Événements

Journées du film francophone (JFF) de Budapest 2012
2ème édition

Français

Journées du film francophone – Deuxième édition
Du 23 février au 31 mars


Faites le plein de films français, belges, suisses, canadiens, bulgares, égyptiens, tunisiens, etc., pendant plus d’une semaine. Et pour la première fois, les Journées se déplaceront dans cinq villes avec sa meilleure sélection.

Budapest : 23 février – 2 mars
Uránia Nemzeti Filmszínház, Budapest VIII., Rákóczi út 21.

Szeged : 3 – 6 mars
cinéma Belvárosi, Szeged, Vaszy Viktor tér 3.

Szolnok : 9 – 12 mars
cinéma Tisza, Szolnok, Temlom út 4..

Debrecen : 15 – 18 mars
cinéma Apolló, Debrecen, Miklós u. 1.

Pécs : 21 – 25 mars
cinéma Apolló, Pécs, Perczel M. u. 22.

Miskolc : 29 – 31 mars
Művészetek Háza – Uránia terem, Miskolc, Rákóczi út 5.

En partenariat avec les Alliances Françaises de Hongrie.

Retrouvez le programme complet de la deuxième édition dans le spécial Pesti Est du 16 février et sur le site internet de l’Institut.


JOURNÉES DU FILM FRANCOPHONE – 2ème édition
PROGRAMME


L’Apollonide
De Bertrand Bonello, 2011, Drame, France, 2h02
Avec Hafsia Herzi, Céline Sallette et Jasmine Trinca
Interdit aux moins de 12 ans
À l’aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d’une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs… Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

Déconseillé aux moins de 18 ans.
En compétition au Festival de Cannes 2011
Avant-Première – Sortie nationale le 27 mars (Cirko)
Langue : français / Sous-titres : hongrois

Le 29 février à 20h30
Uránia, Grande Salle

Le 1er mars à 20h
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>

The Artist
De Michel Hazanavicius, 2011, Romance, 1h40
Avec Jean Dujardin et Bérénice Bejo
Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L’arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l’oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l’histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l’orgueil et l’argent peuvent être autant d’obstacles à leur histoire d’amour.

Palme d’or du meilleur acteur au Festival de Cannes 2011, Golden Globe de la meilleure comédie et du meilleur acteur en 2012.

A l’occasion de la sortie du film en Hongrie, nous vous proposons de découvrir « The Artist » pendant les Journées, le même soir que la cérémonie des Oscars où il concourt pour le meilleur film. (Forum Hungary)

Langue : muet / Sous-titres : français et hongrois

Le 26 février à 20h30
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>

Ave
De Konstantin Bojanov, 2011, Drame, Bulgarie, 1h27
Avec Angela Nedialkova et Ovanes Torosian
Parti de Sofia, Kamen se rend en stop à Ruse. Sur la route, il rencontre Avé, une jeune fugueuse de 17 ans, qui lui impose sa compagnie. A chaque nouvelle rencontre, Avé leur invente des vies imaginaires et y embarque Kamen contre son gré. D’abord excédé par Avé et ses mensonges, Kamen se laisse troubler peu à peu…

Prix spécial du jury au festival de Sarajevo en 2011
Langue : bulgare / Sous-titres : hongrois

Le 28 février à 18h
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>


Bayiri, la patrie
De Saint Pierre Yaméogo, 2011, drame, Burkina Faso, 1h30
Avec Abdoulaye Komboudri, Bil Aka Kora et Delphine Ouattara
Des rebelles tentent un coup d’état, la Côte d’Ivoire bascule dans le chaos. Un village Ivoirien où vivent essentiellement des Burkinabés est attaqué. Les émigrés sont chassés du pays et jetés sur les routes. C’est le début d’un long exil.

Langue : version originale / Sous-titres : français / Traduction simultanée : hongrois

Le 27 février à 20h
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>

Crulic – Drumul spre dincolo
D’Anca Damian, 2011, Roumanie, Film d’animation, 1h12
Ce long métrage d’animation s’inspire de la vie et de la mort de Claudiu Crulic, un Roumain de 33 ans décédé à la suite d’une grève de la faim dans une prison polonaise, grève qu’il avait entreprise pour clamer son innocence. Le 11 juillet 2007, un important juge polonais est victime d’un vol et quelque 500 euros sont retirés avec ses cartes de crédit. Le 10 septembre, Crulic, accusé du crime, est conduit au centre de détention de Cracovie où il entame immédiatement une grève de la faim.

Langue : roumain / Sous-titres : hongrois

Le 1er mars à 18h30
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>

Et Maintenant on va où ?
De Nadine Labaki, 2011, Comédie dramatique, Liban, 1h50
Avec Nadine Labaki et Claude Msawbaa
Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, le film raconte la détermination sans faille d’un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d’une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n’auront qu’un objectif : distraire l’attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence.

Sélection Un Certain Regard à Cannes en 2011,
Prix du public au festival de Toronto et de Namur en 2011
Langue : arabe / Sous-titres : français et hongrois

Le 23 février à 19h (Soirée d’ouverture)
Uránia, Grande Salle

Le 26 février à 20h
Uránia, Salle Fábri

Le 27 février à 18h
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>


La Fée
De Dominique Abel et Fiona Gordon, 2011, Comédie, Belgique, 1h33
Avec Dominique Abel et Fiona Gordon
Dom est veilleur de nuit dans un petit hôtel du Havre. Un soir, une femme arrive à l’accueil, sans valise, pieds nus. Elle s’appelle Fiona. Elle dit à Dom qu’elle est une fée et lui accorde trois souhaits. Le lendemain, deux vœux sont réalisés et Fiona a disparu. Mais Dom est tombé amoureux de la Fée Fiona et veut la retrouver.

Après l’Iceberg et Rumba diffusés aux JFF l’année dernière, retrouvez la dernière comédie déjantée du couple le plus fou de Belgique.

Film d’Ouverture de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2011
Langue : français / Sous-titres : anglais et hongrois

Le 1er mars à 18h
Uránia, Salle Fábri

Le 2 mars à 20h30
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>

Illégal
d’Olivier Masset-Depasse, 2010, Drame, Belgique, 1h35
Avec Anne Coesens et Esse Lawson
Tania et Ivan, son fils de 14 ans, sont russes et vivent clandestinement en Belgique depuis huit ans. Sans cesse sur le qui-vive, Tania redoute les contrôles de police jusqu’au jour où elle est arrêtée. La mère et le fils sont séparés. Tania est placée dans un centre de rétention. Elle fera tout pour retrouver son fils.

Prix de la SACD à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2010
Langues : russe et français / Sous-titres : hongrois

Le 24 février à 20h30
Uránia, Salle Fábri

Le 25 février à 18h00
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>

My Land
De Nabil Ayouch, 2011, Maroc, Documentaire, 1h22

« My land » donne la parole à de vieux réfugiés palestiniens qui ont fui en 1948 sans jamais retourner sur leur terre, et qui vivent dans des camps au Liban depuis plus de 60 ans. Cette parole est entendue par de jeunes israéliens de 20 ans qui construisent leur pays, se sentent viscéralement attachés à leur terre, mais sans jamais vraiment savoir expliquer pourquoi. Entre ces deux mémoires, il y a une réalité. La réalité de deux peuples qui se battent pour la même terre.

Langue : arabe et hébreu / Sous-titres : français / Traduction simultanée : hongrois

Le 29 février à 18h30
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>

La Petite chambre
De Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, 2011, Comédie dramatique, Suisse, 1h27
Avec Michel Bouquet, Florence Loiret-Caille
C’est une histoire de cœur. Celui d’Edmond n’est plus très solide. Mais il bat au rythme d’une indépendance farouche, celle qui lui fait refuser l’idée d’entrer en maison de retraite, celle qui le pousse à refuser les soins de Rose, qu’on lui envoie comme infirmière à domicile. Papy fait de la résistance ? La jeune femme lui tient tête.

Langue : français / Sous-titres : anglais et hongrois

Le 27 février à 20h30
Uránia, Grande Salle

Le 29 février à 20h00
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>

Les Petits ruisseaux
De Pascal Rabaté, 2010, Comédie, France, 1h34
Avec Daniel Prévost et Philippe Nahon
Emile connaît une retraite sans heurts, faite de rituels et de loisirs paisibles. L’instant n’existe pas vraiment, la vie coule comme la Loire où il pèche régulièrement avec un autre retraité, Edmond.
Mais un jour, Edmond, après lui avoir révélé qu’il avait une vie amoureuse et sexuelle cachée, meurt.
Emile, pour ne pas sombrer, tente de se secouer pour retrouver goût aux choses.
Lui viennent des envies oubliées d’adolescent, des envies d’étreintes, des envies d’aimer…

Langue : français / Sous-titres : hongrois

Le 26 février à 18h00
Uránia, Salle Fábri

Le 28 février à 20h30
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>

Polisse
De Maïwenn, 2011, Drame, France, 2h04
Avec Karin Viard, Joey Starr et Marina Foïs
Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; c’est aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables.

Déconseillé aux moins de 18 ans.

Prix du jury au Festival de Cannes 2011

Avant-Première – Sortie nationale le 29 mars (Mozinet)

Langue : français / Sous-titres : hongrois

Le 1 mars à 20h30
Uránia, Grande Salle

Le 2 mars à 20h00
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>

Un Heureux événement
De Rémi Bezançon, 2011, Comédie dramatique, France, 1h50
Avec Louise Bourgoin et Pio Marmai
« Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? »
Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous.

Avant-Première – Sortie nationale le 8 mars (Odeon)

Langue : français / Sous-titres : hongrois

Le 24 février à 20h00 – En présence du réalisateur, Rémi Bezançon
Uránia, Grande Salle

Le 28 février à 18h30
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>


Le Vendeur
De Sébastien Pilote, 2011, Drame, Canada, 1h47
Avec Gilbert Sicotte, Nathalie Cavezzali
Dans son petit village, Marcel Lévesque est le vendeur de confiance du concessionnaire de voitures usagées. Refusant obstinément de prendre sa retraite, il est le plus expérimenté et le plus habile vendeur de la région, qui vit de graves difficultés depuis la fermeture temporaire de la seule usine des environs. Marcel aime s’occuper de sa fille et de son petit-fils, mais il ne pense véritablement qu’à une chose : satisfaire ses clients, dont François Paradis, qui envisage de s’acheter un pick-up. Jusqu’au jour où le drame frappe. Pour Marcel, rien ne sera plus pareil.

Langue : français / Sous-titres : anglais / Traduction simultanée : hongrois

Le 24 février à 18h00
Uránia, Grande Salle

Le 25 février à 20h00
Uránia, Salle Fábri




<><><><><><><><><><>
<><><><><><><><><><>



Programme Section Les Printemps Arabes

Plus jamais peur (La Khaoufa Baada Al’Yaoum)
De Mourad Ben Cheikh, 2011, Tunisie, Documentaire, 1h14
Le 17 décembre 2010, un jeune vendeur ambulant de fruits et légumes s’immole à Sidi Bouzid, après s’être fait confisquer sa marchandise par les autorités. S’en suit un mouvement de contestation générale contre le régime du Président Ben Ali. La Révolution tunisienne débute.

Suivi d’un débat avec Lina Ben Mhenni, protagoniste du film

Langue : arabe / Sous-titres : anglais / Traduction simultanée : hongrois

Le 26 février à 18h30
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>

Tahrir 2011 : le bon, la brute et le politicien
De Tamer Ezzat, Ayten Amin et Amr Salama, 2011, Egypte, Documentaire, 1h30
Trois jeunes réalisateurs racontent leur révolution égyptienne à travers trois chapitres intitulés « Le Bon », « La Brute » et « Le Politicien ». Ils expliquent comment les aspirations populaires à davantage de liberté et d’égalité ont évolué vers un rejet massif de la politique de Hosni Moubarak. Ils évoquent également le rôle des jeunes qui, grâce aux réseaux sociaux et aux médias de masse, ont réussi à mobiliser des millions de gens venus de toutes les couches de la société…

Langue : arabe / Sous-titres : français / Traduction simultanée : hongrois

Le 27 février à 18.30
Uránia, Salle Csortos




<><><><><><><><><><>

Le Cri d’une fourmi
De Sameh Abdel Aziz, 2011, Comédie, Egypte, 2h00
Avec Amr Abdul Gelil et Rania Youssef
Gouda El Masri revient en Egypte, après 10 ans de prison en Irak. Rentré dans son quartier miséreux qui jouxte les belles tours des quartiers riches, il essaye de s’en sortir mais la vie est dure pour lui et les siens. Gouda se met à la tête de manifestations populaires mais on lui fait vite comprendre qu’il doit’vivre comme une fourmi’. Il finit par rejoindre le système et travaille pour un député corrompu.

Langue : arabe / Sous-titres : français / Traduction simultanée : hongrois

Le 2 mars à 18h00
Uránia, Grande Salle



<><><><><><><><><><>


FOCUS KHALED YOUSSEF
Assistant du célèbre réalisateur égyptien Youssef Chahine, il écrit avec lui le scénario de plusieurs de ses films. Il passe à la réalisation en 2000 avec Al Assifa, qui obtient deux prix en Égypte. En 2007, il coréalise avec Chahine Le Chaos (Heya fawda), pamphlet sur la société égyptienne.
Il sera à Budapest du 27 février au 1er mars.

Le Chaos/ Haya Fawda
De Youssef Chahine et Khaled Youssef, 2007, Drame, Egypte, 2h07
Avec Khaled Saleh, Mena Shalaby et Youssef El Cherif
Choubra, quartier cosmopolite du Caire. Hatem, policier véreux tient le quartier d’une main de fer. Tous les habitants le craignent et le détestent. Seule Nour, jeune femme dont il convoite les faveurs, ose lui tenir tête. Mais Nour est secrètement amoureuse de Cherif, brillant et intègre substitut du procureur. Fou de jalousie, Hatem s’interpose. Il veut Nour pour lui seul. Amours, corruption et politique dans un quartier cosmopolite du Caire. Le célèbre auteur de signe un mélo à l’ancienne pour dénoncer les éternels abimes de l’âme humaine et les aberrations d’un pays flamboyant qu’il aime plus que tout, l’Egypte.

Langue : arabe / Sous-titres : anglais / Traduction simultanée en hongrois

Le 24 février à 18h30
Uránia, Salle Csortos

<><><><><><>


Peut-être un jour/ Hina Mayssara
De Khaled Youssef, 2007, Drame, Egypte, 2h06
Les habitants d’un bidonville sont laissés à eux-mêmes alors que le gouvernement ne s’intéresse pas à leur condition. Sans amélioration, ces victimes du système risqueraient de se révolter et bouleverser la société égyptienne. En parallèle, des passions ardents font rages et animent la grisaille du quotidien.
Ce film a été très attaqué lors de sa sortie en Egypte dû à des sujets controversés.
Langue : arabe / Sous-titre : français / Traduction simultanée en hongrois

Le 25 février à 18h30
Uránia, Salle Csortos


<><><><><><>

Le Petit magasin de Chahata / Dokkan Chahatta
De Khaled Youssef, 2008, Drame, Egypte, 2h08
Après avoir déménagé au Caire, un père de famille ouvre un petit magasin à qui il donne le nom de son fils préféré, Chahata. Par jalousie, les frères de Chahata, réussisent à l’envoyer en prison et l’un deux se marrie avec la fiancé de Chahata. Une fois libéré, il va tout faire pour essayer de réconcilier la famille. Le film fait un parallèle entre les changements des Égyptiens et de la politique égyptienne.

Langue : arabe / Sous-titres : anglais / Traduction simultanée en hongrois

Le 26 février à 18h30
Uránia, Salle Csortos

<><><><><>


La Main de Amar / Kaf Elkamar
De Khaled Youssef, 2011, Drama, Egypte, 2h10
Amar, une mère de cinq garçons habitant dans un petit village, encourage ses fils à partir faire leur vie au Caire. Ce film traite des mutations de la société égyptienne contemporaine.
Langue : arabe / Sous-titres : anglais / Traduction simultanée en hongrois

Le 28 février à 20h00
Uránia, Grande Salle
En présence de Khaled Youssef




<><><><><><><><><><>


Programme Séances spéciales

DES SÉANCES POUR LES PETITS ET LES GRANDS :

Les Contes de la nuit – 3D
De Michel Ocelot, 2011, Animation, France, 1h24
Avec Julien Beramis et Marine Griset
Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie dans une nuit magique où tout est possible…
Film pour enfant à partir de 3 ans
Langue : français / Sous-titres : anglais
Traduction simultanée : hongrois

Le 25 février à 14h
Uránia, Grande Salle

Le 26 février à 14h
Uránia, Grande Salle


Film surprise !!!
Vous laisserez-vous tenter ?
Le Monde : « Un ravissant bijou pop qui se consomme avec un plaisir gourmand »
Les Inrockuptibles : « Le film est une irrésistible mosaïque de couleurs et de mélodies (le track-listing de la BO est impeccable) qui exacerbent tous les sens, une superbe étoffe soyeuse et chamarrée ».
Durée : 1h35
Langue : français / Sous-titres : hongrois

Le 2 mars à 18h
Uránia, Salle Fábri



<><><><><><><><><><>


Programme en province



Uránia, VIII Budapest, Rákóczi út 21. (Tel: 318 8955)

Transport: Metro M2 (station Astoria); Tramway 4/6 (station Blaha Lujza tér); Trams 49, 47(station Astoria); Bus 7.

Informations complètes (version VO / VOST) sur le site : www.franciaintezet.hu

Réservation des places en ligne sur le site : www.urania-nf.hu