Fiche Personne
Chanteur/euse Réalisateur/trice Acteur/trice Compositeur Scénariste Directeur/trice Producteur/trice délégué/e

Jean Odoutan

Bénin, France
Site web : www.45rdlc.com

Français

Né en 1965 au Bénin, il vit en région parisienne depuis 1980.

Comédien…

De 1983 à 1995, il joue dans de nombreux films, notamment :
Marche à l’ombre de Michel BLANC, Match nul de Eric WORETH, La Bohême de Luigi COMENCINI, Black Micmac 2 de Marco PAULY, Le Banquet de Marco FERRERI, L627 de Bertrand TAVERNIER, La Vie ne fait pas de cadeau de Frederic SCH?NDORFFER, Dien Bien Phu de Pierre SCH?NDORFFER.


Réalisateur…

Il passe de l’autre côté de la caméra, tout d’abord comme assistant réalisateur sur Dien Bien Phu, pour ensuite passer à la réalisation proprement dite :

Kalamazo – la passion du foot (court métrage, super 16, 1992, lauréat en 1991 de l’aide au court-métrage de THECIF, parrainé par Jean MARB?UF)
Palabres d’antilopes incommensurables et de zébus Katangais au pied du HLM (court métrage, super 16, 1993)
Méli-Mélo au squatt-place (clip, super 16, 1993)
Tanti Cotonou – Mama Benz (clip, super 16, 1993)
Le Nègre distingué (court métrage, Betacam, 1994)
Antidote (court-métrage, Betacam, 1995)
Le Réalisateur Nègre (court métrage, 35 mm, 1998)

Pour toutes ses ?uvres, il est scénariste, réalisateur, producteur délégué, compositeur et comédien.

BARBECUE – PEJO est son premier long métrage. Bénéficiaire de l’avance sur recettes, il est sélectionné par les festivals de Namur (Belgique), Amiens, Belfort, Mar del Plata (Argentine), Noir Tout Couleurs (Guadeloupe), Toronto, Vues d’Afrique (Québec), New York…
Son interprète principale Laurentine MILEBO se voit décerner deux prix d’interprétation (à Khourigba et Milan)
Distribué en France (sortie le 26 janvier 2000) et dans de nombreux autres pays, en particulier en Afrique, il a également été acclamé par la critique.

Son deuxième film, DJIB, une « banlieuserie nègre », est sorti en France le 29 novembre 2000. De nombreux festivals l’ont remarqué et Max-Edouard BALTHAZARD, son interprête principal a été couronné au Québec (festival Vues d’Afrique).
Il a été diffusé par Canal Plus en décembre 2001.

Le tournage de son troisième film (MAMA ALOKO) a eu lieu l’été 2000 à Paris. Le film est sur les écrans depuis le 23 janvier 2002.

Son quatrième film (LA VALSE DES GROS DERRIERES), tourné juste après MAMA ALOKO, est sorti en juin 2004.

Jean ODOUTAN ne s’arrêtera pas là et de prochains tournages sont prévus, en Afrique et en France, dans les mois et les années à venir.

Le phénoménal Jean ODOUTAN n’a plus tourné de longs métrages depuis LA VALSE DES GROS DERRIERES. Pourquoi ? Essentiellement parce qu’il se consacre avec toujours autant de fougue au festival qu’il a créé au Bénin : En janvier 2006, a eu lieu la 4ème édition de Quintessence, Festival International du Film de Ouidah.

C’est aussi en janvier 2006 qu’ont débuté les cours de l’ICO (L’Institut Cinématographique de Ouidah).

Pour en savoir plus sur le génie Jean ODOUTAN, lisez les interviews qu’il a données à l’occasion de la sortie de BARBECUE – PEJO, de DJIB. et de MAMA ALOKO ainsi que l’article de Clichymag.

Une récompense parmi d’autres:

Ses comédiens principaux ont été remarqués dans de nombreux festivals, mais, en décembre 2001, Jean ODOUTAN lui même a été récompensé par le magazine en ligne Citéblack.com, qui lui a remis son trophée Cinéma lors d’une grande soirée parrainée par la Députée de Guyane et candidate aux élections présidentielles, Madame Christiane Taubira.

English

Born in Benin in 1965, he has been living in the Paris area since 1980.

From 1983 to 1995, he is an actor, playing in many films, among others:
Marche à l’ombre by Michel BLANC,
Match nul by Eric WORETH,
La Bohême by Luigi COMENCINI,
Black Micmac 2 by Marco PAULY,
Le Banquet by Marco FERRERI,
L627 by Bertrand TAVERNIER,
La Vie ne fait pas de cadeau, by Frederic SCH?NDORFFER,
Dien Bien Phu by Pierre SCH?NDORFFER.

He goes behind the camera, first as a direction assistant for Dien Bien Phu, then going to proper direction :
Kalamazo – la passion du foot (short film, super 16, 1992, winner in 1991 of the short film aid granted by the THECIF, sponsored by Jean MARB?UF)
Palabres d’antilopes incommensurables et de zébus Katangais au pied du HLM (short film, super 16, 1993)
Méli-Mélo au squatt-place (clip, super 16, 1993)
Tanti Cotonou – Mama Benz (clip, super 16, 1993)
Le Nègre distingué (short film, Betacam, 1994)
Antidote (short film, Betacam, 1995)
Le Réalisateur Nègre (short film, 35 mm, 1998)

For all his works, he is scriptwriter, director, associate-producer, composer and actor.

BARBECUE – PEJO is his first full-length film. Having been granted the advance on receipts, it is selected by the festivals of Namur (Belgium), Amiens, Belfort, Mar del Plata (Argentina), Noir Tout Couleurs (Guadeloupe), Toronto, Vues d’Afrique (Quebec), New York, Milan…

DJIB, his next film, was released on November 29, 2000.

MAMA ALOKO was released on January 23, 2002 and LA VALSE DES GROS DERRIERES on June 23, 2004.
Films(s)