Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2005
Un matin bonne heure
Gahité Fofana
Titre anglais : Early in the Morning
Pays concerné : Guinée
Réalisateur(s) : Gahité Fofana
Avec : Gahité Fofana, Gahité Fofana, Jean-Claude Jean, Benoît Chamaillard, Sory Kandia Kouyaté
Durée : 90
Genre : drame
Type : fiction

Français

Le film relate un fait divers réel de l’été 1999 à Conakry, en Guinée. Avec les vacances scolaires commence le désœuvrement des enfants pauvres. Yaguine et Fodé hantent le rond-point de l'aéroport, regardent les avions décoller en rêvant et vivent dans la rue en vendant des sacs plastiques. Après une rafle policière violente où l’un des leurs trouve la mort, ils décident de fuir en Europe, cachés dans le train d’atterrissage d’un avion. Avant leur départ, ils écrivent une lettre aux « responsables d'Europe », les suppliant de les accueillir et de les aider. Cette lettre sera retrouvée à côté de leurs cadavres dans les cales glacées de l’avion.





La lettre de Yaguine et Fodé (extraits) :

Excellences, Messieurs les membres et responsables d'Europe, Nous avons l'honorable plaisir et la grande confiance de vous écrire cette lettre pour vous parler de l'objectif de notre voyage et de la souffrance de nous, les enfants et jeunes d'Afrique. Mais tout d'abord, nous vous présentons les salutations les plus délicieuses, adorable et respectées dans la vie. (…) Nous vous en supplions (…) pour l'amour et la timidité de notre créateur Dieu le tout-puissant qui vous a donné toutes les bonnes expériences, richesses et pouvoirs de bien construire et bien organiser votre continent à devenir le plus beau et admirable parmi les autres (…). Messieurs les membres et responsables d'Europe, c'est de votre solidarité et votre gentillesse que nous crions au secours en Afrique. Aidez-nous, nous souffrons énormément en Afrique, nous avons des problèmes et quelques manques au niveau des droits de l'enfant. Au niveau des problèmes, nous avons la guerre, la maladie, le manque de nourriture, etc. (…) Enfin, nous vous supplions de nous excuser très très fort d'oser vous écrire cette lettre (…).



Avec la participation du ministère des affaires étrangères, Fonds Image Afrique et le soutien du Fonds francophone du production audiovisuelle du Sud.



Durée : 90’Genre : Fiction

Thèmes : Enfance, pauvreté, émigration clandestine

Année : 2006

Pays : France, Guinée



Réalisateur : Gahité FOFANA

Scénario : Gahité Fofana.

Avec : Doyen Pathé DIALLO, Mamadou BALDÉ, Mariam SYLLA, Mamadou CAMARA, Sory Kandia KOUYATÉ, Amy BOÏRO, Fatouma KANTÉ, Balamoussa FOFANA, Ceydouba KOUMBASSA, So BAÏBO, Diaraye KOUYATÉ

Image : Benoît CHAMAILLARD

Son : Philippe FABBRI

Montage : Gahité FOFANA, Marielle BABINET, Olivier GOURLAY

Musique originale : Sory Kandia KOUYATÉ, Sékou KOUYATÉ

Production : Arte France cinéma, Bafila Films, Key Light.

Avec la participation du Ministère des affaires étrangères, Fonds Image Afrique et le soutien du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud (OIF).

 

Distribution : Key Light



Disponible en VàD sur Africafilms.TV



FESTIVAL DU FILM DE FRIBOURG, FIFF 2006 (Suisse)

* Prix Oikocrédit "pour le regard, à la fois tendre et désillusionné, que pose le réalisateur Gahité Fofana tant sur ses personnages que sur le continent Africain, lâché à la dérive". (Le jury international du FIFF 2006)



OPEN DOEK FILM FESTIVAL 2006

* PRIX SIGNIS

English

In the summer of 1999 Yaguine and Fodé, two Guinean teenagers on holiday, aspire to a brighter future, studies and new hope for all. Like butterflies lured by the promising but illusive light of Europe, they dream of changing not only their future, but that of all young Africans. They devise a project that they hope will draw the attention of Western leaders to the misfortunes of Africa.

Gahité Fofana recounts the last days of Yaguine Koïta and Fodé Tounkara, found on August 2, 1999 in Brussels, in the landing gear of a SABENA aeroplane. To explain their act, the two youngsters wrote a letter to the « Excellencies, Sirs responsible for Europe », which is a moving appeal for help: « […] It is for your solidarity and your kindness that we are crying out to you for help in Africa. […] So if you see that we are sacrificing ourselves and exposing our lives, it’s because we are suffering too much in Africa and we need you to fight poverty and end the war in Africa. Nonetheless, we wish to study, and we ask you to help us study so that in Africa, we can be like you. »