvrir notre regard par-delà les montagnes de l’ordre social et de la rationalité. Lire notre entretien avec Majd Mastoura sur le film et son jeu d’acteur. Au début, des flashs, rapides, sans explication. Un homme « pète les plombs », a la rage, casse tout au bureau, se jette par la fenêtre… A sa sortie de prison quatre ans plus tard, Rafik s’empare de son fils Yassine. Commence alors la dimension fantastique du film, sans…

La Saison de l’Institut des Afriques 2024 ouvre ses portes du 5 mars au 28 juin en région Nouvelle- Aquitaine pour des rendez-vous inédits dédiés à la littérature, au cinéma, aux arts visuels, à la musique et la danse. Si vous êtes du côté de Bordeaux, Bègles, Lormont, Floirac, Bassens, Poitiers ou La Rochelle, vous êtes au bon endroit pour partir à la rencontre du continent africain à travers son histoire et sa culture. En cette fin de saison hivernale, l’Institut des Afriques vous propose une entrée printanière haute en couleur avec une saison dédiée à l’art et aux expressions…

A la recherche de la révolution

Sélectionné à la section ACID du festival de Cannes 2023, le nouveau film du réalisateur bissau-guinéen sort enfin en salles en France le 13 mars 2024. Un récit puissant et fascinant sur l’Histoire de la Guinée-Bissau, avec le réalisateur mozambicain João Ribeiro à la photographie. Fait avec des bouts de ficelles, le film profite de cette énergie pour tenter une écriture mosaïque, aussi bien dans le temps que dans la forme. Il raconte en effet, à partir de l’histoire de Nome (qui veut dire homonyme, c’est-à-dire celui qui a le nom de tous), celle de la Guinée-Bissau dans la guerre…

Moussa Sène Absa était présent à Barcelone pour présenter son film Xalé au festival de cinéma africain Wallay, du 25 au 31 mai 2023. Cet entretien explore les choix esthétiques de l’artiste, ainsi que son imaginaire, afin de comprendre son enracinement dans sa culture et son ouverture vers le monde.   Introduction (Saiba Bayo) Parmi les réalisateurs sénégalais contemporains, Moussa Sène Absa peut être qualifié de « pont entre différentes formes artistiques » pour sa gigantesque capacité d’assemblage des différentes formes artistiques dans ses films et le rôle spirituel qu’il assigne au cinéma tout en abordant des thèmes sociaux et politiques de…

Restaurer les images

Auréolé du prix de la mise en scène de la section Un certain regard à Cannes 2023, le documentaire très original d’Asmae El Moudir a récolté moult distinctions de par le monde. Il sort sur les écrans français le 28 février 2024. Nous l’avions signalé dans notre premier article sur les films de Cannes : alors que les réalisateurs mettent généreusement en scène le courage des femmes, les réalisatrices se coltinent leur part sombre et la complexité de leurs relations avec leurs mères. Contrairement aux assignations, leurs réactions ne sont pas naturelles et la politique détermine intimement leur devenir. C’est…

L'avenir est dans la relation

En compétition à la Berlinale et en sortie le 28 février 2024 dans les salles françaises, le nouveau film très attendu du cinéaste césarisé, dix ans après Timbuktu, ne déçoit pas. Il est d’une impressionnante beauté et d’une remarquable finesse de propos. Dès la première image, à la fois la gravité et l’humour de Sissako : un couple attend que soit célébré leur mariage et chacun a un mini-ventilateur portatif pour conjurer la chaleur ! Car ce film est question de regard : il y avait déjà des ventilateurs dans Bamako, ce film superbement lunaire où les femmes sont, tout…

Objets d’un atelier critique animé par mon maître et ami Baba Diop et par mes soins pour la troisième année consécutive, 11 films étaient en compétition au festival Dakar court (11-16 décembre 2023). Les 33 articles des participants (18-25 ans) sont à lire sur Africiné. Ils ont été publiés dans le bulletin du festival. Ce qui suit est personnel mais aussi inspiré par leurs réflexions. Pour l’ouverture, trois hommages : Euzhan Palcy dont on sait le soutien qu’elle a apporté à Moly Kane pour qu’il émerge comme réalisateur, à travers un extrait de L’Ami fondamental sur la relation entre Aimé…

Le court-métrage Ici s’achève le monde connu réalisé par Anne-Sophie Nanki fait partie de la liste des films de fictions pré-sélectionnés dans la catégorie “meilleur court-métrage”  pour les Césars 2024. Le film nous plonge dans l’après-guerre franco-caraïbes au cœur du XVII siècle soldé par la défaite des Amérindiens. 

A l'écoute des femmes

Sélectionné à la Quinzaine des cinéastes, Mambar Pierrette a marqué le festival de Cannes. Le film sort le 31 janvier sur les écrans français, ainsi que son documentaire Les Prières de Delphine. Des films que l’on n’oublie pas. A la différence de ses documentaires(Les Deux Visages d’une femme bamiléké, Chez Jolie Coiffure, Les Prières de Delphine) mais avec le même désir de donner la parole à la personne filmée, Rosine Mbakam construit Mambar Pierrette comme une fiction. Comme elle l’explique dans notre entretien, elle a reconstitué des scènes que les protagonistes ont jouées comme dans la réalité. Son esthétique n’est…

Nous profitons d’un séjour à Dakar pour rencontrer Ghaël Samb Sall, directrice des éditions Vives Voix et présidente du Fonds d’Archives Africain pour la Sauvegarde des Mémoires. Olivier Barlet : Qu’est-ce qui vous pousse à lancer une collection exigeante de beaux livres sur les cinéastes africains et à diriger un ambitieux Fonds d’archives ? En y réfléchissant, ce Fonds d’archives vient au bout de deux décennies de travail autour de la culture en général. A 18 ans, j’ai démarré par la production de groupes et de concerts de musique comme Kassav : grand spectacle, grosse machine, 130 000 personnes. Ce…

Depuis deux ans, le collectif Kourtrajmé propose une formation gratuite destinée à des passionnés de cinéma venus de toute l’Afrique. Tous n’ont qu’une idée en tête : devenir scénariste ou réalisateur dans une industrie en plein développement. Reportage à Dakar, au sein d’une école de cinéma qui bouscule les codes et transforme des rêves en réalités. « Est-ce que ce plan te convient ? » La mine concentrée, Kina scrute l’écran d’une caméra. Dans le décor d’un appartement de Ouakam, quartier animé de Dakar, la jeune femme dirige, pour la première fois, la réalisation d’un court-métrage. Originaire de l’île Maurice,…

Table-ronde au Pavillon des Cinémas du monde, Cannes 2023

« Cʼest à nous de créer nos valeurs, de les reconnaître, de les transporter à travers le monde, mais nous sommes notre propre soleil », disait Sembène Ousmane. Le 21 mai 2023 au Pavillon des Cinémas du monde de l’Institut français au festival de Cannes, une table-ronde modérée par Catherine Ruelle a réuni Ghaël Samb Sall, qui dirige à Dakar le Fonds d’archives africain pour la sauvegarde des mémoires ainsi que les éditions Vive Voix qui viennent de publier Ousmane Sembène le fondateur dans la collection « Les grands cinéastes panafricains » ; Valérie Berty, New York University de Paris, auteure de…

Les images de l'article




Réinventer nos boussoles

Très attendue, la nouvelle fiction de Leïla Kilani est particulièrement décapante : tant dans la forme que dans le fond, la réalisatrice poursuit sa démarche radicale et inventive pour interroger le temps présent et appeler à renouveler les paradigmes. Entamant sa tournée des festivals, le film a déjà obtenu le Grand prix du Festival du film arabe de Fameck, le Prix de l’innovation au Festival Nouveau cinéma de Montréal et a été retenu pour leur grand prix par les lycéens du Festival des films d’Afrique en pays d’Apt. Ce qui frappe d’emblée dans Indivision, c’est la continuité esthétique avec les…

Magnifique et profondément dérangeant, Indivision est un événement (cf. notre critique). Rencontre avec Leïla Kilani alors que le film, dont on espère la sortie prochaine, tourne encore en festivals. Olivier Barlet : Il est frappant de voir combien la dimension écologique marque tout le film… Leïla Kilani : Il y a une continuité dans mes interrogations de film en film : que se passera-t-il demain ? Comment sortir de la collapsologie, cette forme de nihilisme bon teint où la catastrophe est là. Je ne peux que la constater mais je voulais lui trouver une transfiguration à travers une grande fable. Je ne…

Pour sa 3e édition consécutive, Afriques en vision revient du côté de Bordeaux du 30 novembre au 4 décembre 2023 pour mettre en lumière le cinéma indépendant africain et sa diaspora.    Si l’année dernière l’édition était consacrée au cinéma des femmes, cette année la programmation est tournée vers la représentation des luttes dans le cinéma africain. A l’affiche, 15 films dont 4 court-métrages. Africultures a sélectionné pour vous ses coups de cœur. Le Fleuve n’est pas une frontière Prix du meilleur documentaire de Punta de Vista 2023, Le Fleuve n’est pas une frontière d’Alassane Diago fait référence au fleuve qui sépare…

1 2 3 136