Tous les articles

Tous les articles en lien avec Au nom du Christ

  • La critique autour des films du Maghreb
    Une place à définir sans cesse Envisager la dimension de la critique et son action en regard des cinémas du Maghreb, invite d’abord à situer l’espace culturel d’où émerge la critique. En Occident, la critique paraît à p…
  • Cannes 2001, au jour le jour
    Jeudi 10 mai 2001 Laissons de côté les flonflons french cancan de l’ouverture que Libération titrait à juste titre french concon. Cannes s’éveille doucement au festival. Comme chaque année, le plein ne se fait que le we…
  • Adanggaman
    En 1983, un film montré en ouverture ouvrait une vive controverse : Le Courage des autres, du Français Christian Richard qui était enseignant à l’Institut Africain d’Etudes Cinématographiques (INAFEC) de Ouagadougou, ave…
  • Au nom du Christ
    Les films qui attaquent de front la religion et surtout l’usage qu’on en fait pour imposer son pouvoir, semblent relativement peu nombreux en regard de la production africaine. Au nom du Christ de Roger Gnoan M’Bala (Côt…
  • Un terrain propice aux sectes
    Construire une fiction sur un thème fort Comment caractériser l’histoire de Au nom du Christ ? C’est une histoire douloureuse. Je pense que c’est un film d’actualité. Le thème est universel parce que la prolifération d…
  • Au nom du Christ
    Etalon de Yennenga (grand prix) au Fespaco en 1993, Au nom du Christ se situe à Bali-Ahuekro, un petit village de Côte d Ivoire, où les hommes se côtoient dans la promiscuité et la misère. Gnamien Ato, un pauvre porcher,…
  • Bouka
    Sandkadjokro est un paisible village de Côte d’Ivoire dirigé par un prêtre catholique et dont les habitants sont partagés entre le christianisme et le fétichisme. Bouka, un jeune garçon, est surdoué, tant à l’école que d…
  • Melina
    Melina, le premier film de François Woukoache, est un témoignage personnel sur les cérémonies de fin de deuil qui se sont déroulées deux ans après la mort de son père. Ce dernier, originaire d’un village bamiléké, était …
  • La Bataille de l’arbre sacré
    Après Ann G. Mungaï auteur de Saïkati en 1992, Wanjiru Kinyanjui s’est lancée dans le long métrage. La Bataille de l’arbre sacré était au départ un scénario conçu dans le cadre des études de Kinyanjui en Allemagne, où el…
  • Le cinéma africain est mal parti
    Les conclusions d’une passionnée après un travail de thèse sur les cinémas d’Afrique de l’Ouest.Lorsque j’ai commencé mon travail de recherche en 1996, le paysage cinématographique et audiovisuel africain laissait présag…
  • Les nouvelles stratégies des cinéastes africains
    Au cinéma, face à l’exigence d’authenticité qui fonderait l’africanité, la question de la réalité reste centrale. A la lumière de quelques films récents, les nouvelles stratégies adoptées par les cinéastes pour refuser l…
  • Les cinémas d’Afrique au-delà des comédies musicales
    Le genre comédie musicale est pratiquement inexistant dans les cinémas d’Afrique. Pourtant, la musique et la danse sont omniprésentes… Les comédies musicales confectionnées en Égypte ou fabriquées dans les pays d’Asie co…
  • Nouveaux dérapages urbains pour les films d’Afrique
    L’émergence d’un cinéma africain urbain se signale dès les premières images réalisées sur le continent par un artiste local. Si l’on tient Borom Sarret de Ousmane Sembène, 1963, pour l’un des premiers films dus à un Afri…
  • Le Fespaco 2001 au jour le jour
    Nous avions prévu de publier la critique des films du Fespaco à plusieurs voix (africaine, africaine-américaine et européenne) mais les aléas informatiques qu’on peut imaginer en Afrique ont déséquilibré les choses et ne…
  • La musique, un personnage polyforme
    Dans les films sélectionnés pour ce 17è Fespaco, la musique cesse de jouer le rôle d’une ornementation, d’un bouche-trou : elle participe plutôt à structurer le récit filmique.Dans certaines œuvres, elle est distribuée c…
  • La femme, une figure libératrice
    L’émergence des personnages féminins dans la récente production cinématographique du Continent confirme l’inversion dans la redistribution des rôles, inaugurée au 15è Fespaco par Taafe Fanga (Le pouvoir du pagne) du ciné…
  • Une réflexion sur le pouvoir
    Concernant l’esclavage et la traite, c’est l’écran noir : le cinéma occidental ne touche pas à  » la chose « . Du côté français, c’est le désert. Les Amériques noires, par contre, s’y sont attelées du Nord au Sud, dans le …
  • Beautés noires : paroles d’actrices
    Le Festival Racines rend hommage à celles sans qui le cinéma serait sans mémoire. Bribes de paroles tous azimuts. »Et ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l’éclair d’un aigle. Fruit mûr à la chair ferme, sombres ex…