Demandez-nous pardon

De Mata Gabin

Des mots à jouer
Print Friendly, PDF & Email

En 2002, Mata Gabin présentait en Avignon, à la Chapelle du Verbe Incarné, un spectacle produit par Axe-Sud. C’était son premier texte et sa première mise en scène. Cette année Mata est revenue en Avignon avec un nouveau texte que Claudia Tagbo a mis en scène et qu’elle jouait à la Petite Caserne avec le comédien et musicien Claude Valdivia dans des costumes de la plasticienne Lolla. Beau quartet de création qui a accouché d’une forme scénique très intéressante et où Mata Gabin et son partenaire de jeu Claude Valdvia se montrent d’une étonnante maîtrise. Le texte qui dit les violences d’un monde où les peuples d’Afrique ont été et continuent d’être malmenés aborde la question du racisme à travers un travail sur la langue d’une grande inventivité, jouant sur les mots et les univers, les champs lexicaux et les styles pour faire surgir un vrai matériau de jeu que l’acteur peut s’approprier et que le spectateur goûte comme un mets. Quant à l’explosive Claudia Tagbo que l’on a l’habitude de voir en scène, elle signait là sa première mise en scène et a su transmettre aux acteurs qu’elle a dirigés la tonicité et l’énergie qui sont les siennes.

Cie Salamandra (Ile de France)
mise en scène : Claudia Tagbo
création musicale : Claude Valdivia
costumes : Lolla
avec Mata Gabin et Claude Valdivia///Article N° : 3160

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire