Gestuaire de Sylvie Kandé

Gestuaire de Sylvie Kandé

Print Friendly, PDF & Email

Dans son recueil de poésie, Gestuaire, l’intention de Sylvie Kandé est de serrer ses gestes dans un sens qui permettra non pas d’explorer la fonction sociale du langage ainsi que ses possibilités de violences symboliques, tel que formalisé chez Bourdieu, mais son intensité. Cela, à travers « Des gestes de mort et de vie, d’extrême tendresse et de violence inouïe, qui fissurent la surface lisse de l’évidence et bouleverse le temps dans sa course annoncée ».

Gestuaire c’est donc la saisie du quotidien de nos gestes et les gestes de notre quotidien. Le geste est entendu comme l’exhibition de la médialité à travers le processus qui ambitionne de l’apprivoiser, ce visible en soi, par l’acte poétique. Le geste c’est quand quelque chose est enduré et soutenu[1]. Pour donner un sens écrit aux gestes, Kandé essai