Fiche Groupe
Musique
Tumi and The Volume
Afrique du Sud

Français

Jeune formation de Johannesburg, Tumi and The Volume pratique un hip hop exigeant tant musicalement qu’au niveau du discours. Un souci artistique et socialo-politique qui les range au niveau des meilleurs espoirs internationaux du genre.

Rap et mélodies en miroir de tout un continent

L’Afrique du sud est un territoire oublié des musiques actuelles, et pourtant hip-hop, house, kwaïto, jungle, electronica roc : tous ces courants sont en terre australe vifs et inventifs, portés par des groupes novateurs qu’il est urgent de découvrir. Tumi est de ceux-là. Ce quatuor, formé fin 2001 au fil des jam sessions des cafés branchés de Jo’burg où sons et couleurs de peau se métissent, sort en 2003 son 1er album At the Bassline, nominé 3 fois aux Awards de la Musique africaine : meilleur groupe, meilleure pochette, et meilleur album rap. En 2006, ils publient un deuxième album au titre éponyme réellement fascinant, savant mix de groove et de poésie. Tumi & the volume, c’est l’incarnation même du son de l’Afrique du sud, détonnant et coloré, jamais résigné, toujours défricheur. Souple dans les grooves, tranchant dans les mots, précis en permanence.


Rap et mélodies en miroir de tout un continent

L’Afrique du sud est un territoire oublié des musiques actuelles, et pourtant hip-hop, house, kwaïto, jungle, electronica roc : tous ces courants sont en terre australe vifs et inventifs, portés par des groupes novateurs qu’il est urgent de découvrir. Tumi est de ceux-là. Ce quatuor, formé fin 2001 au fil des jam sessions des cafés branchés de Jo’burg où sons et couleurs de peau se métissent, sort en 2003 son 1er album At the Bassline, nominé 3 fois aux Awards de la Musique africaine : meilleur groupe, meilleure pochette, et meilleur album rap. En 2006, ils publient un deuxième album au titre éponyme réellement fascinant, savant mix de groove et de poésie. Tumi & the volume, c’est l’incarnation même du son de l’Afrique du sud, détonnant et coloré, jamais résigné, toujours défricheur. Souple dans les grooves, tranchant dans les mots, précis en permanence.

Line up :
Tumi Molekane : lead vocal / Tiago Paulo : guitare / Paulo Chibanga : batterie / David Bergman : basse

Rap et mélodies en miroir de tout un continent

L’Afrique du sud est un territoire oublié des musiques actuelles, et pourtant hip-hop, house, kwaïto, jungle, electronica roc : tous ces courants sont en terre australe vifs et inventifs, portés par des groupes novateurs qu’il est urgent de découvrir. Tumi est de ceux-là. Ce quatuor, formé fin 2001 au fil des jam sessions des cafés branchés de Jo’burg où sons et couleurs de peau se métissent, sort en 2003 son 1er album At the Bassline, nominé 3 fois aux Awards de la Musique africaine : meilleur groupe, meilleure pochette, et meilleur album rap. En 2006, ils publient un deuxième album au titre éponyme réellement fascinant, savant mix de groove et de poésie. Tumi & the volume, c’est l’incarnation même du son de l’Afrique du sud, détonnant et coloré, jamais résigné, toujours défricheur. Souple dans les grooves, tranchant dans les mots, précis en permanence.

Line up :
Tumi Molekane : lead vocal / Tiago Paulo : guitare / Paulo Chibanga : batterie / David Bergman : basse