Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Laurence Attali

France, Sénégal

Français

Envoyée en 93 à Dakar par l'INA pour une expertise sur la post-production d'un feuilleton sénégalais, elle revient un mois plus tard et commence des allers-retours incessants entre Paris et Dakar où elle réalise et produit la plupart de ses films avec la société Autoproduction qu'elle fonde pour garder son autonomie. Elle acquiert la nationalité sénégalaise en Janvier 2004. Dès l'enfance, le 7e art exerce une véritable fascination sur Laurence Attali qui se tourne malgré tout, d'abord vers la philosophie tout en s'inscrivant au cours d'Histoire du cinéma à Censier Sorbonne et en cours de théâtre à l'Universite de Paris VIII Vincennes. 

Mais elle se tourne finalement vers le montage et devient peu à peu chef monteuse pour le cinema et la télévision, la fiction et le documentaire. 

"Je trouve que la philosophie et le montage sont très liés. Ils cultivent l'esprit d'analyse et de synthèse. Le monteur est à l'écoute de la pensée et essaye de la mettre en forme. La philosophie procède aussi d'un accouchement de la pensée. J'ai abandonné très vite la philosophie mais j'ai l'impression qu'elle m'accompagne tout le temps dans mon travail" dit-elle (www.africultures.com).

Parallèlement elle enseigne son métier à l'Institut National de l'Audiovisuel en France, et à travers le monde. 

Laurence Attali passe à la réalisation en 1992 avec la série : La petite minute de bonheur, puis avec sa rencontre avec Dakar, elle enchaîne les documentaires : Mourtala Diop voyageur de l'art (1993), Sénégalais, Sénégalaises (1994), Regarde Amet (1995), Petit Pays (1997), Moustapha Dimé (1999), puis les fictions : Même le vent (1999), Baobab (2000), Le Déchaussé (2003) regroupés sous "La Trilogie des Amours" conservée dans la collection privée du MoMA ( Museum of Modern art de New York, et primée dans de nombreux festivals. Puis ce sera un essai sur le cinéma "Le temps d'un film "(2007) et enfin Tabaski (2019), un film hybride entre fiction , art et politique.



Depuis les années 2000 elle produit et monte tous les  documentaires de Ousmane William MBAYE "XALIMA LA PLUME" (2004)  "FER ET VERRE" (2005) MERE-BI LA MERE (2009) PRESIDENT DIA (2013) KEMTIYU CHEIKH ANTA (2016) , moults fois primés.  



En projet : "Noces Inoxydables" long métrage en écriture.



Compléments d'informations : EXPERIENCE PROFESSIONNELLE MONTAGE 1980 – 2007 CHEF MONTEUSE FILM – VIDEO – VIRTUEL Courts métrages /Documentaires de création / Fictions –  Montage de ses propres films –  INTERVENANTE FORMATION AU MONTAGE et à LA REALISATION DOCUMENTAIRE de 1980 à 2012 à l'INA pour les monteurs des télévisions africaines (Stage de 2 ans AV2- AV3 film et vidéo) et divers autres pays – Les monteurs de France 2, FR3, TF1, Canal+, la 5. les Ateliers Varan, Novocom, Cirnéa, Cifap en France et à l'étranger. Particulièrement à :Rabat, Phnom Penh, Kinshasa, Libreville, Yaoundé, Lisbonne, Dakar. FORMATION 1974-75  Deug de Philosophie/ Cinéma – Université PARIS I Sorbonne – 1980 Licence Théâtre et Italien – Université Vincennes Paris VIII 1974 – 1975 à 80  Stage montage Film (puis vidéo et numérique) Stage Laboratoire LTC Assistante Monteuse film. 

English

Laurence ATTALI is a French-Senegalese filmmaker. This word which embodies all film activities is appropriate for her. She is working in the whole range of audiovisual production, even though she is first, an editor. She expresses this talent during shootings. For her, making a film is like starting a love story. "One never knows when it starts and how it ends". She has got her passion for film since her childhood, and this was confirmed when she was six. She is mesmerized by the process of film creation.
Films(s)