Hassane Kouyaté, fils des “Djeli”

Entretien de Sylvie Chalaye avec Hassane Kouyaté

Tour à tour musicien, comédien, metteur en scène mais aussi merveilleux conteur, comme il le fut pour ” Les Griots de l’an 2000 ” au TILF, Hassane Kouyaté est un descendant de la caste des griots qui porte le flambeau avec fierté. Il a travaillé, au théâtre comme au cinéma, avec de nombreux metteurs en scène, il a été Sundiata dans le spectacle de Patrick Mohr qui a tourné dans toute l’Afrique de l’Ouest : Niger, Burkina Faso, Mali…. Il a interprété récemment Le Ventriloque de Larry Tremblay sous la direction de Gabriel Garran, il joue aujourd’hui au Théâtre de l’Œuvre dans Le Costume de Mothobi Mutloatse, dont Peter Brook a fait la mise en scène, et signe à son tour une mise en scène des Mouches de Jean-Paul Sartre avec des acteurs burkinabè. Mais, aussi sollicité soit-il, le fils des ” Djeli ” n’oublie pas sa mission… il nous a donné rendez-vous sous l’arbre à palabres du TILF pour secouer les mânes et nous faire partager des histoires qui viennent de très loin.

Théâtre, cinéma… tu es tombé dedans quand tu étais tout petit ! Je ne sais plus vraiment quand j’ai commencé à jouer la comédie. Mes parents faisaient du théâtre et j’ai bénéficié d’un apprentissage par osmose. J’ai beaucoup appris sans m’en apercevoir. Quand j’étais enfant, je jouais dans les pièces de mon père en Afrique. Je me rappelle avoir joué le rôle d’un enfant qui devait se faire vaccin...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire