Murmures

Le Festival Mondial des Arts Nègres présente Kwame Kwei-Armah, son directeur artistique et que les artistes participants
octobre 2010 | Projets culturels | Musique | Sénégal

Français

Du 10 au 31 décembre, à Dakar, Saint-Louis et Gorée, se tiendra la 3ème édition du Festival Mondial des Arts Nègres, événement d’ampleur internationale sous l’égide de Son Excellence, Maître Abdoulaye WADE, Président de la République du Sénégal, ayant pour thème la Renaissance africaine. Avec le Brésil comme invité d’honneur, ouvert à tous, libre d’accès et gratuit, le Festival a pour ambition de célébrer les talents d’Afrique et de sa diaspora, dans diverses disciplines artistiques : Arts d’Afrique, Arts visuels, Artisanat d’art, Cinéma, Culture urbaine, Danse, Design, Littérature, Mode, Musique, Théâtre. Des débats et un Forum compléteront ces manifestations. Kwame Kwei-Armah a été désigné directeur artistique du Festival avec pour rôle de coordonner toutes les disciplines.

Kwame Kwei-Armah est un dramaturge, acteur et chanteur britannique plusieurs fois primé pour son talent. Il fut le premier dramaturge noir à voir sa pièce représentée au prestigieux Garrick Theater du West-End de Londres. Il est Artiste associé au Royal National Theater de Grande-Bretagne et au Centerstage de Baltimore

Liste non exhaustive des artistes confirmés. D’autres noms suivront :


>>Musique

Abayazid (Afrique du Sud) – African Jazz All Stars (Afrique du Sud) – Aicha Kone (Côte d’Ivoire) – Adjabel (Haïti) – Akon (Sénégal, USA) – Alpha Blondy (Côte d’Ivoire) – Amazigh Kateb (Algérie)- Amazones de Guinée (Guinée) – Angélique Kidjo (Bénin) – Anthony B (Jamaïque) – Alif Naba (Burkina) – Aragon (Cuba) – Archie Shepp (USA) – Ardies (Bénin) – Barbara Kanam (RDC) – Belo (Haïti) – Bebe Manga (Cameroun) – Bembeya Jazz (Guinée) – Baba Maal (Sénégal) – Bonga (Angola) – Bwakore (Martinique) – Capleton (Jamaïque) – Carla Cook Quintet (USA) – Chico Freeman (USA) – Cuban Jazz Messengers (Cuba) – Chiwoniso (USA) – Cut Killer (France) – Dead Prez (USA) – Dee Dee Bridgwater (USA) – Deep Forest (France) – Diam’s (France) – DJ Arafat (Côte d’Ivoire) – DJ Abdel (France) – Doudou N’diaye Rose (Sénégal) – Emelyne Michele – Espoir 2000 (Côte d’Ivoire) – Etoiles de Blobine (Guinée) – Etrans Finatawa (Niger)- Freshly Ground (Afrique du Sud) – Gangbe Brass Band (Bénin) – Go de Koteba (Côte d’Ivoire) – Habib Koite (Mali) – Haiti Troubadours (Haïti) – Hassan Hakmoun (Maroc) – Hugh Masekela (Afrique du Sud) – I Jah Man (Jamaïque) – Indigenous Orchestra (Argentine) – Jean-Jacques Milteau (France) – Johny Ragga (Ethiopie) – Kamaldine (Guinée) – Kassav (Antilles) – Kenny Garrett (USA) – King Mensah (Togo) – King Sunny Ade (Nigeria) – Kora Jazz Trio (Sénégal) – Lokoua Kanza (RDC)- L’orchestra de la Luz (Japon) – Bembeya Jazz National (Guinée) – Youssou N’dour (Sénégal) – Ladysmith Black Mambazo (Afrique du Sud) – Last Poets (USA) – Latin Legends – Linton Kwesi Johnson (UK) – London Community Choir (UK) – Mahotella Queens (Afrique du Sud) – Magic System (France) – Majid Bekkas (Maroc)- Malavoi (Martinique) – Malouma (Mauritanie) – Malika Zarra (Maroc) – Mamar Kasse (Niger) – Manu Dibango (Cameroun) – Marcus Miller (USA) – Maria de Barros (Cap-Vert) – Mario Rui Silva (Angola) – MC Coy Tyner (USA) – Meiway (Côte d’Ivoire) – Mineystu (Erythrée) – Monty Alexander – Monza – Mozuluart – Nekka -Omar Sosa (Cuba) – Orchestra Broadway (USA) – Orchestra Nacional (Cuba) – Orchestre National De Barbes (France) – Orchestra de la Luz (Japon) – Oscar De Leon (Venezuela) – Oumour Sangare (Mali) – Omar Pene (Sénégal) – Omar Sosa (Cuba) – Ousmane Guangue (Mauritanie) – Paolo Flores (Angola) – Patrouilles des stars (Congo) – Rafat (Palestine) – Racune Mabou de Azor (Sierra Leone) – Randy Weston – Razhel – Ray Lema Trio (RDC) – Refugees All Stars (Sierra Leone) – Richard Bona (Cameroun) – Saintrick et le Thielly (Congo Brazza/ Sénégal) – Salif Keita (Mali) – Ray Lema Saka Saka (RDC) – Sandang All Stars (Sénégal) et Johnny Pacheco (USA)- Sekouba Bambino (Guinée) – Seun Kuti (Nigéria) – Seyfou (Sénégal) – Smockey (Burkina Faso) – Somi Usa (Rwanda) – Stanley Clarke (USA) – Tabou Combo (Haïti) – Tarika (Madagascar) – Tinariven (Mali) – Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire) – Toumani Diabate (Mali) – Tk Blue (USA) – Tumi and the Volume (Afrique du Sud) – Vince Wilburn et le Miles Davis Tribute Band (USA) – Vusi Mahasela (Afrique du Sud) – Vusi Khumalo (Afrique du Sud) – Zulu Boy (Afrique du Sud).

>> Danse

La chorégraphe internationalement réputée Germaine Acogny est chargée de la programmation pour la danse. Voici les premiers noms annoncés :
– Urban Bush Women (USA) & Compagnie Jant-Bi (Sénégal) – Desmond Richardson (USA) – Pamodzi Dance Troupe (Zambie) – Faso Danse Théâtre (Burkina Faso) – Kiyi M’bock (Côte d’ivoire) and Pockemon Crew (France).

>> Arts visuels

L’exposition internationale d’arts visuels « Modernités et résistances / aux souffles du Monde » présentera les œuvres des artistes suivants (liste non exhaustive):
– Paul Ahyl (Togo) – Diagne Chanel (Sénégal) – Melvin Edwards (USA) – Pascal Kenfack (Cameroun) – Abdoulaye Konate (Mali) – Siriky Ky (Burkina Faso) – Hassan Musa (Soudan) – David Nal-Vad (Gabon) – Iba Ndiaye (Sénégal) – Santiago Olazabal (Cuba) – Alexis Peskine (Russie/Afrique) – Gérard Quenum (Bénin) – Yinka Shonibare (Nigéria) – Julien Sinzogan (Bénin) – Amadou Sow (Sénégal) – Barthélémy Toguo (Cameroun) – El Loko (Togo).

Le Festival Mondial des Arts Nègres a été initié par Léopold Sédar Senghor en 1966. Le deuxième Festival a eu lieu à Lagos au Nigéria en 1977, s’inscrivant dans le même esprit que celui de 1966 : défense et illustration des civilisations et cultures noires.
Partager :