Evénements récurrents

Festival international du film d’Afrique et des îles de la Réunion – FIFAI

Français

Le Festival international du film d’Afrique et des îles organisé par la mairie de LE PORT, et né en tant que vrai festival le 22 septembre 2003, Village-Titan centre culturel s’en faisant l’association porteuse depuis sa préfiguration, avec plusieurs autres associations dont celle l’ayant créé: l’Ecole des Beaux-Arts de La Réunion, et l’ILOI, Institut de l’Image de l’Océan Indien, tous trois situés au Port.

Il est issu en effet des Journées – rencontres du film d’Afrique et des îles, qui se développaient annuellement depuis 1993.

Il est organisé depuis 2006 par la Mairie de Le Port, avec Village-Titan centre culturel.

Son objectif premier est la promotion du cinéma d’auteurs, ou expérimental, ou injustement méconnu -non distribué- d’Afrique, des îles mais aussi des diasporas. Cela lui permet de dépasser le seul champ de l’Afrique noire, arabe ou sud-africaine.

– Cette promotion se veut aussi bien, par des approches différentes, en direction tant des publics populaires que des cinéphiles et des cadres de tous milieux sociaux, notamment en soulignant que la création n’est pas diamétralement opposée à la création d’emplois.

– Son objectif second est de mettre en concourance, autour de l’impulsion municipale, et de son contrat avec d’autres villes portuaires de l’Océan Indien, un festival qui les concerne, et des équipements de formation et de culture de l’Image, tous situés au Port: des entreprises d’image et de communication, de dessin animé comme Pipangaye Productions.

Son exigence est d’être lié aux mouvements culturels des îles, dans une fête culturelle annuelle portoise, du nord-ouest de l’île de tout l’ouets, mais de s’engager dans des essais esthétiques, des débats nécessaire et actuels de la pensée, du 7 ème art, des peuples.

Il se veut être par l’image une pensée, et par son espace dans la ville et son moment dans l’année, une fête se déroulant près de la mer,et des activités s’y consacrant.

Une fête du 7ème art dans un « belvédère » donnant sur le port ancien et sur l’océan, une fête liée en premier au mouvement culturel réunionnais.