Quand le cinéma remue le Katanga et l’Unesco

Les péripéties de Katanga Business programmé cette semaine sur Arte

“Katanga, la guerre du cuivre” (1 h 30) passera ce vendredi 25 juin 2010 sur Arte. Il s’agit de la version raccourcie du film de deux heures “Katanga Business” qui sera diffusé en intégrale à 3 h du matin le 30 juin sur la même chaîne. C’est l’occasion de revenir sur le dvd et le livre qui accompagnent ce film important, mais aussi sur les péripéties que sa liberté de ton ont engendrées.

Pendant le tournage, Thierry Michel avait obtenu toutes les autorisations légales nécessaires, tant ministérielles que départementales. Le film témoigne des difficultés rencontrées sur le terrain mais elles sont habituelles. C’est une fois le film terminé que les ennuis ont commencé. Interdiction à Kisangani Ils ont débuté par l’arrestation du réalisateur belge le 20 juillet 2009 à Kisangani, venu pour présenter “Katanga Business”. La projection fut interrompue et interdite. Thierry Michel avait alors réagi par un message (cf. [murmure 5080]) où il indiquait que le film avait déjà été projeté gratuitement en RDC plus de 20 fois dans 7 villes, 4 provinces, suscitant des débats passionnants et passionnés sur l’histoire et le destin de la RDC. A Kisangani, dernière étape du périple, la projection a eu lieu le soir en présence de personnalités politiques de la province tandis que la projection publique devait avoir lieu le lendemain à l’université. Deux heures avant, elle était interdite, officiellement pour ne...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire