La Négritude et l’Afrique dans le Cahier d’un retour au pays natal

Lire hors-ligne :

On pourrait lire le Cahier d’un retour au pays natal à la lumière de la notion psychanalytique de phantasme, propose Olivier Tonneau. Dans la définition que donne Césaire de la négritude c’est « peut-être le mot conscience qu’il faut encore aujourd’hui interroger, et qui peut renouveler la façon dont on comprend les notions d’acceptation et de prise en charge », dit-il.

La négritude, comme manière de penser l’Afrique, a fait c...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire