Musique

Musique


Histoire d’une vie. Histoire d’une expérience. Sept ans de Muzdalifa House à Moroni. Une expérience partant du désir d’expérimenter culturellement et de construire une parole citoyenne, dans un paysage où le déni et le mensonge l’emportent sur la nécessité et l’urgence de tenir face à l’adversité. Il n’est pas excessif de penser ou de dire qu’aux Comores, la scène culturelle s’est longtemps fourvoyée. Dans le conservatisme et la complaisance. Intellectuels, artistes ou poètes, ils sont nombreux à se laisser happer par les contingences de la survie et à s’asseoir sur leurs convictions premières, afin de s’assurer une existence, de s’offrir…

Les images de l'article
Né à Paris de parents originaires de la Martinique, Terry Brival à vécu son enfance à Saint-Gratien, petite commune du val d’Oise dans le 95…C’est à l’âge de 4 ans que sa mère découvre son talent sur un 45 tour de Stevie Wonder intitulé « I just call to say I love you » , reproduisant à l’identique la voix de la star anglo-saxonne… Mais la révélation se fut bien plus tard au collège; lorsque Terry se met à fredonner « I believe I can fly », du célèbre R-Kelly, à pleine voix devant ses camarades de récré tous rassemblés autour de lui comme jamais il ne l’avait souhaité… L’histoire de Terry se poursuit à son entrée au Lycée, où il fait la rencontre de Yann S et de Nikko des 2 Wayz lors d’un échange vocal pendant la pause un bon matin… il collabore avec Yann S son meilleur ami, pour former le duo Vocals Players : une période intensive de travaille acharnée, enchainement d’auditions, cours de chants privés, etc… Jusqu’au jour où Terry dût opter pour un break dans sa carrière musicale afin de poursuivre ses études et de faire diverses formations… Ce n’est que 9 ans plus tard, ils se retrouvent en mars 2007 en plein paris, Yann revenant de Guyane et préparant son album « à livre ouvert » intègre Terry dans son projet sans hésiter. Le titre « adieu » permettant ainsi à Terry d’accomplir son rêve et démarre enfin sa carrière de chanteur … Les retours positifs du duo « adieu » ont motivés l’association S’time à produire Terry. C’est donc fin septembre 2007 que la prod a commencé à peaufiner l’album de Terry Brival. S’time a voulu créer un univers chaud et électrique autour de Terry car il possède une voix très puissante et mélancolique. Ainsi pour ce première opus le protégé de S’time a pu être entouré d’artistes de divers horizons et de compositeurs novateurs. Près de Huit mois de travail intensif pour des collaborations riches en échanges et en émotions ! Les II Wayz, Scarlette Fuentes, Yann S, Eleeza.r, Bekeno et Sita Beensha, sans hésité, ont répondu présent pour cette première. Pour les Chœurs Linda Rey fut indispensable ainsi que Steven Morris, Béa et Ninamazone. Du côté instrumental, pour les guitares Thierry Delannay, Denis Louves, Camille breter, Kayneex et nikooo prod ont su nous surprendre et nous faire vibrer ! Terry étant un artiste R’N’B/Gospel à la base, désirs brûlants devait être le plus large possible. C’est pourquoi la prod à faits appel aux compositeurs Patrice Adekalom, Nikooo prod, Reverse, Kayneex, Styley et Henri Placide. Le Bassiste Guy Nsengué a collaboré sur quelques titres et a permis à cet album d’obtenir un son plus intense ! Le mix et l’enregistrement se sont effectués au studio Kas, au côté de Mr. Jacques Lomon puis certain titres ont été mixé par el magnifico (claude). Le premier single est loin de toi et il nous renvoi à la dépendance. Chaque titre de son premier album renvoi a une émotion ou une épreuve ! Un album de 16 titres dont les désirs nous brûlent et nous confronte à : La dépendance (loin de toi) La dépression (jamais) L amour (inmé mwen) feat Scarlette Fuentes Le Bonheur (you and me) L obsession (je t aime encore) La persévérance (carry on) feat Bekeno et sita Beensha La curiosité (Candy) feat Yann S L évasion (ride with me) feat Aycee Jordan II Wayz Lafaiblesse (face à toi) La détresse (i love you) La colère (moi trompé) L incompréhension (Lueur d Espoir) L indifférence (Dis moi) feat Eleeza.R La distance (Adieu).. L année suivante Terry Brival s installe dans son pays d origine "La Martinique" où très rapidement il se fait connaitre par les radios populaires de l île.. Et en profite pour faire quelques couvertures de magazines afin de satisfaire ses admirateurs les plus fidèles. Tout s’enchaîne très vite, il revient en France par la suite où il fait la connaissance de la célèbre chanteuse "Corinne Ozier" digne gagnante du concours des voix de l espoir de 2009 organisé par la radio Espace FM, qui n hésite pas à intégrer Terry en featuring dans son projet d album "Cocktail dézil" (réalisation Steve Pierre-Louis) prévu pour fin 2010 ...C est dans le plus grand secret que Terry compose trois textes qui correspondent à la chanteuse. " Pas Sans Toi ; L Île Du Paradis ; Mon Rêve / Un Coeur Meurtri " Terry va assister a de nombreux évènements privés de type mariage, baptême, d association d aide à l enfance et d oeuvre de bienfaisance. En restant toujours fidèle aux radios tropicales et aux gérants de boite de nuit avec lesquels il a collaboré. Petit à petit Terry Brival devient l artiste que tout le monde "aime", sa cote de popularité atteint les plus hauts sommets alors qu il n a que deux ans de carrières. Le chanteur touche un public de tout âge et de toute culture et commence à intéresser énormément d artistes dans le monde grâce à sa voix. Ainsi, Terry part à la rencontre de Sonia Rolant sur la Côte d Azur, convaincu de son courage et de son efficacité... Sonia connaissant très bien le parcours de l artiste, prend aussitôt conscience du potentiel de ce dernier, et décide donc de le manager sans hésiter. Sonia Rolant démarre alors sa nouvelle fonction discrètement. Et devient très vite en quelques mois une vraie femme d affaire, très appréciée de ses confrères dans le milieu musical, félicitée pour sa délicatesse et son professionnalisme envers les radios Européennes et dans le monde. Pour plus d infos sur le chanteur : http://www.terrybrival.com http://www.reverbnation.com/terrybrival http://www.myspace.com/terrybrival http://www.youtube.com/user/TerryBrival http://www.terrybrival.skyrock.com/ http://www.listn.to/TerryBRIVAL/player#p=1 http://blog.nrj.fr/terrybrival http://www.tropiquesfm.net/TERRY-BRIVAL.html http://community.mtv.fr/terry-brival http://www.tagged.com/Terrybrival http://www.twitter.com/Terrybrival http://www.netlog.com/Terrybrival http://www.clubinfun.fr/profil/public/te... http://www.yvelinesradio.com/infos_all/a... http://community.mtv.fr/Post/All-of-Terr... http://club.ados.fr/like-terry-brival http://blog.cheriefm.fr/terrybrival http://www.facebook.com/pages/Terry-BRIVAL/121324811961 http://terrybrival.musicblog.fr/ Terry Brival - Lueur d espoir On Youtube : http://youtu.be/K8WZWoXKUeo
Né à Paris de parents originaires de la Martinique, Terry Brival à vécu son enfance à Saint-Gratien, petite commune du val d’Oise dans le 95…C’est à l’âge de 4 ans que sa mère découvre son talent sur un 45 tour de Stevie Wonder intitulé « I just call to say I love you » , reproduisant à l’identique la voix de la star anglo-saxonne… Mais la révélation se fut bien plus tard au collège; lorsque Terry se met à fredonner « I believe I can fly », du célèbre R-Kelly, à pleine voix devant ses camarades de récré tous rassemblés autour de lui comme jamais il ne l’avait souhaité… L’histoire de Terry se poursuit à son entrée au Lycée, où il fait la rencontre de Yann S et de Nikko des 2 Wayz lors d’un échange vocal pendant la pause un bon matin… il collabore avec Yann S son meilleur ami, pour former le duo Vocals Players : une période intensive de travaille acharnée, enchainement d’auditions, cours de chants privés, etc… Jusqu’au jour où Terry dût opter pour un break dans sa carrière musicale afin de poursuivre ses études et de faire diverses formations… Ce n’est que 9 ans plus tard, ils se retrouvent en mars 2007 en plein paris, Yann revenant de Guyane et préparant son album « à livre ouvert » intègre Terry dans son projet sans hésiter. Le titre « adieu » permettant ainsi à Terry d’accomplir son rêve et démarre enfin sa carrière de chanteur … Les retours positifs du duo « adieu » ont motivés l’association S’time à produire Terry. C’est donc fin septembre 2007 que la prod a commencé à peaufiner l’album de Terry Brival. S’time a voulu créer un univers chaud et électrique autour de Terry car il possède une voix très puissante et mélancolique. Ainsi pour ce première opus le protégé de S’time a pu être entouré d’artistes de divers horizons et de compositeurs novateurs. Près de Huit mois de travail intensif pour des collaborations riches en échanges et en émotions ! Les II Wayz, Scarlette Fuentes, Yann S, Eleeza.r, Bekeno et Sita Beensha, sans hésité, ont répondu présent pour cette première. Pour les Chœurs Linda Rey fut indispensable ainsi que Steven Morris, Béa et Ninamazone. Du côté instrumental, pour les guitares Thierry Delannay, Denis Louves, Camille breter, Kayneex et nikooo prod ont su nous surprendre et nous faire vibrer ! Terry étant un artiste R’N’B/Gospel à la base, désirs brûlants devait être le plus large possible. C’est pourquoi la prod à faits appel aux compositeurs Patrice Adekalom, Nikooo prod, Reverse, Kayneex, Styley et Henri Placide. Le Bassiste Guy Nsengué a collaboré sur quelques titres et a permis à cet album d’obtenir un son plus intense ! Le mix et l’enregistrement se sont effectués au studio Kas, au côté de Mr. Jacques Lomon puis certain titres ont été mixé par el magnifico (claude). Le premier single est loin de toi et il nous renvoi à la dépendance. Chaque titre de son premier album renvoi a une émotion ou une épreuve ! Un album de 16 titres dont les désirs nous brûlent et nous confronte à : La dépendance (loin de toi) La dépression (jamais) L amour (inmé mwen) feat Scarlette Fuentes Le Bonheur (you and me) L obsession (je t aime encore) La persévérance (carry on) feat Bekeno et sita Beensha La curiosité (Candy) feat Yann S L évasion (ride with me) feat Aycee Jordan II Wayz Lafaiblesse (face à toi) La détresse (i love you) La colère (moi trompé) L incompréhension (Lueur d Espoir) L indifférence (Dis moi) feat Eleeza.R La distance (Adieu).. L année suivante Terry Brival s installe dans son pays d origine "La Martinique" où très rapidement il se fait connaitre par les radios populaires de l île.. Et en profite pour faire quelques couvertures de magazines afin de satisfaire ses admirateurs les plus fidèles. Tout s’enchaîne très vite, il revient en France par la suite où il fait la connaissance de la célèbre chanteuse "Corinne Ozier" digne gagnante du concours des voix de l espoir de 2009 organisé par la radio Espace FM, qui n hésite pas à intégrer Terry en featuring dans son projet d album "Cocktail dézil" (réalisation Steve Pierre-Louis) prévu pour fin 2010 ...C est dans le plus grand secret que Terry compose trois textes qui correspondent à la chanteuse. " Pas Sans Toi ; L Île Du Paradis ; Mon Rêve / Un Coeur Meurtri " Terry va assister a de nombreux évènements privés de type mariage, baptême, d association d aide à l enfance et d oeuvre de bienfaisance. En restant toujours fidèle aux radios tropicales et aux gérants de boite de nuit avec lesquels il a collaboré. Petit à petit Terry Brival devient l artiste que tout le monde "aime", sa cote de popularité atteint les plus hauts sommets alors qu il n a que deux ans de carrières. Le chanteur touche un public de tout âge et de toute culture et commence à intéresser énormément d artistes dans le monde grâce à sa voix. Ainsi, Terry part à la rencontre de Sonia Rolant sur la Côte d Azur, convaincu de son courage et de son efficacité... Sonia connaissant très bien le parcours de l artiste, prend aussitôt conscience du potentiel de ce dernier, et décide donc de le manager sans hésiter. Sonia Rolant démarre alors sa nouvelle fonction discrètement. Et devient très vite en quelques mois une vraie femme d affaire, très appréciée de ses confrères dans le milieu musical, félicitée pour sa délicatesse et son professionnalisme envers les radios Européennes et dans le monde. Pour plus d infos sur le chanteur : http://www.terrybrival.com http://www.reverbnation.com/terrybrival http://www.myspace.com/terrybrival http://www.youtube.com/user/TerryBrival http://www.terrybrival.skyrock.com/ http://www.listn.to/TerryBRIVAL/player#p=1 http://blog.nrj.fr/terrybrival http://www.tropiquesfm.net/TERRY-BRIVAL.html http://community.mtv.fr/terry-brival http://www.tagged.com/Terrybrival http://www.twitter.com/Terrybrival http://www.netlog.com/Terrybrival http://www.clubinfun.fr/profil/public/te... http://www.yvelinesradio.com/infos_all/a... http://community.mtv.fr/Post/All-of-Terr... http://club.ados.fr/like-terry-brival http://blog.cheriefm.fr/terrybrival http://www.facebook.com/pages/Terry-BRIVAL/121324811961 http://terrybrival.musicblog.fr/ Terry Brival - Lueur d espoir On Youtube : http://youtu.be/K8WZWoXKUeo
Né à Paris de parents originaires de la Martinique, Terry Brival à vécu son enfance à Saint-Gratien, petite commune du val d’Oise dans le 95…C’est à l’âge de 4 ans que sa mère découvre son talent sur un 45 tour de Stevie Wonder intitulé « I just call to say I love you » , reproduisant à l’identique la voix de la star anglo-saxonne… Mais la révélation se fut bien plus tard au collège; lorsque Terry se met à fredonner « I believe I can fly », du célèbre R-Kelly, à pleine voix devant ses camarades de récré tous rassemblés autour de lui comme jamais il ne l’avait souhaité… L’histoire de Terry se poursuit à son entrée au Lycée, où il fait la rencontre de Yann S et de Nikko des 2 Wayz lors d’un échange vocal pendant la pause un bon matin… il collabore avec Yann S son meilleur ami, pour former le duo Vocals Players : une période intensive de travaille acharnée, enchainement d’auditions, cours de chants privés, etc… Jusqu’au jour où Terry dût opter pour un break dans sa carrière musicale afin de poursuivre ses études et de faire diverses formations… Ce n’est que 9 ans plus tard, ils se retrouvent en mars 2007 en plein paris, Yann revenant de Guyane et préparant son album « à livre ouvert » intègre Terry dans son projet sans hésiter. Le titre « adieu » permettant ainsi à Terry d’accomplir son rêve et démarre enfin sa carrière de chanteur … Les retours positifs du duo « adieu » ont motivés l’association S’time à produire Terry. C’est donc fin septembre 2007 que la prod a commencé à peaufiner l’album de Terry Brival. S’time a voulu créer un univers chaud et électrique autour de Terry car il possède une voix très puissante et mélancolique. Ainsi pour ce première opus le protégé de S’time a pu être entouré d’artistes de divers horizons et de compositeurs novateurs. Près de Huit mois de travail intensif pour des collaborations riches en échanges et en émotions ! Les II Wayz, Scarlette Fuentes, Yann S, Eleeza.r, Bekeno et Sita Beensha, sans hésité, ont répondu présent pour cette première. Pour les Chœurs Linda Rey fut indispensable ainsi que Steven Morris, Béa et Ninamazone. Du côté instrumental, pour les guitares Thierry Delannay, Denis Louves, Camille breter, Kayneex et nikooo prod ont su nous surprendre et nous faire vibrer ! Terry étant un artiste R’N’B/Gospel à la base, désirs brûlants devait être le plus large possible. C’est pourquoi la prod à faits appel aux compositeurs Patrice Adekalom, Nikooo prod, Reverse, Kayneex, Styley et Henri Placide. Le Bassiste Guy Nsengué a collaboré sur quelques titres et a permis à cet album d’obtenir un son plus intense ! Le mix et l’enregistrement se sont effectués au studio Kas, au côté de Mr. Jacques Lomon puis certain titres ont été mixé par el magnifico (claude). Le premier single est loin de toi et il nous renvoi à la dépendance. Chaque titre de son premier album renvoi a une émotion ou une épreuve ! Un album de 16 titres dont les désirs nous brûlent et nous confronte à : La dépendance (loin de toi) La dépression (jamais) L amour (inmé mwen) feat Scarlette Fuentes Le Bonheur (you and me) L obsession (je t aime encore) La persévérance (carry on) feat Bekeno et sita Beensha La curiosité (Candy) feat Yann S L évasion (ride with me) feat Aycee Jordan II Wayz Lafaiblesse (face à toi) La détresse (i love you) La colère (moi trompé) L incompréhension (Lueur d Espoir) L indifférence (Dis moi) feat Eleeza.R La distance (Adieu).. L année suivante Terry Brival s installe dans son pays d origine "La Martinique" où très rapidement il se fait connaitre par les radios populaires de l île.. Et en profite pour faire quelques couvertures de magazines afin de satisfaire ses admirateurs les plus fidèles. Tout s’enchaîne très vite, il revient en France par la suite où il fait la connaissance de la célèbre chanteuse "Corinne Ozier" digne gagnante du concours des voix de l espoir de 2009 organisé par la radio Espace FM, qui n hésite pas à intégrer Terry en featuring dans son projet d album "Cocktail dézil" (réalisation Steve Pierre-Louis) prévu pour fin 2010 ...C est dans le plus grand secret que Terry compose trois textes qui correspondent à la chanteuse. " Pas Sans Toi ; L Île Du Paradis ; Mon Rêve / Un Coeur Meurtri " Terry va assister a de nombreux évènements privés de type mariage, baptême, d association d aide à l enfance et d oeuvre de bienfaisance. En restant toujours fidèle aux radios tropicales et aux gérants de boite de nuit avec lesquels il a collaboré. Petit à petit Terry Brival devient l artiste que tout le monde "aime", sa cote de popularité atteint les plus hauts sommets alors qu il n a que deux ans de carrières. Le chanteur touche un public de tout âge et de toute culture et commence à intéresser énormément d artistes dans le monde grâce à sa voix. Ainsi, Terry part à la rencontre de Sonia Rolant sur la Côte d Azur, convaincu de son courage et de son efficacité... Sonia connaissant très bien le parcours de l artiste, prend aussitôt conscience du potentiel de ce dernier, et décide donc de le manager sans hésiter. Sonia Rolant démarre alors sa nouvelle fonction discrètement. Et devient très vite en quelques mois une vraie femme d affaire, très appréciée de ses confrères dans le milieu musical, félicitée pour sa délicatesse et son professionnalisme envers les radios Européennes et dans le monde. Pour plus d infos sur le chanteur : http://www.terrybrival.com http://www.reverbnation.com/terrybrival http://www.myspace.com/terrybrival http://www.youtube.com/user/TerryBrival http://www.terrybrival.skyrock.com/ http://www.listn.to/TerryBRIVAL/player#p=1 http://blog.nrj.fr/terrybrival http://www.tropiquesfm.net/TERRY-BRIVAL.html http://community.mtv.fr/terry-brival http://www.tagged.com/Terrybrival http://www.twitter.com/Terrybrival http://www.netlog.com/Terrybrival http://www.clubinfun.fr/profil/public/te... http://www.yvelinesradio.com/infos_all/a... http://community.mtv.fr/Post/All-of-Terr... http://club.ados.fr/like-terry-brival http://blog.cheriefm.fr/terrybrival http://www.facebook.com/pages/Terry-BRIVAL/121324811961 http://terrybrival.musicblog.fr/ Terry Brival - Lueur d espoir On Youtube : http://youtu.be/K8WZWoXKUeo
Né à Paris de parents originaires de la Martinique, Terry Brival à vécu son enfance à Saint-Gratien, petite commune du val d’Oise dans le 95…C’est à l’âge de 4 ans que sa mère découvre son talent sur un 45 tour de Stevie Wonder intitulé « I just call to say I love you » , reproduisant à l’identique la voix de la star anglo-saxonne… Mais la révélation se fut bien plus tard au collège; lorsque Terry se met à fredonner « I believe I can fly », du célèbre R-Kelly, à pleine voix devant ses camarades de récré tous rassemblés autour de lui comme jamais il ne l’avait souhaité… L’histoire de Terry se poursuit à son entrée au Lycée, où il fait la rencontre de Yann S et de Nikko des 2 Wayz lors d’un échange vocal pendant la pause un bon matin… il collabore avec Yann S son meilleur ami, pour former le duo Vocals Players : une période intensive de travaille acharnée, enchainement d’auditions, cours de chants privés, etc… Jusqu’au jour où Terry dût opter pour un break dans sa carrière musicale afin de poursuivre ses études et de faire diverses formations… Ce n’est que 9 ans plus tard, ils se retrouvent en mars 2007 en plein paris, Yann revenant de Guyane et préparant son album « à livre ouvert » intègre Terry dans son projet sans hésiter. Le titre « adieu » permettant ainsi à Terry d’accomplir son rêve et démarre enfin sa carrière de chanteur … Les retours positifs du duo « adieu » ont motivés l’association S’time à produire Terry. C’est donc fin septembre 2007 que la prod a commencé à peaufiner l’album de Terry Brival. S’time a voulu créer un univers chaud et électrique autour de Terry car il possède une voix très puissante et mélancolique. Ainsi pour ce première opus le protégé de S’time a pu être entouré d’artistes de divers horizons et de compositeurs novateurs. Près de Huit mois de travail intensif pour des collaborations riches en échanges et en émotions ! Les II Wayz, Scarlette Fuentes, Yann S, Eleeza.r, Bekeno et Sita Beensha, sans hésité, ont répondu présent pour cette première. Pour les Chœurs Linda Rey fut indispensable ainsi que Steven Morris, Béa et Ninamazone. Du côté instrumental, pour les guitares Thierry Delannay, Denis Louves, Camille breter, Kayneex et nikooo prod ont su nous surprendre et nous faire vibrer ! Terry étant un artiste R’N’B/Gospel à la base, désirs brûlants devait être le plus large possible. C’est pourquoi la prod à faits appel aux compositeurs Patrice Adekalom, Nikooo prod, Reverse, Kayneex, Styley et Henri Placide. Le Bassiste Guy Nsengué a collaboré sur quelques titres et a permis à cet album d’obtenir un son plus intense ! Le mix et l’enregistrement se sont effectués au studio Kas, au côté de Mr. Jacques Lomon puis certain titres ont été mixé par el magnifico (claude). Le premier single est loin de toi et il nous renvoi à la dépendance. Chaque titre de son premier album renvoi a une émotion ou une épreuve ! Un album de 16 titres dont les désirs nous brûlent et nous confronte à : La dépendance (loin de toi) La dépression (jamais) L amour (inmé mwen) feat Scarlette Fuentes Le Bonheur (you and me) L obsession (je t aime encore) La persévérance (carry on) feat Bekeno et sita Beensha La curiosité (Candy) feat Yann S L évasion (ride with me) feat Aycee Jordan II Wayz Lafaiblesse (face à toi) La détresse (i love you) La colère (moi trompé) L incompréhension (Lueur d Espoir) L indifférence (Dis moi) feat Eleeza.R La distance (Adieu).. L année suivante Terry Brival s installe dans son pays d origine "La Martinique" où très rapidement il se fait connaitre par les radios populaires de l île.. Et en profite pour faire quelques couvertures de magazines afin de satisfaire ses admirateurs les plus fidèles. Tout s’enchaîne très vite, il revient en France par la suite où il fait la connaissance de la célèbre chanteuse "Corinne Ozier" digne gagnante du concours des voix de l espoir de 2009 organisé par la radio Espace FM, qui n hésite pas à intégrer Terry en featuring dans son projet d album "Cocktail dézil" (réalisation Steve Pierre-Louis) prévu pour fin 2010 ...C est dans le plus grand secret que Terry compose trois textes qui correspondent à la chanteuse. " Pas Sans Toi ; L Île Du Paradis ; Mon Rêve / Un Coeur Meurtri " Terry va assister a de nombreux évènements privés de type mariage, baptême, d association d aide à l enfance et d oeuvre de bienfaisance. En restant toujours fidèle aux radios tropicales et aux gérants de boite de nuit avec lesquels il a collaboré. Petit à petit Terry Brival devient l artiste que tout le monde "aime", sa cote de popularité atteint les plus hauts sommets alors qu il n a que deux ans de carrières. Le chanteur touche un public de tout âge et de toute culture et commence à intéresser énormément d artistes dans le monde grâce à sa voix. Ainsi, Terry part à la rencontre de Sonia Rolant sur la Côte d Azur, convaincu de son courage et de son efficacité... Sonia connaissant très bien le parcours de l artiste, prend aussitôt conscience du potentiel de ce dernier, et décide donc de le manager sans hésiter. Sonia Rolant démarre alors sa nouvelle fonction discrètement. Et devient très vite en quelques mois une vraie femme d affaire, très appréciée de ses confrères dans le milieu musical, félicitée pour sa délicatesse et son professionnalisme envers les radios Européennes et dans le monde. Pour plus d infos sur le chanteur : http://www.terrybrival.com http://www.reverbnation.com/terrybrival http://www.myspace.com/terrybrival http://www.youtube.com/user/TerryBrival http://www.terrybrival.skyrock.com/ http://www.listn.to/TerryBRIVAL/player#p=1 http://blog.nrj.fr/terrybrival http://www.tropiquesfm.net/TERRY-BRIVAL.html http://community.mtv.fr/terry-brival http://www.tagged.com/Terrybrival http://www.twitter.com/Terrybrival http://www.netlog.com/Terrybrival http://www.clubinfun.fr/profil/public/te... http://www.yvelinesradio.com/infos_all/a... http://community.mtv.fr/Post/All-of-Terr... http://club.ados.fr/like-terry-brival http://blog.cheriefm.fr/terrybrival http://www.facebook.com/pages/Terry-BRIVAL/121324811961 http://terrybrival.musicblog.fr/ Terry Brival - Lueur d espoir On Youtube : http://youtu.be/K8WZWoXKUeo
Né à Paris de parents originaires de la Martinique, Terry Brival à vécu son enfance à Saint-Gratien, petite commune du val d’Oise dans le 95…C’est à l’âge de 4 ans que sa mère découvre son talent sur un 45 tour de Steevy Wonder intitulé « I just call to say I love you » , reproduisant à l’identique la voix de la star anglo-saxonne… Mais la révélation se fut bien plus tard au collège; lorsque Terry se met à fredonner « I believe I can fly », du célèbre R-Kelly, à pleine voix devant ses camarades de récré tous rassemblés autour de lui comme jamais il ne l’avait souhaité… L’histoire de Terry se poursuit à son entrée au Lycée, où il fait la rencontre de Yann S et de Nikko des 2 Wayz lors d’un échange vocal pendant la pause un bon matin… il collabore avec Yann S son meilleur ami, pour former le duo Vocals Players : une période intensive de travaille acharnée, enchainement d’auditions, cours de chants privés, etc… Jusqu’au jour où Terry dût opter pour un break dans sa carrière musicale afin de poursuivre ses études et de faire diverses formations… Ce n’est que 9 ans plus tard, ils se retrouvent en mars 2007 en plein paris, Yann revenant de Guyane et préparant son album « à livre ouvert » intègre Terry dans son projet sans hésiter. Le titre « adieu » permettant ainsi à Terry d’accomplir son rêve et démarre enfin sa carrière de chanteur … Les retours positifs du duo « adieu » ont motivés l’association S’time à produire Terry. C’est donc fin septembre 2007 que la prod a commencé à peaufiner l’album de Terry Brival. S’time a voulu créer un univers chaud et électrique autour de Terry car il possède une voix très puissante et mélancolique. Ainsi pour ce première opus le protégé de S’time a pu être entouré d’artistes de divers horizons et de compositeurs novateurs. Près de Huit mois de travail intensif pour des collaborations riches en échanges et en émotions ! Les II Wayz, Scarlette Fuentes, Yann S, Eleeza.r, Bekeno et Sita Beensha, sans hésité, ont répondu présent pour cette première. Pour les Chœurs Linda Rey fut indispensable ainsi que Steven Morris, Béa et Ninamazone. Du côté instrumental, pour les guitares Thierry Delannay, Denis Louves, Camille breter, Kayneex et nikooo prod ont su nous surprendre et nous faire vibrer ! Terry étant un artiste R’N’B/Gospel à la base, désirs brûlants devait être le plus large possible. C’est pourquoi la prod à faits appel aux compositeurs Patrice Adekalom, Nikooo prod, Reverse, Kayneex, Styley et Henri Placide. Le Bassiste Guy Nsengué a collaboré sur quelques titres et a permis à cet album d’obtenir un son plus intense ! Le mix et l’enregistrement se sont effectués au studio Kas, au côté de Mr. Jacques Lomon puis certain titres ont été mixé par el magnifico (claude). Le premier single est loin de toi et il nous renvoi à la dépendance. Chaque titre de son premier album renvoi a une émotion ou une épreuve ! Un album de 16 titres dont les désirs nous brûlent et nous confronte à : La dépendance (loin de toi) La dépression (jamais) L amour (inmé mwen) feat Scarlette Fuentes Le Bonheur (you and me) L obsession (je t aime encore) La persévérance (carry on) feat Bekeno et sita Beensha La curiosité (Candy) feat Yann S L évasion (ride with me) feat Aycee Jordan II Wayz Lafaiblesse (face à toi) La détresse (i love you) La colère (moi trompé) L incompréhension (Lueur d Espoir) L indifférence (Dis moi) feat Eleeza.R La distance (Adieu).. L année suivante Terry Brival s installe dans son pays d origine "La Martinique" où très rapidement il se fait connaitre par les radios populaires de l île.. Et en profite pour faire quelques couvertures de magazines afin de satisfaire ses admirateurs les plus fidèles. Tout s’enchaîne très vite, il revient en France par la suite où il fait la connaissance de la célèbre chanteuse "Corinne Ozier" digne gagnante du concours des voix de l espoir de 2009 organisé par la radio Espace FM, qui n hésite pas à intégrer Terry en featuring dans son projet d album "Cocktail dézil" (réalisation Steve Pierre-Louis) prévu pour fin 2010 ...C est dans le plus grand secret que Terry compose trois textes qui correspondent à la chanteuse. " Pas Sans Toi ; L Île Du Paradis ; Mon Rêve / Un Coeur Meurtri " Terry va assister a de nombreux évènements privés de type mariage, baptême, d association d aide à l enfance et d oeuvre de bienfaisance. En restant toujours fidèle aux radios tropicales et aux gérants de boite de nuit avec lesquels il a collaboré. Petit à petit Terry Brival devient l artiste que tout le monde "aime", sa cote de popularité atteint les plus hauts sommets alors qu il n a que deux ans de carrières. Le chanteur touche un public de tout âge et de toute culture et commence à intéresser énormément d artistes dans le monde grâce à sa voix. Ainsi, Terry part à la rencontre de Sonia Rolant sur la Côte d Azur, convaincu de son courage et de son efficacité... Sonia connaissant très bien le parcours de l artiste, prend aussitôt conscience du potentiel de ce dernier, et décide donc de le manager sans hésiter. Sonia Rolant démarre alors sa nouvelle fonction discrètement. Et devient très vite en quelques mois une vraie femme d affaire, très appréciée de ses confrères dans le milieu musical, félicitée pour sa délicatesse et son professionnalisme envers les radios Européennes et dans le monde. Pour plus d infos sur le chanteur : http://www.terrybrival.com http://www.reverbnation.com/terrybrival http://www.myspace.com/terrybrival http://www.youtube.com/user/TerryBrival http://www.terrybrival.skyrock.com/ http://www.listn.to/TerryBRIVAL/player#p=1 http://blog.nrj.fr/terrybrival http://www.tropiquesfm.net/TERRY-BRIVAL.html http://community.mtv.fr/terry-brival http://www.tagged.com/Terrybrival http://www.twitter.com/Terrybrival http://www.netlog.com/Terrybrival http://www.clubinfun.fr/profil/public/te... http://www.yvelinesradio.com/infos_all/a... http://community.mtv.fr/Post/All-of-Terr... http://club.ados.fr/like-terry-brival http://blog.cheriefm.fr/terrybrival http://www.facebook.com/pages/Terry-BRIVAL/121324811961 http://terrybrival.musicblog.fr/ Terry Brival - Lueur d espoir On Youtube : http://youtu.be/K8WZWoXKUeo
La Diligence s éloigne à l aube
Cette maison pleine de fantomes © Editions le Printemps
" doubles lunes ". Deux lunes brillent sur mes pensees, trois soleils dancent tout autour à eux, ça succede ici, c est comme ça dans cet Pays, c est comme ça dans mon Pays.
Il tavolo della pace.
terracotta policroma.
terracotta policroma su legno.
Planche 1 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 7 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 13 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 25 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 19 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 31 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 37 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
Planche 43 "Congo 50" © Roularta Books - Africalia
dlvb01 © Samiry Zara
dlvb02 © Samiry Zara
dlvb03 © Samiry Zara
dlvb05 © Samiry Zara
dlvb04 © Samiry Zara
dlvb07 © Samiry Zara
dlvb06 © Samiry Zara
dlvb08 © Samiry Zara
dlvb09 © Samiry Zara
dlvb10 © Samiry Zara
dlvb12 © Samiry Zara
dlvb11 © Samiry Zara
Les pousseurs de Bacongo, 17 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 16 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 15 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 13 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 14 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 12 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 11 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 10 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 9 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 8 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 7 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 6 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 5 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 4 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 3 © Mbock Rodrig
Les pousseurs de Bacongo, 2 © Mbock Rodrig
Marrons, les esclaves fugitifs, 10 © Monteiro Fabrice
Marrons, les esclaves fugitifs, 9 © Monteiro Fabrice
Marrons, les esclaves fugitifs, 8 © Monteiro Fabrice




Entre bossa, rara haïtien, calypso, jazz et gwoka, Dalva, sorti chez Heavenly Sweetness, est le deuxième album du percussionniste guadeloupéen Roger Raspail. Roger Raspail n’est pas un homme pressé. Ce percussionniste au CV impressionnant, qui a notamment collaboré avec Sam Mangwana, Pierre Akendengué, Papa Wemba, ou encore Kassav, a mis vingt ans pour sortir son deuxième album Dalva. Le premier, Fanny’s dream, sur le label Blue Marge remonte à 1997. Si Wojé, comme on l’appelle en créole guadeloupéen, a peu enregistré, il n’en reste pas moins un musicien bien actif, transmettant son savoir, depuis son arrivée en métropole il y…

Si j’étais Président…. Des Essonniens âgés de 18 à 35 ans sont invités à s’imaginer à la tête du pays, et ce, en texte et en musique. Les meilleurs d’entre eux sont conviés aux États-Unis pour défendre leur création. « Si j’étais Maire de ma ville les rues seraient moins tristes », « Dans ma ville pas de seconde classe, tout le monde se place », rappe Cless Shine. L’année dernière, elle participait au concours « Maire de ma ville » lancé par l’association GrignyWood. « Au début je n’étais pas emballée parce que la politique pour moi sert surtout…

Sujatha Fernandes, professeure d’économie politique et de sociologie à l’Université de Sydney, nous parle aujourd’hui du hip-hop comme subculture qui favorise l’alliance politique des Afrodescendants à travers le monde. En voyageant de Cuba à l’Australie, de l’Europe aux Etats-Unis, de l’Afrique à l’Asie, elle nous livre le portrait d’un hip-hop qui ne connait pas de frontières. De passage en France, elle participe au colloque « Conçues pour durer : perspectives francophones sur les musiques hip-hop » où elle intervient ce jeudi 2 février, à 14h. Africultures l’a rencontrée.

Lancé par le rappeur Elom 20ce en 2009, les évènements « Arctivism » sont des temps de concerts et débats autour d’une figure phare des luttes d’émancipation du peuple africain et de sa diaspora. Pour cette 28ème édition à Lomé, c’est autour d’Angela Davis que les organisateurs ont choisi de questionner la place des femmes dans les mouvements panafricains. Reportage avec les artistes invités, le 21 janvier dernier, parmi lesquelles figuraient l’écrivaine Léonora Miano et la rappeuse Akua Naru.

« A quand une chaire de hip-hop en France ?(1) » questionnait l’ancien président de l’association hip hop citoyen dans nos pages Afriscope en 2013. S’il n’est pas encore question d’un champ à part entière, les musiques hip-hop tiennent leur premier colloque universitaire de grande ampleur du 1er au 3 février. De quoi faire un état des lieux de la place de ces esthétiques dans le monde académique. Des dizaines de chercheur.e.s francophones se réunissent à la Maison des métallos à Paris. Et la place des expressions africaines n’est pas en reste. Rencontre avec Karim Hammou, chargé de recherche au CNRS, auteur…

Les images de l'article




Mise à mal, la musique malienne ? La crise politique, qui a frappé le pays en 2012, l’a signalée, en victime d’une censure implacable, auprès des médias français. Les djihadistes, qui occupèrent alors les régions de Gao, Kidal et Tombouctou, placèrent l’expression musicale dans la liste des interdits, au nom de la charia. Il y était question d’une censure autoritaire, sans concessions, aussi implacable que cette menace de djihadiste, à l’encontre d’un musicien : « Si jamais il se montre dans les parages, nous lui couperons les doigts dont il se sert pour jouer cette guitare »(1). Mais force est de reconnaître…

Un artiste noir, obligé de chanter derrière un rideau, pour ne pas se noyer dans la blancheur du public d’un soir. Les African Jazz Pionner, reproduisant dans Hosh – un morceau devenu mythique – les signaux que se font les clients d’un bar pour annoncer une descente de police dans les townships. Johnny Clegg, censuré pour avoir chanté Mandela déboulant sur la scène avec Sipho Mshunu à ses côtés, exprimant le désir de mixité grandissant de la société sud-africaine. C’était l’époque de l’apartheid. Un temps où les artistes du cru, comme ceux de toute l’Afrique et du monde entier trouvaient…

La censure à l’heure du web, des intégristes et des frontières fermées ou comment retrouver le goût du subversif dans un monde miné par le divertissement. Entretien avec Daniel Brown, journaliste et vice-président de Freemuse, une ONG née au Danemark en 1998 – l’année où Matoub Lounès a été assassiné en Algérie. En Afrique, Freemuse est notamment connue pour avoir défendu Lapiro de Mbanga. Décédé, l’artiste avait été condamné à trois ans d’emprisonnement en 2008 pour une chanson, « Constitution constipée », réclamant la limitation du mandat présidentiel au Cameroun.

Directrice artistique, et réalisatrice, Leïla Sy s’est imposée en moins d’une dizaine d’années comme l’une des meilleures réalisatrices françaises de clips. Portrait.

Après un recueil de poésie et une session de mixtapes, Edgar Sekloka, l’ancien rappeur de Milk, Coffee & Sugar, revient avec un EP réussi où il cultive son art du paradoxe.

Entretien de Caroline Trouillet avec Soro Solo

Après avoir animé pendant 10 ans, avec Vladimir Cagnolari, l’émission L’Afrique Enchantée sur France Inter, le journaliste Soro Solo continue l’aventure seul depuis un an. L’Afrique en solo, diffusé chaque samedi à 22h, raconte les actualités de l’Afrique et ses diasporas, la musique comme support.

Musique et littérature : identité originelle

Sur plusieurs épidodes, Africultures a plongé en musique dans la littérature. Et ce, à partir de quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’oblique. Au cours d’un mariage, dans une atmosphère de bar ou encore au cœur d’une révolte. Ces extraits d’œuvres d’auteurs africains nous transportent à la fois dans un espace culturellement ancré et universel. A partir d’eux, Sami Tchak nous propose une analyse des liens intimes entre musique et littérature.

Les images de l'article




L'âge d'or n'est pas pour demain de Ayi Kwei Armah

Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’oblique. Au cours d’un mariage, dans une atmosphère de bar ou encore au cœur d’une révolte. Ces extraits d’œuvres d’auteurs africains nous transportent à la fois dans un espace culturellement ancré et universel. Cette fois, un extrait de Ayi Kwei Armah. Dans un monde en bouleversement, Ayi Kwei Armah nous peint, avec une extrême finesse, le combat intérieur de l’homme entre les tentations qui renvoient…

Pétales de sang de Ngugi wa Thiong'o

Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’oblique. Au cours d’un mariage, dans une atmosphère de bar ou encore au cœur d’une révolte. Ces extraits d’œuvres d’auteurs africains nous transportent à la fois dans un espace culturellement ancré et universel. Cette fois, un extrait de Ngugi wa Thiong’o. Dans Pétales de sang, Ngugi wa Thiong’o met en scène la lutte du petit peuple contre le capitalisme brutal qui crée des alliances entre…

Congo Inc. Le testament de Bismarck de Jean Bofane

Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’oblique. Au cours d’un mariage, dans une atmosphère de bar ou encore au cœur d’une révolte. Ces extraits d’œuvres d’auteurs africains nous transportent à la fois dans un espace culturellement ancré et universel. Cette fois, un extrait de Jean Bofane. A partir de l’histoire du jeune pygmée Isookanga qui découvre le business grâce à Internet, Jean Bofane nous introduit dans la tragédie du grand Congo…

Extrait de Le maître de la parole de Camara Laye

Africultures plonge en musique dans la littérature. Quatre fragments de musique écrits par Camara Laye, Ngugi Wa Thiong’o, Jean Bofane et Ayi Kwei Armah. Quatre moments de vie qui relatent un plaisir mélomane vécu à l’oblique. Au cours d’un mariage, dans une atmosphère de bar ou encore au cœur d’une révolte. Ces extraits d’œuvres d’auteurs africains nous transportent à la fois dans un espace culturellement ancré et universel. Celui-ci nous vient de Camara Laye. L’auteur guinéen transcrit l’épopée du Manding, dite par le Belen-Tigui (Griot) Babou Condé, dans Le maître de la parole, diponible aux éditions Libriarie Plon. Les chants…

Les ondes ougandaises sont saturées de musiques nigériane, sud-africaine, tanzanienne, kenyane. Le pays manque cruellement de structures et de volonté politique pour soutenir ses propres artistes. État des lieux express d’une scène émergente en quête d’elle-même.

A 29 ans, Nawel Ben Kraiem déploie son joli timbre sur le territoire de la pop, y glissant les sonorités de la langue arabe. Elle était, le 20 mai dernier, en concert à l’Institut des Cultures d’Islam pour lancer son dernier EP, Navigue. Portrait d’une artiste éclairée sur les enjeux de ce monde.

Les images de l'article
© Caroline Trouillet
© Caroline Trouillet
© Caroline Trouillet
© Caroline Trouillet




1 2 3 4 48